Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyonmag.com

Les ambassadeurs du livre pour lutter contre l’échec scolaire à Lyon

Lyonmag.com

Depuis 4 ans, l’AFEV (Association de la Fondation Etudiante dans la Ville) expérimente " les Ambassadeurs du livre", une initiative qui permet aux jeunes en service civique d’intervenir dans les bibliothèques des écoles et de donner le goût de la lecture aux enfants. Un projet qui a été présenté ce mercredi à l’Hôtel de Ville de Lyon.

L’initiative a été présentée dans le cadre de la 8e journée de refus de l’échec scolaire. Car chaque année plus de 150 000 élèves sortent du système scolaire sans formation et près de 7% de la population française souffre d’illettrisme. C’est pour lutter contre ces deux problématiques que la ville de Lyon a proposé à des jeunes en services civiques d’intervenir dans les bibliothèques des écoles à raison de 24h par semaine. "Cette année, on recrute 100 jeunes qui pourront intervenir dans les écoles de Lyon afin de donner aux enfants le goût de la lecture, de faire des activités détente ou ludique au sein du parcours autour du livre. C’est à la fois enrichissant pour les élèves mais aussi pour les jeunes. C’est un temps qui permet d’expérimenter de nouvelles choses", explique Anna Brugnera, adjointe au maire de Lyon et déléguée à l’éducation.

Mais pour l’instant seuls 45 jeunes ont été recrutés. Il manque encore une cinquantaine de volontaires. "On ne recherche pas de jeunes avec un curriculum vitae spécifique, on veut juste des jeunes motivés, dont l’emploi du temps conviendrait avec l’intervention dans les écoles" explique Cécile Michel, déléguée territoriale AFEV Grand Lyon. "Ensuite, on fait passer des entretiens puis une formation afin que les jeunes en service civique comprennent bien le fonctionnement de l’école. Un accompagnement en échange d’une indemnité de 570 euros par mois" continue Cécile Michel.

Une initiative extrêmement forte qui a pour objectif de lutter contre les inégalités sociales : "Pour les enfants c’est important d’avoir des jeunes qui leur portent de l’intérêt. Ils peuvent se confier à eux, instaurer une confiance avec eux… Un temps qui permet aux enfants de retrouver la confiance" conclut Anne Brugnera.



Tags : ambassadeurs du livre | écoles |

Commentaires 1

Déposé le 23/09/2015 à 20h55  
Par Stop aux gadgets! Citer

C'est avec une dictée par jour et de la lecture quotidienne que les enfants apprendront à lire et à écrire!
Belkacem a raison!
Encore un gadget de la Mairie de Lyon! Ils ont déjà fait pas mal de dégâts avec leurs rythmes scolaires où personne ne s'y retrouve!
Arrêtez les!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.