Lyon : 14 gardes à vue prolongées à l’issue de la manifestation contre la loi Travail

Lyon : 14 gardes à vue prolongées à l’issue de la manifestation contre la loi Travail
Photo d'illustration - LyonMag

Sur les 24 personnes interpellées ce jeudi après-midi lors de la manifestation de Lyon contre la loi Travail, 14 ont passé une seconde nuit en garde à vue. 

Ils devraient passer devant le parquet ce samedi. Trois autres personnes ont été déférés ce vendredi et six ont été laissés libres. Parmi ces jeunes, il y a huit mineurs de 16 et 17 ans, un jeune homme qui venait de réussir le concours de gardien de la paix, et enfin un qui souhaite devenir militaire.

Il leur est reproché des jets de projectiles sur les forces de l’ordre. Mais aussi des violences, des outrages et des rebellions.

Pour rappel, la manifestation était la plus importante en nombre d’interpellations à Lyon depuis le début de la contestation contre la loi El Khomri. Le mouvement avait réuni entre 11 000 et 30 000 personnes, mais en fin de parcours sur place Bellecour, la situation avait dégénéré. La police avait fait usage de canons à eau pour disperser la foule belliqueuse.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vladimir le 03/04/2016 à 12:28

Ne parlons même pas des boites qui licencient pour aller faire du blé ailleurs ( Balkans, Afrique du Nord...Asie). C'est ces patrons voyous qui méritent la garde à vue ...et des peines !!

Signaler Répondre

avatar
No problème le 03/04/2016 à 12:07
Y a pas de problème a écrit le 03/04/2016 à 09h28

Reçu 40 millards après s'être fait pomper 40 millards. Cela s'appelle un juste retour,non. Où est le problème?

Vous avez qu'à garder l'argent et faire le travail vous même.l'esclavage non merci.

Signaler Répondre

avatar
Véner le 03/04/2016 à 12:06

Le crédit impôt de 40 milliards vient après des baisses de charges ( dont les charges familiales!) faudrait pas exagérer et dire qu'il y a eu pompage avant! Cela s'appelle de l’enfumage!!

Signaler Répondre

avatar
Y a pas de problème le 03/04/2016 à 09:28

Reçu 40 millards après s'être fait pomper 40 millards. Cela s'appelle un juste retour,non. Où est le problème?

Signaler Répondre

avatar
Véner le 02/04/2016 à 21:21

Pendant ce temps là, les patrons qui ont reçu 40 milliards sans créer un seul emploi, sont toujours en liberté et boivent du champagne!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.