Les TCL mobilisés dans la lutte contre le harcèlement des femmes dans les transports en commun

Les TCL mobilisés dans la lutte contre le harcèlement des femmes dans les transports en commun
photo d'illustration - LyonMag.com

Une campagne d’affichage destinée à lutter contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun sera mise en place à partir de jeudi dans les TCL.
 

"Le message est construit autour de la ligne qui symbolise les transports public. Les noms d’arrêts des stations sont remplacés par des mots ou pensées des personnes harcelées, des témoins et des harceleurs", explique le SYTRAL.

En parallèle, un diagnostic sera fait sur le terrain. Des femmes, utilisatrices du réseau, effectueront leur trajet habituel accompagnées d’experts afin d’identifier des contextes et des éléments à l’origine d’un sentiment d’insécurité tels que des problèmes d’éclairage, et les stratégies adoptées pour faire face à ce sentiment, à savoir les lieux et les horaires évités. Le Sytral cherche une vingtaine de volontaires sur les lignes 7 et C14. Ces « marches participatives » seront organisées en début d’année prochaine et les premiers résultats seront communiqués au printemps.

Selon un sondage mené en Ile-de-France, 100% des utilisatrices des transports en commun ont été victimes au moins une fois de harcèlement sexiste dans leur vie.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Oh mon Zeus quelle horreur! le 27/01/2016 à 13:05
quel tombeur ce zeus a écrit le 27/01/2016 à 12h50

Zeus où comment prendre ses fantasmes pour des realités...

L'image de la femme chez Zeus : d'un côté les belles, celles qui "allument" se frottent contre lui et provoquent par leur tenues forcément indécentes et de l'autre les "vieilles et moches" "furieuses d'envie et jalouses"....

D'accord il est certainement plus à plaindre qu'autre chose, mais quand même lire ça en 2016 on croit rêver !...

Signaler Répondre

avatar
quel tombeur ce zeus le 27/01/2016 à 12:50
Zeus a écrit le 25/01/2016 à 19h30

un jour j'étais dans le metro a lyon, un groupe de mannequins habillées pour aller en soirée (c'est a dire très très peu) est monté a l’arrêt suivant.

On etait serrés comme des sardines. Elles se sont bien frottées contre moi.

Suite a ca, les quelques vieilles et moches qu'il y avait dans la rame étaient furieuses d'envie et de jalousie.
Elle ont porté plainte aux TCL et c'est depuis ce jour qu'il y a une campagne pour le harcelement. A cause des vieilles et des moches.

Et c'est un histoire vraie.

Zeus où comment prendre ses fantasmes pour des realités...

Signaler Répondre

avatar
Conseil de Papi le 26/01/2016 à 18:32
Zeus a écrit le 25/01/2016 à 19h30

un jour j'étais dans le metro a lyon, un groupe de mannequins habillées pour aller en soirée (c'est a dire très très peu) est monté a l’arrêt suivant.

On etait serrés comme des sardines. Elles se sont bien frottées contre moi.

Suite a ca, les quelques vieilles et moches qu'il y avait dans la rame étaient furieuses d'envie et de jalousie.
Elle ont porté plainte aux TCL et c'est depuis ce jour qu'il y a une campagne pour le harcelement. A cause des vieilles et des moches.

Et c'est un histoire vraie.

S'il te plais mon petit pense à tes parents s'ils savaient toutes les inepties que tu écris sur le net... Tu crois qu'ils n'auraient pas honte ?
Je sais que l'adolescence (qui dure jusqu'à 30 ans de nos jours) est une période difficile mais tu te fais vraiment du mal....
Allez sois plus assidu à tes études et si besoin est consulte, il n'y a pas e honte.

Signaler Répondre

avatar
Zeus le 26/01/2016 à 18:17
Consternant a écrit le 26/01/2016 à 15h17

Mytho . Tes differents coms et sous entendus sur la façon dont pourrait s'habiller les femmes victimes d'attouchements sexuelles voir viols sont à gerber . J'invite les utilisateurs du forum à les consulter pour voir quel individu abjecte tu es . Le modérateur devrait etre plus vigilant je pense .

Zeus c'est bien une histoire vraie, envieux ?

Les modérateurs laissent passer les messages du type quel est le prénom de ce criminel ? Alors ils n'ont aucune raison de censurer une question légitime sur la tenue vestimentaire.

J'espere que vous continuerez a avoir la nausée, crapaud.

Signaler Répondre

avatar
Consternant le 26/01/2016 à 15:17
Zeus a écrit le 25/01/2016 à 19h30

un jour j'étais dans le metro a lyon, un groupe de mannequins habillées pour aller en soirée (c'est a dire très très peu) est monté a l’arrêt suivant.

On etait serrés comme des sardines. Elles se sont bien frottées contre moi.

Suite a ca, les quelques vieilles et moches qu'il y avait dans la rame étaient furieuses d'envie et de jalousie.
Elle ont porté plainte aux TCL et c'est depuis ce jour qu'il y a une campagne pour le harcelement. A cause des vieilles et des moches.

Et c'est un histoire vraie.

Mytho . Tes differents coms et sous entendus sur la façon dont pourrait s'habiller les femmes victimes d'attouchements sexuelles voir viols sont à gerber . J'invite les utilisateurs du forum à les consulter pour voir quel individu abjecte tu es . Le modérateur devrait etre plus vigilant je pense .

Signaler Répondre

avatar
Zeus le 25/01/2016 à 19:30
robert. a écrit le 18/11/2015 à 17h18

A Paris le harcèlement n'a rien à voir avec celui à Lyon, là bas les gens se déplacent en troupeaux, les clochards ne se frottent pas, ils font des doigtements, avec la police souvent à côté qui ne fait rien, des zones non éclairés, la puanteur de la ville, j'ai été à gare de lyon et dans le 19e on se serait cru dans chiotte public... Paris c'est le harcèlement de Lyon mais puissance 100 dans l'inadmissible, j'ai été à Paris 4 jours j'ai relevé 6 cas d'attouchement, Lyon >20 ans à part les insultes raciales et des femmes qui se frottent, qui croit qu'on s'est frotté à elle ou qui vous drague et vous tape l'affiche parce que vous l'ignorer, rien.
La campagne peut avoir une utilité à Paris et pour l'éducation à lyon, car le phénomène peut prendre la même ampleur à lyon qu'à paris.

un jour j'étais dans le metro a lyon, un groupe de mannequins habillées pour aller en soirée (c'est a dire très très peu) est monté a l’arrêt suivant.

On etait serrés comme des sardines. Elles se sont bien frottées contre moi.

Suite a ca, les quelques vieilles et moches qu'il y avait dans la rame étaient furieuses d'envie et de jalousie.
Elle ont porté plainte aux TCL et c'est depuis ce jour qu'il y a une campagne pour le harcelement. A cause des vieilles et des moches.

Et c'est un histoire vraie.

Signaler Répondre

avatar
Laule le 19/11/2015 à 09:52
NAPO a écrit le 19/11/2015 à 09h44

Evidemment que cela ne sert à rien, c'est seulement une méthode pour sortir de l'argent en faisant des commandes à une boîte qui pourra faire de la surfacturation et en retour "récompenser" le ou les commanditaires.
Il faut bien un prétexte ( là lutter contre les violences sexuelles ; qui sera contre ?) pour faire un montage financier.

ça fait furieusement penser au financement de la campagne du FN, vous étiez trésorier ?

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 19/11/2015 à 09:44
cheshirecat@wanadoo.fr a écrit le 19/11/2015 à 09h25

On claque de l'argent dans ce genre de niaiseries (une affiche va sûrement arrêter le bourrin qui vous palpe dans le métro, on y croit!) et dans les contrats "sociaux" type "AMIS" qui n'ont aucune utilité pour l'usager (à part régulièrement encombrer les portes des rames)...
Et comme plan B on propose aux femmes d'éviter certains lieux et horaires. Donc de restreindre leur droit de circuler librement.
Qu'on commence par déjà surveiller réellement la fraude.

Evidemment que cela ne sert à rien, c'est seulement une méthode pour sortir de l'argent en faisant des commandes à une boîte qui pourra faire de la surfacturation et en retour "récompenser" le ou les commanditaires.
Il faut bien un prétexte ( là lutter contre les violences sexuelles ; qui sera contre ?) pour faire un montage financier.

Signaler Répondre

avatar
cheshirecat@wanadoo.fr le 19/11/2015 à 09:25

On claque de l'argent dans ce genre de niaiseries (une affiche va sûrement arrêter le bourrin qui vous palpe dans le métro, on y croit!) et dans les contrats "sociaux" type "AMIS" qui n'ont aucune utilité pour l'usager (à part régulièrement encombrer les portes des rames)...
Et comme plan B on propose aux femmes d'éviter certains lieux et horaires. Donc de restreindre leur droit de circuler librement.
Qu'on commence par déjà surveiller réellement la fraude.

Signaler Répondre

avatar
libre le 18/11/2015 à 21:09

Est ce bien le moment pour traiter ce sujet ????? Bien dit taxi 69 . Baisser plutôt les tarifs . Arrêtons

Signaler Répondre

avatar
cerise le 18/11/2015 à 19:27

Comme si une campagne d'affichage pouvait avoir le moindre effet là-dessus! Idem pour celles contre la fraude.
Vous imaginez qu'un type qui vous pelote les fesses dans le métro ou vous traite de p**e va soudain s'arrêter, converti par une affiche?

Signaler Répondre

avatar
taxxxi69 le 18/11/2015 à 18:00

Les premiers harceleurs c'est les chauffeurs de bus. De vrais predateurs a draguer tout ce qui bouge, de la gamine de 15 ans, a la femme enceinte, ou la mere de famille avec ses enfants. Inutile de remettre sur la table les affaires de viagra et celle du violeur du 8eme qui etait un chauffeur de bus des TCL.

Signaler Répondre

avatar
robert. le 18/11/2015 à 17:18

A Paris le harcèlement n'a rien à voir avec celui à Lyon, là bas les gens se déplacent en troupeaux, les clochards ne se frottent pas, ils font des doigtements, avec la police souvent à côté qui ne fait rien, des zones non éclairés, la puanteur de la ville, j'ai été à gare de lyon et dans le 19e on se serait cru dans chiotte public... Paris c'est le harcèlement de Lyon mais puissance 100 dans l'inadmissible, j'ai été à Paris 4 jours j'ai relevé 6 cas d'attouchement, Lyon >20 ans à part les insultes raciales et des femmes qui se frottent, qui croit qu'on s'est frotté à elle ou qui vous drague et vous tape l'affiche parce que vous l'ignorer, rien.
La campagne peut avoir une utilité à Paris et pour l'éducation à lyon, car le phénomène peut prendre la même ampleur à lyon qu'à paris.

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 18/11/2015 à 16:36

Depuis qu'ils n'ont plus accès au viagra ...

Signaler Répondre

avatar
verseau30 le 18/11/2015 à 15:10

Entre se faire sauter par une bombe et se faire pincer ou importuner, on choisira de rester à sa maison.
A propos d'être importuné, les publicités intrusives en haut à gauche de l'écran sont fatiguantes.

Signaler Répondre

avatar
Du vent! le 18/11/2015 à 15:09

On croit rêver!
il n'y a pas plus urgent?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.