Loin d'être entièrement annulée, la Fête des Lumières 2015 est une opportunité de retour aux sources

Loin d'être entièrement annulée, la Fête des Lumières 2015  est une opportunité de retour aux sources
Romain Blachier - DR

Gérard Collomb a été confronté à un dur choix.

Une responsabilité que peu lui enviaient : celle de maintenir ou pas la Fête des Lumières de 2015. Il vient de faire connaitre sa décision. Un crève-coeur. Annuler les grands événements liés à cette fête. Mais aussi celle de garder un certain nombre de choses, de transformer cette édition. Une sage décision. Qui n’est pas une annulation complète, même si l’essentiel de la programmation artistique est reportée à 2016. Même si on ne fera pas la fête comme d’habitude. Comme on l’aurait voulu.

Evidemment que la contrainte des attentats de Paris pèse, cela personne ne le nie. Hélas il était impossible de maintenir telle quelle la Fête des Lumières. Déjà nombreux auraient été ceux qui ne seraient pas venus ou qui auraient fait les choses la peur au ventre. Les annulations de réservations chez les hôteliers en témoignent.

Quoi qu’en disent certains, ceux qui n’auraient ni à assumer les conséquences de décès et des blessés, la cible est tentante pour les créateurs de mort puisque la Fête se déroule sur la presqu’ile et, sous une forme bien plus modeste, dans les quartiers de la ville. Un périmètre bien trop large à sécuriser entièrement et parfaitement. Et, les échanges avec les autorités en charge de la sécurité de notre patrie l’ont confirmé, les risques de menaces restaient élevés. 

Pas uniquement à cause des risques d’attentats terroristes. Attentats possibles avec la haine des fous à ceintures explosives et à armes automatiques,  qui font craindre un danger aux lyonnais. Mais aussi à cause des mouvements de panique possibleQu’on se souvienne de ce qui s’est passé dimanche à Paris où des pétards ont semé une forte peur à République. Qu’on imagine les morts et les blessés si la même scène se déroule pendant la Fête des Lumières aux Terreaux ou à Bellecour sur des places noires de monde. 

Cette édition 2015 de la Fête des Lumières sera transformée en moment d’hommage aux victimes des attentats de Paris. Une oeuvre sur les rives de Saône sera en particulier dédiée à ce souvenir. Celui des personnes touchées par la haine de l’Etat Islamique. 

200 000 lumignons seront également distribués aux écoliers et vendus à Lyon. Les fonds seront récoltés au profit de l’Association des Victimes du Terrorisme et de l’association Rêve d’enfants. L’occasion justement de retrouver les racines que nous avons parfois oublié. Celle de mettre chacune et chacun sur nos fenêtres un peu d’espoir. Un peu de lumière. Un peu de paix. Un peu de tradition. Un peu de gratitude comme celle vis à vis des forces de l’ordre. Une gratitude que les députés Meunier et Wauquiez ont refusé l’autre jour à l’Assemblée Nationale lors de l’hommage rendu par le Premier Ministre à ceux qui risquent leur vie pour sauver nos libertés.

Bien sûr qu’on aurait toutes et tous préféré que la Fête se déroule différemment. Et que ce sera en plus, même si l'édition 2016 reprendra celle que nous n'avons pas pu tenir, une vraie perte pour les artistes. Surtout que cette année était prometteuse. Allait amener le rayonnement de notre ville vers de nouveaux sommets. Mais, ne regrettons pas, faisons de ce temps triste un retour à nos racines. Comme le diraient les artistes de reggae.

Non, il n’y a pas annulation simple. Parce que les lumières prévues seront là. Parce qu’il y aura des moments de communion entre nous. 

L’origine de la Fête des Lumières, c’est le peuple Lyonnais qui met spontanément des bougies aux fenêtres. Au début pour remercier Marie ( je ne vais pas rentrer ici en débat théologique pour dire si il faut dire la Vierge Marie ou non) d’avoir sauvé la ville de catastrophes dures. Un peu comme celle que vit notre patrie avec la peste du radicalisme islamiste.

Quand j'étais un bien plus jeune lyonnais que je l’étais aujourd’hui, les célébrations consistaient essentiellement à se promener dans la rue avec des lumignons  et aller boire le vin chaud chez les commerçants. C’était sobre. Devant des murs de lumières. Devant ce qui était de belles façades emplies de lumignons. Un événement fabriqué collectivement. Empli par les lumières des lyonnais.

Ce n’est que bien tard, environ un siècle et demi après le début des célébrations en 1852, que l’on mis en place de grandes animations le long des rues de Lyon. Sous l’impulsion de Raymond Barre qui initia bien des choses (sous le feu des critiques de la bourgeoisie conservatrice qui l’avait pourtant élu) puis surtout de Gérard Collomb, la Fête s’éleva en densité. Avec des installations de haute qualité. Avec des artistes, reconnus ou émergents.. Avec un passage de un à plusieurs jours. Lorsque j’étais un gone jouant aux billes, la fête ne durait que le soir du 8 décembre. 

Aujourd’hui l’événement est un temps de matin, de midi et de soir de presque une semaine. De quatre jours.

C’est une belle réussite que ces jours d’événements de prestige. Que cette fête d’une journée devenue plurielle. Même si je pense qu’il faut davantage la répartir dans les différents quartiers de la Ville. 

Des gens des différentes terres de notre patrie convergent vers les lumières de notre cité. Et nos invités étrangers proviennent de contrées de plus en plus lointaines. Notre ville est désormais une référence mondiale en matière de lumières. 

Hélas, individuellement, les lyonnais n’ont que peu le réflexe de continuer à mettre des lumignons aux fenêtres. Même ceux d’ailleurs qui se plaignent qu’on en voit plus aux rebords de nos immeubles sont rarement les premiers à faire la démarche. Les fenêtres des lyonnais sont vides. Nos fenêtres de lyonnais sont vides. C’est l’occasion cette année de les repeupler. De revenir aux origines. 

La Fête des Lumières n'est pas annulée. Elle se fera différemment, dans l'intimité des foyers, en famille ou entre amis, mais la chaleur des bougies sera là, comme chaque année depuis 1852. On sera avec nos lumignons. Pour se souvenir des victimes. Pour que nos lumières fassent reculer les ténèbres de leur terreur.

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site

Romain Blachier

0-50 sur 59 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 08/12/2015 à 21:15
Sage a écrit le 28/11/2015 à 09h14

Oui en effet, il n'y a pas "des lumières" mais une seule : le Christ.

Le niveau monte...

Signaler Répondre

avatar
merci le 08/12/2015 à 11:46
sos6 a écrit le 08/12/2015 à 11h41

L'abandon des festivités habituelles du 8 décembre est non seulement une bonne chose, mais la moindre des choses, ne serait-ce qu'en signe de deuil. Il nous revient cependant d'illuminer nos maisons pour signifier que nous n'abandonnons pas la lumière et que la lumière ne nous abondonne pas ! certains placent le débat sur "cathos" ou "pas cathos", c'est juste ridicule , notre culture est chrétienne , ce qui n'empêche personne d'être athée ou juif ou musulman, ne confondons pas l'histoire de notre nation avec notre histoire personnelle, mes andêtres ne sont pas tous gaulois, j'appartiens pourtant à la nation française.. je vous souhaite une heureuse fête des lumières !!

Enfin un commentaire posé et intelligent ici!

Signaler Répondre

avatar
sos6 le 08/12/2015 à 11:41

L'abandon des festivités habituelles du 8 décembre est non seulement une bonne chose, mais la moindre des choses, ne serait-ce qu'en signe de deuil. Il nous revient cependant d'illuminer nos maisons pour signifier que nous n'abandonnons pas la lumière et que la lumière ne nous abondonne pas ! certains placent le débat sur "cathos" ou "pas cathos", c'est juste ridicule , notre culture est chrétienne , ce qui n'empêche personne d'être athée ou juif ou musulman, ne confondons pas l'histoire de notre nation avec notre histoire personnelle, mes andêtres ne sont pas tous gaulois, j'appartiens pourtant à la nation française.. je vous souhaite une heureuse fête des lumières !!

Signaler Répondre

avatar
saint-esprit le 08/12/2015 à 10:51
Mouarffff a écrit le 20/11/2015 à 17h21

Parce qu'il y en a encore qui croient qu'elle était vierge?

chaque année , le 15 aout et par beau temps , elle monte au ciel , jamais je n'ai pu voir la couleur de sa petite culotte .

Signaler Répondre

avatar
Sage le 28/11/2015 à 09:14

Oui en effet, il n'y a pas "des lumières" mais une seule : le Christ.

Signaler Répondre

avatar
SansDentAcroC le 26/11/2015 à 14:22

LA LAICITE LE SEUL REMPART : la lumière !
Les principes laïcs actuels ont pour fondements la loi de séparation des Églises et de l’État votée en 1905. La garantie d’une neutralité institutionnelle qui sert tous les citoyens ne constitue donc une conquête que très récente dans l’histoire. Plus d’un siècle après la création de cette loi, les pouvoirs politiques sont parfois encore tentés d’offrir une place prépondérante, notamment au christianisme, qu’ils confortent par une sorte de filiation prétendument originelle, traditionnelle et inséparable entre l’État et la religion.
Pour exemple en France, ce ne sont pas moins de huit conflits entre 1562 et 1598 qui opposent catholiques et protestants, guerres religieuses entretenues par des clans nobiliaires, expression d’une rivalité de pouvoirs encouragée par un affaiblissement de l’autorité royale.
L’application stricte de la laïcité est le seul remède qui permette le respect de la liberté de conscience, en même temps par une tolérance des religions et leur effacement dans la vie publique. Le port du voile dans les établissements publics, quels qu’ils soient, ne peut donc se concevoir, de même que tout autre signe ou apparence religieuse. Octroyer des droits nouveaux en faveur d’une reconnaissance explicite des religions ne peut que conduire à des divisions profondes dans la population et se heurter à l’esprit apaisant de la loi de 1905.

Signaler Répondre

avatar
Retour aux sources de l'intégrisme le 23/11/2015 à 11:46
Roberto a écrit le 20/11/2015 à 16h51

En effet, nous allons vivre un retour à la tradition.

Les lyonnais mettront leurs bougies aux fenêtres pour dire merci à Marie, comme ils le font depuis 1630.

Vive la Vierge Marie !

Montez donc à Fourvière écouter la messe et Le Père Hervé Benoît, prêtre catholique à la basilique de Fourvière, qui a publié une tribune sur le site Riposte Catholique:
"En cause, le groupe qui se produisait ce soir-là sur la scène parisienne, Eagles of Death Metal ...: Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique, « jeunes, festifs, ouverts, cosmopolites… » ... sont des morts-vivants. Leurs assassins sont leurs frères siamois. Mais comment ne pas le voir ? C’est tellement évident ! Même déracinement, même amnésie, même infantilisme, même inculture".
"Où est l'horreur, la vraie ?" s'interroge-t-il enfin lorsqu'il compare les 130 morts des attentats aux "600 morts (…) chiffre des avortements en France le même jour".

http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/tribune/les-aigles-deplumes-de-la-mort-aiment-le-diable

Signaler Répondre

avatar
bionet le 21/11/2015 à 21:33
pas téméraire mais grande gueule a écrit le 21/11/2015 à 17h51

bien d'accord:on ne peut que constater le repli souhaité par les terroristes malgré les discours paradoxales du "on continue à vivre normalement-même pas peur!!!"
Strasbourg a connu de très près la 2 ème guerre mondiale et présente une mentalité d'individus plus téméraires que ceux de lyon et le fait de justifier le risque moindre du marché de noël à Strasbourg qu'aux illuminations de lyon relève du fantasme
A les écouter on devrait supprimer pour 10 ans cette festivité car on n'est pas dans une guerre" zapping" contrairement à ce que pense beaucoup

"Même pas peur" vous dites ?
Si un jour vous vous trouvez dans un rassemblement et qu'il y a un attentat vous serez comme un gros pétochard en train de vous débiner en piétinant les autres...
Par ailleurs vous êtes comme tout le monde, un être humain mortel et vulnérable, par un robot tout puissant, invulnérable et qui n'a jamais peur.
Ce n'est pas la peine de faire votre surhomme invulnérable et immortel.

Signaler Répondre

avatar
bionet le 21/11/2015 à 21:25
Brun de Meyzieux a écrit le 21/11/2015 à 17h42

Bravo , c'est le retour de la cathosphére bien présente à Lyon sous les mandats Collomb , la droite catho en est à se poser la question du "deal" de Collomb avec Barbarin
il remet la légion d'honneur au directeur des Chartreux -établissement de la reproduction - et qui ne se cache pas de son combat contre les avancées "sociétales" . Il promet des financements pour que puisse se financer les abords de Fouvrière et que les marchands du temple développent leur commerce . Il accueille sur ces listes des personnes clairement cathos réactionnaires et leur confie des délégations importantes , voir des socialistes arrivistes comme le secrétaire de section de Lyon 3 qui enseigne "Aux Lazaristes " ou se tiennent des conférences éloignés des missions de service publique : Barbarin et le sexe, le dernier député du parti de Mme Boutin etc.....La fac catho -déja financée par un pole d'industriel suffisant -et payante , voila Collomb qui promet un financement . La démocratie locale y tient conférence Les universités publiques sont au bord du gouffre financier .
Sur Facebook a circulé , une photo de Collomb entouré d'élèves des Chartreux qui chantaient , il est des nôtres . A la communauté de communes , il a produit des contorsions stratégiques avec cette mouvance . En supprimant la fêté du 8 décembre qui était déconfessionnalisée , il fait plaisir au FN qui claironne , à Wauquiez et Forissier contre Queyranne dont il veut la mort politique et il croit favoriser le clan familial Collomb ( dont l'enfant serait scolarisé dans le privé catho pour échapper aux rythmes scolaires) . Son directeur à la communauté s'en va heureux de quitter ce"connard" .
Jusqu'ou ira-t-il ? un militant de quarante ans du PS a préféré démissionner parce qu'il avait trouvé cette alliance contre nature : celle de son secrétaire de section. Les médias locaux le protègent....Erick de Bézieux écrit que Collomb et sa femme ont l'avenir devant eux et qu'il peut espérer être élu en 2020 , elle en 2017 aux législatives !

Pourquoi vous dites cela en réponse à mon commentaire ?
C'est fou comme l'on peut prêter de faux éléments aux autres sans les connaître.
Il se trouve que je ne suis pas du tout un catholique pratiquant, je suis athée.
Vous vous êtes lourdement trompé sur moi.
Donc vous pouvez garder vos commentaires sur la "cathosphère" pour vous.
En plus vous êtes insultants envers ceux qui sont catholiques pratiquants.

Signaler Répondre

avatar
anne le 21/11/2015 à 21:20
jirel a écrit le 21/11/2015 à 14h51

parce que vous pensez que dans 6 mois ou un an, le danger sera complètement écarté ? maintenant si vous craignez autant pour votre sécurité, apprenez les versets du Coran et voilez vous, vous serez un parfait dhimmi.

Je crains pour la sécurité de tous, de tout un chacun, pas seulement la mienne !
Et par ailleurs, vous mélangez tout, vous mélangez l'intelligence de cette annulation, le bon sens élémentaire de sécurité et le Coran...
Je vous laisse à votre raisonnement inconscient.

Signaler Répondre

avatar
pas téméraire mais grande gueule le 21/11/2015 à 17:51
jirel a écrit le 21/11/2015 à 14h51

parce que vous pensez que dans 6 mois ou un an, le danger sera complètement écarté ? maintenant si vous craignez autant pour votre sécurité, apprenez les versets du Coran et voilez vous, vous serez un parfait dhimmi.

bien d'accord:on ne peut que constater le repli souhaité par les terroristes malgré les discours paradoxales du "on continue à vivre normalement-même pas peur!!!"
Strasbourg a connu de très près la 2 ème guerre mondiale et présente une mentalité d'individus plus téméraires que ceux de lyon et le fait de justifier le risque moindre du marché de noël à Strasbourg qu'aux illuminations de lyon relève du fantasme
A les écouter on devrait supprimer pour 10 ans cette festivité car on n'est pas dans une guerre" zapping" contrairement à ce que pense beaucoup

Signaler Répondre

avatar
Brun de Meyzieux le 21/11/2015 à 17:42
bionet a écrit le 21/11/2015 à 00h36

Vous n'avez absolument rien compris !
En annulant les festivités habituelles on a évité un nouvel attentat potentiel !
Cela peut rentrer dans votre cerveau ou vous êtes bouché à ce point là ????????

Bravo , c'est le retour de la cathosphére bien présente à Lyon sous les mandats Collomb , la droite catho en est à se poser la question du "deal" de Collomb avec Barbarin
il remet la légion d'honneur au directeur des Chartreux -établissement de la reproduction - et qui ne se cache pas de son combat contre les avancées "sociétales" . Il promet des financements pour que puisse se financer les abords de Fouvrière et que les marchands du temple développent leur commerce . Il accueille sur ces listes des personnes clairement cathos réactionnaires et leur confie des délégations importantes , voir des socialistes arrivistes comme le secrétaire de section de Lyon 3 qui enseigne "Aux Lazaristes " ou se tiennent des conférences éloignés des missions de service publique : Barbarin et le sexe, le dernier député du parti de Mme Boutin etc.....La fac catho -déja financée par un pole d'industriel suffisant -et payante , voila Collomb qui promet un financement . La démocratie locale y tient conférence Les universités publiques sont au bord du gouffre financier .
Sur Facebook a circulé , une photo de Collomb entouré d'élèves des Chartreux qui chantaient , il est des nôtres . A la communauté de communes , il a produit des contorsions stratégiques avec cette mouvance . En supprimant la fêté du 8 décembre qui était déconfessionnalisée , il fait plaisir au FN qui claironne , à Wauquiez et Forissier contre Queyranne dont il veut la mort politique et il croit favoriser le clan familial Collomb ( dont l'enfant serait scolarisé dans le privé catho pour échapper aux rythmes scolaires) . Son directeur à la communauté s'en va heureux de quitter ce"connard" .
Jusqu'ou ira-t-il ? un militant de quarante ans du PS a préféré démissionner parce qu'il avait trouvé cette alliance contre nature : celle de son secrétaire de section. Les médias locaux le protègent....Erick de Bézieux écrit que Collomb et sa femme ont l'avenir devant eux et qu'il peut espérer être élu en 2020 , elle en 2017 aux législatives !

Signaler Répondre

avatar
jirel le 21/11/2015 à 14:51
anne a écrit le 21/11/2015 à 13h33

Si vous voulez vivre dangereusement c'est votre problème.
C'est plutôt vous qui êtes mûr pour aller prendre des tranquillisants.
En outre, en ce moment avec les graves menaces qui pèsent sur nous, le rayonnement international de Lyon comme vous dites, et bien cela passe au second plan.
La sécurité d'abord.

parce que vous pensez que dans 6 mois ou un an, le danger sera complètement écarté ? maintenant si vous craignez autant pour votre sécurité, apprenez les versets du Coran et voilez vous, vous serez un parfait dhimmi.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 21/11/2015 à 14:15

Bravo Brun de Mezyzieux!
Les communautaristes catholiques sont le pendant des communautaristes musulmans, ils sèment les graines de la division!

Signaler Répondre

avatar
anne le 21/11/2015 à 13:33
jirel a écrit le 21/11/2015 à 13h06

en effet comme le signale Triste le marché de Noël est maintenu à Strasbourg. Alors pourquoi pas la Fête des Lumières ? le rayonnement international de Lyon est plus important que de savoir s'il faut parler de lumignon ou de lampions. Et Lyon mérite autre chose que cette mentalité provinciale. Maintenant si vous aimez avoir peur, je vous signale qu'en plein centre ville nous avons un labo P4, allez prendre vos tranquillisants maintenant.

Si vous voulez vivre dangereusement c'est votre problème.
C'est plutôt vous qui êtes mûr pour aller prendre des tranquillisants.
En outre, en ce moment avec les graves menaces qui pèsent sur nous, le rayonnement international de Lyon comme vous dites, et bien cela passe au second plan.
La sécurité d'abord.

Signaler Répondre

avatar
Brun de Meyzieux le 21/11/2015 à 13:21

Le maire de Chassin maintient le 8 décembre , Barbarin veut maintenir sa montée à Fouviére .....les identitaires aussi ....les intégristes aussi ...
On abandonne l'ouverture au monde POUR en revenir à l'obscurantisme , Wauquiez et Forissier seront de la partie , Collomb qui remet la légion d'honneur à des membres du clergé , finance l'aménagement du parvis de Fourrière pour les marchands du temple , présente sur ces listes des professeurs du privé catho -ou Barbarin vient parler de sexe - soutient l'université catho qui a déjà trop de soutien d'un pole financier d'industriels devrait être avec Barbarin.?
Que le préfet nous interdise tout cela . cela évitera un jeu politique que ne supporte plus personne et indigne d'une unité plus que jamais à hauteur d'homme .

Signaler Répondre

avatar
soco le 21/11/2015 à 13:09
Nostromo a écrit le 21/11/2015 à 12h19

Tout à fait
La marché de noël de Strasbourg (sans aucun intérêt soit dit en passant) est étalé dans le temps et ne génère pas du tout des concentrations de foules comme la fête des lumières
La fête des lumières est devenu avec le temps un phénomène à haut risque. C'est même assez incroyable qu'il n'y ait jamais eu de gros pépin
Sachez que différentes rues sont fermées et peuvent être ouvertes par la sécurité pour créer des soupapes de sécurité, ce qui est arrivé de nombreuses fois.
C'est dire à quel point il était indispensable de l'annuler dans le contexte actuel

Voilà un raisonnement intelligent, vous êtes l'un de ceux qui ont du bon sens, et c'est bien malheureux pour les autres qui n'ont pas compris.

Signaler Répondre

avatar
soco le 21/11/2015 à 13:07
gray a écrit le 21/11/2015 à 12h43

lumière = joie , envies, futur , développement ...
islamisme = peur , frayeur, décadence

moi, j'ai choisi

Moi aussi j'ai choisi : annulation des festivités sur 4 jours = intelligence, prudence, bon sens, donc pas d'inconscience et donc pas de nouvel attentats et pas de nouveaux décès !
Les lumignons aux fenêtres le soir du 8 décembre suffiront.

Signaler Répondre

avatar
jirel le 21/11/2015 à 13:06

en effet comme le signale Triste le marché de Noël est maintenu à Strasbourg. Alors pourquoi pas la Fête des Lumières ? le rayonnement international de Lyon est plus important que de savoir s'il faut parler de lumignon ou de lampions. Et Lyon mérite autre chose que cette mentalité provinciale. Maintenant si vous aimez avoir peur, je vous signale qu'en plein centre ville nous avons un labo P4, allez prendre vos tranquillisants maintenant.

Signaler Répondre

avatar
gray le 21/11/2015 à 12:43

lumière = joie , envies, futur , développement ...
islamisme = peur , frayeur, décadence

moi, j'ai choisi

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 21/11/2015 à 12:19
comparaison et raison a écrit le 21/11/2015 à 11h40

le marché de Strasbourg est sur un périmétre bien plus resttreint et sous une forme bien différente. Il faut comparer ce qui est comparable.

Tout à fait
La marché de noël de Strasbourg (sans aucun intérêt soit dit en passant) est étalé dans le temps et ne génère pas du tout des concentrations de foules comme la fête des lumières
La fête des lumières est devenu avec le temps un phénomène à haut risque. C'est même assez incroyable qu'il n'y ait jamais eu de gros pépin
Sachez que différentes rues sont fermées et peuvent être ouvertes par la sécurité pour créer des soupapes de sécurité, ce qui est arrivé de nombreuses fois.
C'est dire à quel point il était indispensable de l'annuler dans le contexte actuel

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 21/11/2015 à 11:49
lampions obs a écrit le 20/11/2015 à 19h45

Pas un vrai Lyonnais ce garçon. Petits nous disions les "lampions", et garnissions nos fenêtres. Que de vrais et beaux souvenirs familiaux !

Non vrai de vrai. En fait on disait les deux. Mais quand je dit lampions j'ai remarqué qu'on me regarde avec des yeux ronds. Du coup je m'aligne. Je devrais peut-être pas ;) Bonne remarque.

Signaler Répondre

avatar
comparaison et raison le 21/11/2015 à 11:40
Triste a écrit le 20/11/2015 à 21h18

Le marché de noël de Strasbourg ne ferme pas c'est officiel.

Un événement a deux millions de visiteurs, faut il le rappeler?

Nous Lyonnais on passe vraiment pour les dindons de la farce.

Quand aux catholique tout content d'en remettre une couche en criant de joie le retour aux racines, c'est une catastrophe économique pour la ville et en terme d'image.

L'espérance internationale de Lyon va mourir ce 8 décembre 2015.
Félicitation aux terroristes, aux conservateurs catholiques nostalgiques, et au maire qui manque de cojones.

Lyon n'est décidément plus la capitale de la résistance, elle ce soumet aux lâches terroristes et c'est bien triste.

Mon grand père, résistant lyonnais, doit ce retourner dans sa tombe, surtout que la Wehrmacht et la Gestapo c'était d' un autre niveau que des racailles reconverties en terroristes.

Honte a vous les peureux et les lâches! nous somme en guerre il faut l'admettre, l'assumer, et ne pas céder sous la menace! Vous insultez l'héritage de nos grand parents qui ont donné leur sang pour notre liberté. vous ne méritez pas votre liberté!



"Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre."
Winston Churchill

le marché de Strasbourg est sur un périmétre bien plus resttreint et sous une forme bien différente. Il faut comparer ce qui est comparable.

Signaler Répondre

avatar
bionet le 21/11/2015 à 00:36
Triste a écrit le 20/11/2015 à 21h18

Le marché de noël de Strasbourg ne ferme pas c'est officiel.

Un événement a deux millions de visiteurs, faut il le rappeler?

Nous Lyonnais on passe vraiment pour les dindons de la farce.

Quand aux catholique tout content d'en remettre une couche en criant de joie le retour aux racines, c'est une catastrophe économique pour la ville et en terme d'image.

L'espérance internationale de Lyon va mourir ce 8 décembre 2015.
Félicitation aux terroristes, aux conservateurs catholiques nostalgiques, et au maire qui manque de cojones.

Lyon n'est décidément plus la capitale de la résistance, elle ce soumet aux lâches terroristes et c'est bien triste.

Mon grand père, résistant lyonnais, doit ce retourner dans sa tombe, surtout que la Wehrmacht et la Gestapo c'était d' un autre niveau que des racailles reconverties en terroristes.

Honte a vous les peureux et les lâches! nous somme en guerre il faut l'admettre, l'assumer, et ne pas céder sous la menace! Vous insultez l'héritage de nos grand parents qui ont donné leur sang pour notre liberté. vous ne méritez pas votre liberté!



"Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre."
Winston Churchill

Vous n'avez absolument rien compris !
En annulant les festivités habituelles on a évité un nouvel attentat potentiel !
Cela peut rentrer dans votre cerveau ou vous êtes bouché à ce point là ????????

Signaler Répondre

avatar
kanesh le 20/11/2015 à 23:20

Plein de lumignons, ce sera superbe et une belle revanche de nos croyances contre celles des barbares.

Signaler Répondre

avatar
le 8 décembre c'est sacré! le 20/11/2015 à 23:02

Quand on est un vrai lyonnais, on met des lampions à ses fenêtres...quelle joie, chaque année de mettre ces dizaines de petits lumignons, et d'aller à la messe en remerciement à Marie!

Quand j'étais gamin on allait se promener dans les rues, les commerçants rivalisaient pour avoir la plus belle vitrine...c'était il y a bien longtemps...

Signaler Répondre

avatar
Triste le 20/11/2015 à 21:18

Le marché de noël de Strasbourg ne ferme pas c'est officiel.

Un événement a deux millions de visiteurs, faut il le rappeler?

Nous Lyonnais on passe vraiment pour les dindons de la farce.

Quand aux catholique tout content d'en remettre une couche en criant de joie le retour aux racines, c'est une catastrophe économique pour la ville et en terme d'image.

L'espérance internationale de Lyon va mourir ce 8 décembre 2015.
Félicitation aux terroristes, aux conservateurs catholiques nostalgiques, et au maire qui manque de cojones.

Lyon n'est décidément plus la capitale de la résistance, elle ce soumet aux lâches terroristes et c'est bien triste.

Mon grand père, résistant lyonnais, doit ce retourner dans sa tombe, surtout que la Wehrmacht et la Gestapo c'était d' un autre niveau que des racailles reconverties en terroristes.

Honte a vous les peureux et les lâches! nous somme en guerre il faut l'admettre, l'assumer, et ne pas céder sous la menace! Vous insultez l'héritage de nos grand parents qui ont donné leur sang pour notre liberté. vous ne méritez pas votre liberté!



"Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre."
Winston Churchill

Signaler Répondre

avatar
Ody le 20/11/2015 à 21:15
Curiosus a écrit le 20/11/2015 à 19h42

Intéressant, où puis-je trouver ces renseignements
Merci

Curiosus:
A la bibliothèque, thème "histoire des religions".
C'est très intéressant...
En effet, vous verrez en feuilletant ces ouvrages que les croyances, les religions ont toujours été présentes.
l'Histoire montre que lorsque l'on essaye d'en faire disparaitre une, alors une autre arrive, et prend sa place, petit à petit...

Signaler Répondre

avatar
Crédule le 20/11/2015 à 19:50
Triste a écrit le 20/11/2015 à 08h07

Tout a fait d'accord.

D'ailleurs le très fréquenté marché de noël de Strasbourg ne semble pas annulé lui, pourtant sa fréquentation est élevé, plus de deux millions de visiteurs.

En favorisant la COP 21 l'état fait de la fête des lumières un dommage collatéral au profit de la "hollandie" et de sa campagne électorale, mieux vaut parler de "son" initiative écologique pour sa promotion future.

On sent clairement que Valls à plus qu'orienté le choix de Collomb.

Le risque d'attentat est permanent et avec l'immense zone SEVESO aux portes de Lyon il y a de quoi faire exploser et raser la ville tous les jours.

Arrêtons cette hypocrisie même si il y a risque d'attentat les vraies raisons de l'arrêt de la fête des lumières sont beaucoup moins nobles, et comme toujours c'est nous les lyonnais qui en payons le prix.

En l’occurrence économique et au niveau du rayonnement international.

Et très lourdement car rien ne garantie son retour en 2016 ni en 2017, ect...
L'édition 2014 était peut être la dernière édition de la fête des lumières pour toujours, car la confiance internationale n'est plus de mise, et la guerre ne fait que commencer.

Suis d'accord avec Romain, pour une fois, mais si Collomb n'avait pas annulé, il nous aurait fait toute une démonstration pour donner raison à Collomb, voilà pourquoi les politiques ne sont pas crédibles, ce sont des sophistes, le pb c'est que le peuple s'y laisse prendre, comme avec les mensonges sur le stade des lumignons ou sur Confluence

Signaler Répondre

avatar
ça rayonne comme la soie le 20/11/2015 à 19:47
Triste a écrit le 20/11/2015 à 08h07

Tout a fait d'accord.

D'ailleurs le très fréquenté marché de noël de Strasbourg ne semble pas annulé lui, pourtant sa fréquentation est élevé, plus de deux millions de visiteurs.

En favorisant la COP 21 l'état fait de la fête des lumières un dommage collatéral au profit de la "hollandie" et de sa campagne électorale, mieux vaut parler de "son" initiative écologique pour sa promotion future.

On sent clairement que Valls à plus qu'orienté le choix de Collomb.

Le risque d'attentat est permanent et avec l'immense zone SEVESO aux portes de Lyon il y a de quoi faire exploser et raser la ville tous les jours.

Arrêtons cette hypocrisie même si il y a risque d'attentat les vraies raisons de l'arrêt de la fête des lumières sont beaucoup moins nobles, et comme toujours c'est nous les lyonnais qui en payons le prix.

En l’occurrence économique et au niveau du rayonnement international.

Et très lourdement car rien ne garantie son retour en 2016 ni en 2017, ect...
L'édition 2014 était peut être la dernière édition de la fête des lumières pour toujours, car la confiance internationale n'est plus de mise, et la guerre ne fait que commencer.

Pour rayonner on a le stade des lumignons, ouvert toute l'année avec Collomb comme évêque et Aulas comme Pape,+ un sacrifié Sturla mort sur la croix, vous pourrez les voir en vraie grandeur dans les loges VIP. De quoi vous plaignez vous?

Signaler Répondre

avatar
lampions obs le 20/11/2015 à 19:45

Pas un vrai Lyonnais ce garçon. Petits nous disions les "lampions", et garnissions nos fenêtres. Que de vrais et beaux souvenirs familiaux !

Signaler Répondre

avatar
Curiosus le 20/11/2015 à 19:42
Ody a écrit le 20/11/2015 à 18h56

Les païens étaient des personnes qui pratiquaient une des religions polythéistes de l'antiquité, Le 25 décembre a toujours été une fête polythéiste: à l'époque du solstice d'hiver lorsque les jours sont les plus courts, les païens allumaient des bûchers, pensant ainsi donner de la force au Dieu Soleil et le ramener à la vie.
Le 25 décembre à donc toujours été une fête religieuse.
Moi je suis une vrai athée, je ne fête pas Noël...
PS: étaient appelés Païens les anti-christ ... terme repris pour désigner les athées... mais les païens n'étaient pas athée

Intéressant, où puis-je trouver ces renseignements
Merci

Signaler Répondre

avatar
Ody le 20/11/2015 à 18:56
jirel a écrit le 20/11/2015 à 18h10

et comme disait Girouette Noël est une fête païenne détournée par les chrétiens. Comme les églises construites sur les temples païens. Et oui la concurrence entre les sectes est féroce

Les païens étaient des personnes qui pratiquaient une des religions polythéistes de l'antiquité, Le 25 décembre a toujours été une fête polythéiste: à l'époque du solstice d'hiver lorsque les jours sont les plus courts, les païens allumaient des bûchers, pensant ainsi donner de la force au Dieu Soleil et le ramener à la vie.
Le 25 décembre à donc toujours été une fête religieuse.
Moi je suis une vrai athée, je ne fête pas Noël...
PS: étaient appelés Païens les anti-christ ... terme repris pour désigner les athées... mais les païens n'étaient pas athée

Signaler Répondre

avatar
jirel le 20/11/2015 à 18:10
Lapalisse a écrit le 20/11/2015 à 10h47

N'en déplaise aux esprits tourmentés , le 8 décembre est bel et bien une fête catholique transformée en fête païenne et commerciale par les socialistes !!! CQFD

et comme disait Girouette Noël est une fête païenne détournée par les chrétiens. Comme les églises construites sur les temples païens. Et oui la concurrence entre les sectes est féroce

Signaler Répondre

avatar
Mouarffff le 20/11/2015 à 17:21
Roberto a écrit le 20/11/2015 à 16h51

En effet, nous allons vivre un retour à la tradition.

Les lyonnais mettront leurs bougies aux fenêtres pour dire merci à Marie, comme ils le font depuis 1630.

Vive la Vierge Marie !

Parce qu'il y en a encore qui croient qu'elle était vierge?

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 20/11/2015 à 16:51

En effet, nous allons vivre un retour à la tradition.

Les lyonnais mettront leurs bougies aux fenêtres pour dire merci à Marie, comme ils le font depuis 1630.

Vive la Vierge Marie !

Signaler Répondre

avatar
novae le 20/11/2015 à 12:30
romainblachier a écrit le 20/11/2015 à 08h41

Vous n'avez pas été surpris par le comportement de Wauquiez et Meunier? Avant de m'insulter, faites leur la remarque, vous qui êtes proche d'eux, sur leur comportement vis à vis de nos soldats, pompiers et policiers. C'est cela le côté mesquin et politicien que de refuser de les saluer.

Pour le reste d'accord. Même parfois on s'y ennuyait un peu. Même si il y avait aussi cette fatiguante tradition des oeufs et de la farine.

Dites moi où je vous insulte !!! De plus, ne me faites pas de procès d'intention comme vous en faites souvent car je ne suis pas spécialement proches d'eux et si vous voulez tout savoir je ne compte pas voter pour eux. Je trouve cependant que les évènements ne doivent pas être un prétexte pour empêcher la recherche des responsabilités, ni des causes de ces événements tragiques. Le débat doit se politiser, l'exécutif ne peut pas éternellement s'abriter derrière le deuil pour éviter la discussion de ses choix . Le débat porte déjà sur Schengen, il doit également porter sur les mesures non prises depuis janvier et sur la politique pénale et des réfugiés actuellement en vigueur.

Signaler Répondre

avatar
Girouette le 20/11/2015 à 11:40
Lapalisse a écrit le 20/11/2015 à 10h47

N'en déplaise aux esprits tourmentés , le 8 décembre est bel et bien une fête catholique transformée en fête païenne et commerciale par les socialistes !!! CQFD

Soit exactement l'inverse de noël qui est à la base une fête païenne (solstice d'hiver) transformé par les catholiques en "fête" de la nativité alors qu'aucun élément d'ailleurs ne permet d'étayer la date de naissance de jésus.

Signaler Répondre

avatar
Batachez le 20/11/2015 à 11:39

Les gens vout pouvoir se reporter sur le marché de Nöel de Strasbourg !

Signaler Répondre

avatar
Païen le 20/11/2015 à 11:26
Lapalisse a écrit le 20/11/2015 à 10h47

N'en déplaise aux esprits tourmentés , le 8 décembre est bel et bien une fête catholique transformée en fête païenne et commerciale par les socialistes !!! CQFD

Un peu comme Noël. Encore la faute des socialistes ?

Signaler Répondre

avatar
Lapalisse le 20/11/2015 à 10:47

N'en déplaise aux esprits tourmentés , le 8 décembre est bel et bien une fête catholique transformée en fête païenne et commerciale par les socialistes !!! CQFD

Signaler Répondre

avatar
Rifilou le 20/11/2015 à 09:56

Je pense que Lyon peut compter sur autre chose que 3 ou 4 soirs de fête pour "briller" à l'international ! Nous sommes plutôt bien placés dans les divers classements concernant l'attractivité de notre secteur. Donc se focaliser sur la fête des Lumières est un peu limité ! Le dynamisme d'une "ville de province" se situe ailleurs. C'est tous les jours de l'année et non pas le 8 décembre.

Il n'y a rien de catastrophique sur une annulation cette année. Faut pas abuser.

On peut imaginer que ceux qui l'ont "en travers du gosier" comme on dit, sont les personnes qui ont des hôtels, resto, ou particuliers avec chambres à louer... Bien que l'on entende malgré tout parmi les professionnels des paroles sages.

Signaler Répondre

avatar
Louis Lyon le 20/11/2015 à 09:48
romainblachier a écrit le 20/11/2015 à 08h42

Non. Comme je l'ai dit ce n'est pas la fête que nous voulions. Mais il faut rebondir sur les événements.

Non, il ne faut pas "rebondir" sur les évènements. Il fallait évidement annuler ces festivités. Pour raison évidente de sécurité et d'impossibilité à sécuriser le centre ville. Il faut "rebondir" en se posant les bonnes questions du pourquoi ce mal-vivre des jeunes d'origine étrangère. Et j'en connais beaucoup. Qui n'arrivent pas à trouver du boulot malgré leurs formations (la crise économique les touche plus que les autres), qui n'y croient plus, qui en ont marre de se faire controler "au faciès". S'interroger sur TOUTES les écoles confessionnelles, qui sont une bombe à retardement. S'interroger sur la mixité des quartiers, sociale et ethnique.
Leurs parents (50-60 ans) étaient encore dans une démarche "ne pas faire de vagues". On baisse la tête, on fait avec. Les enfants qui sont nés en France ne l'acceptent plus.

Les solutions seront avant tout économiques ( quand le foin manque au râtelier, les chevaux se battent ...), ET politiques.

Signaler Répondre

avatar
Louis Lyon le 20/11/2015 à 09:28

Pour une fois, je ne suis pas d'accord avec vous Mr Blachier. Moi qui suis lyonnais depuis environ 30 ans (je sais, je ne suis donc pas un vrai lyonnais ...), ce "retour aux sources" ne signifie rien. Par contre, je trouve cette tradition des bougies du 8 décembre fort sympathique. Faisant partie du folklore. De plus, en tant que laïc mais protestant au départ, célébrer Marie, vierge ou pas ... Que le 8 décembre, les luminions et la montée à Fourvière soit un retour aux sources catho, soit. "L’occasion justement de retrouver les racines que nous avons parfois oublié". Du 8 décembre.

Mais la Fête des Lumières, c'est tout autre chose ! Festive, magique, éblouïssante, ... Mais aussi un pur moment de convivialité poëtique et d'émerveillement, multiculturelle et chaleureuse. Cf le nombre croissant d'étrangers (belges, italiens, suisses, ...). La Fête des Lumières, c'est avant tout un superbe spectacle, gratuit, populaire, ce qui n'écarte personne. Et autant un bon kebab qu'un vin chaud. Et c'est bien. En écarter les non-catholiques, les jeunes de banlieue ou de Lyon, en présentant les attentats de Paris comme une opportunité ... Non.

Signaler Répondre

avatar
Individualiste le 20/11/2015 à 09:09
romainblachier a écrit le 20/11/2015 à 08h41

bonne idée

Et qui va ramasser les lumignons, à mettre dans les fleuves?

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 20/11/2015 à 08:42
jirel a écrit le 19/11/2015 à 23h49

la fête des lumières est une vitrine de Lyon à l'étranger. Et vous nous parlez de retour à l'intime, à la famille, réveillez vous. Vous voulez rester une petite ville de province somnolente ? si c'est votre ambition, ce n'est pas la mienne. En fait on sacrifie Lyon pour assurer la COOP21 à Paris.

Non. Comme je l'ai dit ce n'est pas la fête que nous voulions. Mais il faut rebondir sur les événements.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 20/11/2015 à 08:42
censure !! a écrit le 19/11/2015 à 20h22

aller je tente un dernier commentaire, voyons s'il ne sera pas censuré par le journal !!

Encore un commentaire de Mr Blachier avec sa photo angélique…
Nous ont n'aime plus trop, mais bon en démocratie il faut s'attendre à d'autres commentaires très intéressants de sa part..
Vivement le prochain ! ;)

zen. tilleul menthe ou verveine?

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 20/11/2015 à 08:41
elia a écrit le 19/11/2015 à 19h50

Bonjour à tous les lyonnais et les autres qui seront présents le soir du 8 décembre.
Nous vous proposons de venir déposer vos lumignons (en plus de ceux sur vos fenêtres) ce soir là tout le long des berges du Rhône et de la Saône pour illuminer notre ville et nos regards! Pas de religion, pas de politique... De la lumière et de l'espoir :) Répondons aux étoiles!

Toutes les infos:
https://www.facebook.com/events/451105875074117/

bonne idée

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 20/11/2015 à 08:41
novae a écrit le 19/11/2015 à 20h05

Pour une fois je suis d'accord avec vous, impressionnant non ! (même si vous n'avez pu vous empêcher de glisser votre petite remarque politicienne et mesquine sur Wauquiez, régionales oblige. En agissant de la sorte, vous faites exactement ce que vous lui reprochez). Oui, cette fête du 8 décembre sera un retour au source, et il faut d'ailleurs rappeler quelque chose : il ne s'agit pas de renouer avec cette fête, car elle n'a jamais cessé d'exister. il ne faut pas croire que l'annulation de la fête des Lumières annule le 8 décembre, qui existait 150 ans avant et n'a pas besoin de la fête des lumières pour exister. je crois même que la fête des lumières étouffe le 8 décembre, et qu'il serait bon de découpler ces deux fêtes pour que la fille cesse d'engloutir sa mère. Et vous le ditees vous même : cette fête du 8 décembre avait des caractéristiques intimes, familiales, purement locales, et vous reconnaissez bien que tout cela a disparu dans la maelstrom du tourisme international et des animations à grande échelle. Supprimer la fête des Lumières ? Non, car cet évènement participe manifestement au rayonnement de notre ville, et que tous les lyonnais l'apprécient. la décaler d'une ou deux semaines ? Oui, pour que les lyonnais retrouvent leur fête d'origine, qui a été peu à peu réduite à une animation supplémentaire sur le guide touristique. Par la même occasion, je souhaiterais dire que cette année, le 8 décembre doit être la fête traditionnelle qu'on a tous connue il y a plusieurs années, non une commémoration de la fête des lumières (le comble !), mais bien notre fête traditionnelle, placée cependant sous le sceau de la tristesse suite à ces attentats odieux.

Vous n'avez pas été surpris par le comportement de Wauquiez et Meunier? Avant de m'insulter, faites leur la remarque, vous qui êtes proche d'eux, sur leur comportement vis à vis de nos soldats, pompiers et policiers. C'est cela le côté mesquin et politicien que de refuser de les saluer.

Pour le reste d'accord. Même parfois on s'y ennuyait un peu. Même si il y avait aussi cette fatiguante tradition des oeufs et de la farine.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 20/11/2015 à 08:39
Triste a écrit le 19/11/2015 à 19h33

Un retour au source, mais une perte d'image internationale pour Lyon.

Lyon doit redoubler d'effort pour briller et séduire a l'étranger.

Économiquement c'est une catastrophe pour Lyon qui via le renouveau de la confluence et de la part dieu devrait devenir une métropole européenne.

En perdant sa plus grande fête sa meilleure promotion disparaît.

Une fois le deuil fini pas sur que la capitale et son hyper centralisme ne soit préoccupé par ce "détail".

on est d'accord

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.