Municipales à Lyon : Pascal Blache crée son parti et se lance dans la bataille

Municipales à Lyon : Pascal Blache crée son parti et se lance dans la bataille
Pascal Blache - LyonMag

Cela fait un an que la presse lyonnaise présente Pascal Blache comme
l'un des potentiels candidats de la droite à la mairie de Lyon en 2020.

Mais jamais le maire du 6e arrondissement n'avait autant dévoilé ses ambitions que cette semaine. Selon le Progrès, Pascal Blache, non encarté aux Républicains, a créé son propre parti politique "Nouveau cap Lyon Métropole" qui ne laisse guère de doutes.
Juste avant les vacances, il prévient à la fois la gauche qu'il se donne 5 ans pour devenir le patron de l'opposition. Mais c'est aussi un signal fort à celui qui lui a fait confiance aux dernières municipales, Michel Havard. Le leader de la droite lyonnaise, particulièrement transparent en 2015, convainc de moins en moins. Pire, il perd des anciens soutiens et ses proches sont exaspérés de ne pas le voir attaquer Gérard Collomb sur tous les fronts.

Pour construire ce "nouveau cap", Pascal Blache va donc mener une stratégie étonnante : d'un côté, il continuera de travailler avec Gérard Collomb pour son arrondissement. Et de l'autre, il va multiplier les contacts pour garnir son carnet d'adresses, son potentiel programme de candidat et sa future cagnotte pour mener campagne.

Mais le nom du parti le montre, Pascal Blache n'a pas d'ambitions que pour la Ville de Lyon. La Métropole semble aussi être dans son viseur. Or, il part là avec un lourd handicap : sans l'étiquette des Républicains, il ne pèsera pas lourd dans les diverses communes voisines de Lyon où il est forcément moins connu voire inconnu.
Des négociations avec Philippe Cochet, président des Républicains du Rhône, et probable candidat à la succession de Collomb en 2020 à la tête de la Métropole, devront alors être organisées. Avec Michel Havard dans la balance ?
A moins que Gérard Collomb ne se prenne d'affection pour lui et en fasse son nouveau dauphin. Comme Raymond Barre avait fait pour lui il y a 15 ans.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
durée le 11/07/2015 à 20:20

la droite encore divisée.Collomb va repartir pour un 5 ème mandat

Signaler Répondre

avatar
Vigie le 11/07/2015 à 18:10

Il ferait mieux de commencer par bien faire son travail de maire, et notamment de pas approuver par principe le projet de Collomb qui aboutit pour le 6e à fermer une résidence pour personnes agées ou à ne pas rénover une grande salle de spectacle

Signaler Répondre

avatar
Ouf le 10/07/2015 à 22:11

Régénération Lyon !

Signaler Répondre

avatar
roberts le 10/07/2015 à 18:13

Donc ce monsieur veut être l'opposant de droite des socialistes et du plat de nouilles restant ?

Ok pas de problème.
Commencez pas saisir le parquet des dizaines de dossiers pourris de la socialie à Lyon !

Des subventions aux associations fantômes, en passant par les emploi fictifs des ex, jusqu'au comptes Suisse de cet élu et utilisation des moyens de la ville a des fins privées !

Donc monsieur, si vous êtes un minimum honnête et cohérent, attaquez la mafia lyonnaise, les électeurs vous suivront !!

Signaler Répondre

avatar
Vitton le 10/07/2015 à 18:05

Je regrette d'avoir voté pour Monsieur Blache. Il se comporte comme un opportuniste.

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 10/07/2015 à 15:20

TITUS, faites de la politique , encore faut il en avoir une paire ..... d'oreilles.

Signaler Répondre

avatar
Titus le 10/07/2015 à 13:27

Blanche fait de la politique comme un vieu. C est vrai qu il sait s entourer de gens qui ont fait perdre Perben et Havard. Le prochain échec se sera lui

Signaler Répondre

avatar
jean Delat le 10/07/2015 à 09:52

Quoi ? qu'est ce que j'apprends? Michel Havard n'est pas le leader incontesté à droite? ????????????

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.