Le plan des Verts pour mieux se déplacer dans l’agglomération lyonnaise en 2030

Le plan des Verts pour mieux se déplacer dans l’agglomération lyonnaise en 2030

Les élus lyonnais d’Europe écologie les Verts (EELV) se réunissaient à Lyon, ce lundi matin pour leur idéal en matière de déplacements dans la métropole lyonnaise à l’horizon 2030.

Les Verts donnent leurs propositions pour réviser le Plan de Déplacements Urbains (PDU) dans l’agglomération lyonnaise. Ces derniers constatent une progression sur les chiffres au niveau de la métropole, entre 2006 et 2015 l’utilisation de la voiture est passée de 48 à 42%. Le taux de transports en commun est passé de 15 à 19%. Mais c’est sur la partie Lyon-Villeurbanne que les chiffres sont les plus démonstratifs, avec un taux de voitures passé de 35 à 26%. Voyant en ces chiffres les résultats bénéfiques de leurs idées, les écologistes ont décidé de partager dix orientations.

 "Des enjeux environnementaux"

Pour Raymonde Poncet, secrétaire d’EELV Rhône et Métropole, il y a «des enjeux environnementaux et sociaux». En effet le but du plan de Déplacements Urbains dans l’agglomération lyonnaise est de permettre aux riverains d’avoir un meilleur air à respirer. Pour cela une création d’une zone 30, dans la partie centrale de la ville sauf pour les grands axes, est envisagée. Permettant de réduire la vitesse moyenne de 10km/h et de diminuer le taux d’accidents et l’écart de vitesse entre les voitures, vélos et les piétons.  Rémi Zinck, secrétaire d’EELV Lyon, explique ce choix : "cette zone 30 permettra une meilleure qualité de vie, la pollution sonore sera moindre, la pollution aussi et la consommation des voitures sera moindre car il n’y aura pas de pics d’accélérations".  La création d’une zone de circulation restreinte (ZCR) est aussi au programme. Permettant l’interdiction aux voitures polluantes et camions de passer par le centre-ville lors des pics de pollution. Autre point important, EELV Lyon ne veut pas de l’A45, ni de l’Anneau des Sciences dans le PDU

Privilégier les transports en commun, la marche à pied ou le vélo

Le programme comprend une amélioration des voies cyclables car certaines restent parfois trop dangereuses, dissuadant plus d’une personne : "il faut travailler sur les aménagements urbains pour rendre le vélo attractif", explique Béatrice Vessiller, conseillère métropolitaine, et élue villeurbannaise. De plus, l’idée de laisser les gens prendre leur vélo durant les heures de pointes dans le métro ou le tramway est envisageable. A cela s’ajoute la volonté de rendre les transports en commun gratuits lors des pics de pollution et de mettre une tarification au prorata en fonction des revenus. Tout est fait pour attirer les Lyonnais vers ces substitues à la voiture. "70% des déplacements en voiture ont une distance de 3 km", déclare Pierre Hémon, président du groupe des élu-es écologistes de la Métropole. Selon lui avec ces méthodes, "ces trajets peuvent être réduits de moitié". Un bien beau programme, encore faut-il que cela soit entendu par Collomb.

X
34 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Popof le 14/04/2016 à 14:05
@zeus a écrit le 13/04/2016 à 23h15

C'est bien ce qu'il me semblait. Vous ne savez donc pas qu'un métro qui circule sous terre n'a aucun effet sur la circulation routière. Construisez des métros, vous n'aurez pas moins de voiture. Si on veut lutter efficacement contre la pollution automobile, il faut réduire le nombre de voitures en agissant sur l'infrastructure routière: suppression de voies de circulation, modification du réglage des feux, mise en place de sens uniques, réduction de la vitesse moyenne (pour rallonger les temps de parcours), optimisation du stationnement, etc.

Merci, maître Zeus de m'avoir éclairé ,moi,qui n'est pas fait mathsup (maternelle supérieure ) comme vous,à mon grand regret.

Signaler Répondre

avatar
@zeus le 13/04/2016 à 23:15

C'est bien ce qu'il me semblait. Vous ne savez donc pas qu'un métro qui circule sous terre n'a aucun effet sur la circulation routière. Construisez des métros, vous n'aurez pas moins de voiture. Si on veut lutter efficacement contre la pollution automobile, il faut réduire le nombre de voitures en agissant sur l'infrastructure routière: suppression de voies de circulation, modification du réglage des feux, mise en place de sens uniques, réduction de la vitesse moyenne (pour rallonger les temps de parcours), optimisation du stationnement, etc.

Signaler Répondre

avatar
erreur? le 13/04/2016 à 22:33

2030? c'est pas 2020 plutôt?

Signaler Répondre

avatar
Zeus. le 13/04/2016 à 21:01
@zeus a écrit le 12/04/2016 à 22h23

En quoi construire des métros permet d'améliorer la pollution de l'air Zeus? Vous êtes sur que vous ne confondez pas tramway et métro?

prenez un dico et regardez ce qu'est un métro puis une voiture.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 13/04/2016 à 17:35
Anti verts. a écrit le 13/04/2016 à 16h59

Vous avez tous compris , les verts mangent à tous les râteliers . On les retrouvent ,dans le bois ,la terre ,les tiroirs caisses souvent. Les verts bouffent mêmes nos cadavres , vraiment tous pourris. Verts de droites ,verts de gauches ,c'est la meme moisissure .

Les vers vous bouffent par la racine alors ?
.
Les collombnistes préparent le terrain ?
Avec Collomb-béton, l'herbe ne repousse pas ! :o)

Signaler Répondre

avatar
Anti verts. le 13/04/2016 à 16:59

Vous avez tous compris , les verts mangent à tous les râteliers . On les retrouvent ,dans le bois ,la terre ,les tiroirs caisses souvent. Les verts bouffent mêmes nos cadavres , vraiment tous pourris. Verts de droites ,verts de gauches ,c'est la meme moisissure .

Signaler Répondre

avatar
la soupe le 13/04/2016 à 11:11

On est plus habitué aux plans des Verts pour rentrer dans les gouvernements et avoir des places de ministres ou secretaires d'état.

Signaler Répondre

avatar
les verts sont rouge !! le 12/04/2016 à 22:33

Les verts sont comme les pastèques : verts à l'extérieur et rouge vif a l'intérieur !!

Signaler Répondre

avatar
@zeus le 12/04/2016 à 22:23

En quoi construire des métros permet d'améliorer la pollution de l'air Zeus? Vous êtes sur que vous ne confondez pas tramway et métro?

Signaler Répondre


avatar
Zeus. le 12/04/2016 à 19:37

pourquoi pas pour 2080 tant qu'ils y sont.

C'est maintenant qu'il faut régler les problemes.

Il faut beaucoup plus de lignes de métro pour la pollution de l'air.Ce n'est pas ce qu'ils proposent. Ce sont des bons à rien.

Ils proposent de baisser la vitesse = voitures qui rouleront plus longtemps= + de pollution et activité economique au ralenti.

Ils veulent pousser les gens vers les TCL, mais les TCL sont déjà saturés et les faux verts ne proposent pas d'augmenter l'offre de TCL.

Signaler Répondre

avatar
Y a ka fo kon le 12/04/2016 à 18:52

J'adore ces inventaires à la Prévert.

Signaler Répondre

avatar
Anti verts. le 12/04/2016 à 13:23
Philibert.. a écrit le 12/04/2016 à 09h11

On n'entend pas trop les Verts au sujet de l' A45 !!!

Cet énorme gaspillage au détriment de nos économies et de nos soucis écologiques les laisse de marbre.

Ce cadeau à certaines entreprises de BTP leur sied.

Ou sont les "vrais" écolos ?

Les vrais ecolos ne sont que quelque centaine de milliers .et actuellement ,ils manifestés et font les nuits debouts, avec les zadistes et autre feignants. Que voulez vous ils peuvent pas être partout.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 12/04/2016 à 09:34

Cette évolution sur Lyon et Villeurbanne est liée au profil socio-économique de ses habitants. Celui-ci n'est pas représentatif de l'aire urbaine de Lyon, espace à retenir pour mesurer les émissions de pollution sur le bassin lyonnais, mais c'est plutôt positif. On retrouve le même mouvement dans toutes les grandes agglomérations depuis 20 ans: augmentation des modes doux en centre-ville mais augmentation de la durée de parcours et de la distance en résidence périphérique. Au final, la pollution, qui ne s'arrête pas par miracle au niveau du périphérique, ne diminue pas!
C'est donc là-dessus qu'il faut agir (par exemple: il y a bien peu de Lyonnais qui se rendent au Grand stade à vélo alors que c'est plat, qu'il existe une piste cyclable le long du tramway... alors pour toutes les liaisons centre périphérie sans piste...ET puis je connais un couple qui se targue d'être écolo de se nourrir bio avec ses propres légumes qu'ils cultivent dans leur maison de campagne située à plus de 200 km de Lyon dans laquelle ils se rendent chaque week-end! Bonjour le bilan écologique, cela fait la carotte à 10kg de CO2! Certains écolos demeurent de vrais caricatures! Ceci dit, tout le monde est écolo aujourd'hui!
J'observe que les Verts (dans l'article) ne s'opposent plus au COL (Contournement Ouest de Lyon), deviendraient-ils intelligents? Parce qu'aujourd'hui, le trafic de transit Nord-Sud se mêle au trafic d'agglomération et cela génère beaucoup d'accidents et de pollution (par rapport à un COL fluide et plus court pour le transit).
L'urgence pour notre métropole, c'est le COL!

Signaler Répondre

avatar
Philibert.. le 12/04/2016 à 09:11

On n'entend pas trop les Verts au sujet de l' A45 !!!

Cet énorme gaspillage au détriment de nos économies et de nos soucis écologiques les laisse de marbre.

Ce cadeau à certaines entreprises de BTP leur sied.

Ou sont les "vrais" écolos ?

Signaler Répondre

avatar
Cirque le 12/04/2016 à 08:28
Post monétaire a écrit le 11/04/2016 à 17h44

1/ Vous êtes en sucre ? Le parapluie est parfaitement utilisable.
2/ beaucoup de vieux font du vélo et cela les aide à rester en forme. Pour les malades, la solidarité est une bonne réponse.
3/ Quand on a des enfants (ou des paquets) il y a des vélos adaptés ou des ustensiles adaptables.
4/ traverser le périph ne pose aucun problème là où il y a des routes
5/ quand on doit porter un costume, (un déguisement) c'est qu'on est un clown. Et un clown, ça ne doit pas s'échapper du cirque, sinon c'est tout perdu.
.
Rappelons que l'utilisation d'un moteur à combustion (utilisant du pétrole) empoisonne l'air, l'eau, avec des matières cancérigènes. Mais il ne faut pas le dire car c'est "anti progrès" et surtout "anti commercial".
.
:o)

"5/ quand on doit porter un costume, (un déguisement) c'est qu'on est un clown. Et un clown, ça ne doit pas s'échapper du cirque, sinon c'est tout perdu."

Très mature comme réponse, j'imagine qu'en tant que clown du forum vous savez de quoi vous parlez !

Signaler Répondre

avatar
Les vers de terre le 11/04/2016 à 21:51

Les verts mangent à tous les râteliers ,écoeurant.

Signaler Répondre

avatar
Anti vert. le 11/04/2016 à 21:49

Les verts avec 2 à 4/100 de voix sont aux sénat et au gouvernement .alors que d'autres partis plus importants n'y accède pas. Bonjour la dictature . Les verts emmerdent tous le monde.

Signaler Répondre

avatar
dems le 11/04/2016 à 20:20
Dietrich a écrit le 11/04/2016 à 17h20

Ce serait simple s'il suffisait de rouler à vélo pour règler le problème de la circulation et de la pollution. En vrai, le vélo ne remplace pas la voiture.
1/ Quand il pleut, difficile de faire du vélo.
2/ Difficile également quand on est vieux ou malade.
3/ Quand on a des enfants, des paquets
4/ Quand il faut traverser le périph
5/ Quand on doit porter un costume et qu'on a des RDV à honorer.
Le vélo n'est pas une solution, en dehors des "glandeurs branchés"
De plus le rétrécissement de la chaussée ne fait qu'augmenter les embouteillages donc la pollution sans compter le stress et d'éventuelles
violences.

Bonjour,

c'est fou ces arguments!
1) un imper cycliste et un pantalon de pluie coûtent moins chers qu'un plein d'essence, et durent plus que quelques centaines de bornes
2) ça dépend ce qu'on entend qu'être vieux ou malade, beaucoup de gens de plus 60 ans font du vélo, regardez autour de vous! Et beaucoup de gens qui ont un rhume ou une angine font du vélo aussi!
3) là aussi regardez autour de vous, les sièges enfants, vélos cargos, sacoches et remorques existent depuis belle lurette!
4) regardez la carte des aménagements cyclables ou geovelo.fr!
5) n'importe quoi, là encore regardez autour de vous!
Je vais au travail à vélo depuis plusieurs années, avec rdv en costumes à la clé alors rangez donc vos idées de "glandeur branché".
Pour le "rétrécissement de la chaussée", c'est tout bonnement idiot. Si vous vous ne transformiez pas en une grosse patate de 10m3 et de plus d'une tonne en prenant votre voiture vous verriez que les routes sont très larges! Stupide également votre phrase sur les embouteillages qui seraient dus au vélo, imaginez si seulement 20% des auto-solistes prenaient le vélo, ça ferait 10fois moins d'embouteillages et beaucoup plus de places de stationnements!

Contactez moi si vous voulez qu'on aille voir ça sur le terrain à vélo! Ce n'est jamais trop tard! Bonne journée quand même!

Signaler Répondre

avatar
@dietrich le 11/04/2016 à 19:52

C'est une vision excessivement caricaturale d'imaginer que les riches vivent en villes et les pauvres autour. Il suffit de regarder les données de l'Insee sur le montant imposable par foyer pour le constater. Il existe certes des poches de pauvreté à Venissieux , Vaux ou Rilleux mais la population lyonnaise n'est pas si hétérogène. Il existe d'ailleurs des communes périphériques ou les habitants sont en moyenne plus riches que les lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
chouki le 11/04/2016 à 19:18

De plus, l’idée de laisser les gens prendre leur vélo durant les heures de pointes dans le métro ou le tramway est envisageable

suppose que les verts ne doivent pas prendre le métro ou le tramway pendant les heures de pointe pour lancer une idée aussi saugrenue..

et surtout il serait amusant de savoir quel moyen de transports les élus verts utiliseront demain pour venir à la réunion..

Maintenant y en a marre que certains veulent imposer aux autres leurs modes de vie. Je n'ai pas de voiture car je n'ai pas les moyens d'en avoir une mais suis bien contente que mon fils en ai eu une quand il m'a fallu m'emmener aux urgences ou quand j'ai eu besoin d'aller m'acheter des meubles car doute dort que j'aurais pu les porter sur mon dos ou en vélo et au vu des frais de livraison , cela m'a fait faire de sacré économie..

Maintenant en tant que piétonne, pour ma part ce ne sont pas les voitures qui me dérangent mais les cyclistes qui prennent les trottoirs comme piste cyclable ou les gens en trottinette qui foncent comme si ils étaient seuls au monde..

Signaler Répondre

avatar
philou le 11/04/2016 à 19:11

Pour... contre... pourquoi ne pas voir les choses de façon pragmatique?
Le sens de l'histoire va vers une diminution de la présence des voitures dans les villes pour des raisons connues (dangers, pollution, bruit, bouchons etc... ) donc, les riverains qui subissent ces nuisances accentuent la pression sur les politiques qui prennent des mesures (suppression de parking, de voies de circulations etc...)
C'est signe de bon fonctionnement de notre démocratie, bien entendu les tentations révolutionnaires de certain sont fortes... mais au final, un compromis deviendra la norme, moins de voiture pour les trajets intra-muros, présence des voitures (de plus en plus souvent électriques) pour les trajets longs...
Il est donc vain de se prononcer pour ou contre... les déplacements locaux se feront de plus en plus via des modes alternatifs (qu'il pleuve ou non... )... bien entendu le snobisme, et la mode des belles voitures perdurera et ces personnes paieront... rien d'anormal!
A voir... le centre ville de Strasbourg est piéton... je trouve ça moins stressant au final...

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 11/04/2016 à 18:52
Craignos a écrit le 11/04/2016 à 18h10

Faudrait déjà verbalisé le stationnement sur piste cyclable cours Gambetta, vers la place du pont, mais voilà le quartier devient un peu craignos.

Il a été évoqué l'Europe du Nord par un internaute qui ne doit pas savoir que la population est différente, que le respect à l'ordre et au code de la route n'a rien à voir avec la France oû on veut faire du vélo sans mettre en place de véritables pistes cyclables . ( paroles, paroles etc..)
la preuve : la bande cyclable de Place d'Arsonval à Guillotière .

Signaler Répondre

avatar
philo smiley :o) le 11/04/2016 à 18:32
Craignos a écrit le 11/04/2016 à 18h10

Faudrait déjà verbalisé le stationnement sur piste cyclable cours Gambetta, vers la place du pont, mais voilà le quartier devient un peu craignos.

Oui o:) Mais post-monétaire a raison, avant toute chose il faudrait donner des cours de philo à ceux et celles qui se garent n'importe où :o) Et obliger les chauffard à faire des stages de philosophie :o) Voilà la vraie priorité :o)

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 11/04/2016 à 18:22

tchouri a écrit : "" @Dietrich. Votre argumentaire ne tient pas longtemps tellement il est empreint d'idéologie pro-voiture."""

Le pauvres ont désormais une voiture grâce à laquelle ils échappent aux
transports en commun auxquels ils étaient traditionnellement soumis.
S'annonce la logique d'un monde à deux vitesses : celui d'un LYON réservé aux riverains qui ont les moyens de vivre et de travailler sur place
'(professions libérales de droite et de gauche) et dont la voiture ne sert qu'à partir en week-end et ceux à qui on interdira la traversée de LYON;
Il est vrai que les véhicules de fonction de nos élus circuleront bien mieux.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 11/04/2016 à 18:14
Craignos a écrit le 11/04/2016 à 18h10

Faudrait déjà verbalisé le stationnement sur piste cyclable cours Gambetta, vers la place du pont, mais voilà le quartier devient un peu craignos.

Idem dans le 2ème arrondissement, mais dans le quartier, il ne faut pas toucher aux voitures qui apportent des clients...
.
De manière générale, l'automobiliste est une vache à lait qu'il faut protéger, et tant pis pour le respect des lois (pollution, mal garés, etc).
Ce sont des électeurs, et les électeurs, ça se flatte ! :o)

Signaler Répondre

avatar
Craignos le 11/04/2016 à 18:10

Faudrait déjà verbalisé le stationnement sur piste cyclable cours Gambetta, vers la place du pont, mais voilà le quartier devient un peu craignos.

Signaler Répondre

avatar
tchouri le 11/04/2016 à 17:48

@Dietrich. Votre argumentaire ne tient pas longtemps tellement il est empreint d'idéologie pro-voiture.

1/ quand il pleut, difficile aussi de rouler en voiture tant la ville est encombrée.

2/ sur les pistes cyclables du nord de l'Europe, on croise beaucoup de fauteuils roulant électriques. Ce n'est donc pas irréaliste. Il faut juste attendre que les comportements évoluent. Nos ainés font partie de la génération automobile, ça ne sera plus le cas dans 10 ou 20 ans.

3/ les enfants, les paquets, ce n'est pas un souci. Allez vous promener devant les écoles de Lyon et Villeurbanne à l'heure de pointe et vous verrez comment les parents cyclistes se débrouillent.

4/ vous savez, pour traverser le périph, on a inventé des dispositifs très astucieux appelés "ponts", "passerelles", "passages souterrains", etc. Même les piétons arrivent à traverser le périph, c'est dire !

5/ je connais (et croise tous les jours) des gens en costume cravate sur des vélo'v. Ou est le problème ?

Signaler Répondre

avatar
Pfffffiout le 11/04/2016 à 17:47
Dietrich a écrit le 11/04/2016 à 17h20

Ce serait simple s'il suffisait de rouler à vélo pour règler le problème de la circulation et de la pollution. En vrai, le vélo ne remplace pas la voiture.
1/ Quand il pleut, difficile de faire du vélo.
2/ Difficile également quand on est vieux ou malade.
3/ Quand on a des enfants, des paquets
4/ Quand il faut traverser le périph
5/ Quand on doit porter un costume et qu'on a des RDV à honorer.
Le vélo n'est pas une solution, en dehors des "glandeurs branchés"
De plus le rétrécissement de la chaussée ne fait qu'augmenter les embouteillages donc la pollution sans compter le stress et d'éventuelles
violences.

+1

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 11/04/2016 à 17:44
Dietrich a écrit le 11/04/2016 à 17h20

Ce serait simple s'il suffisait de rouler à vélo pour règler le problème de la circulation et de la pollution. En vrai, le vélo ne remplace pas la voiture.
1/ Quand il pleut, difficile de faire du vélo.
2/ Difficile également quand on est vieux ou malade.
3/ Quand on a des enfants, des paquets
4/ Quand il faut traverser le périph
5/ Quand on doit porter un costume et qu'on a des RDV à honorer.
Le vélo n'est pas une solution, en dehors des "glandeurs branchés"
De plus le rétrécissement de la chaussée ne fait qu'augmenter les embouteillages donc la pollution sans compter le stress et d'éventuelles
violences.

1/ Vous êtes en sucre ? Le parapluie est parfaitement utilisable.
2/ beaucoup de vieux font du vélo et cela les aide à rester en forme. Pour les malades, la solidarité est une bonne réponse.
3/ Quand on a des enfants (ou des paquets) il y a des vélos adaptés ou des ustensiles adaptables.
4/ traverser le périph ne pose aucun problème là où il y a des routes
5/ quand on doit porter un costume, (un déguisement) c'est qu'on est un clown. Et un clown, ça ne doit pas s'échapper du cirque, sinon c'est tout perdu.
.
Rappelons que l'utilisation d'un moteur à combustion (utilisant du pétrole) empoisonne l'air, l'eau, avec des matières cancérigènes. Mais il ne faut pas le dire car c'est "anti progrès" et surtout "anti commercial".
.
:o)

Signaler Répondre

avatar
bob le 11/04/2016 à 17:27

Deja, quand on parle qualité de l'air EN VILLE , il faut oublier le taux de CO2 comme indicateur pour se concentrer sur l'ozone , le NO2 et bien sur les particules de taille maximum 10 microns (PM10) et de taille maximum 2.5 microns (PM2.5). Car seuls ces derniers sont des polluants et ça n'est pas encore compris (accepté car ils font beaucoup l'amalgame réchauffement climatique , un danger planétaire mal connu à long terme et pollution de l'air , danger immédiat, localisé et bien étudié) par tous les écolos. Ensuite, il faut favoriser la voiture électrique, voir meme la rendre obligatoire en ville (les hybrides (donc électrique en ville) représenteront 25% des ventes en 2025 , selon les projections) . Et le contrôle est extrêmement simple, il se fera au bruit et à l'odeur (pas besoin de moyens complexes !). Ensuite il faut développer les axes de circulation automobile car on va vite se rendre compte que ralentir à l'extreme la vitesse génère une surpollution (c'est la courbe de Gauss, on améliore le résultat (baisse pollution PM) jusqu'à un point limite à partir duquel on part en marche arriere et on s'eloigne de l'objectif si on continue sur la baisse de la vitesse) Beaucoup de choses qui se feront peut être avec du retard(le temps de convaincre tous les opposants) , mais qui se feront forcement .

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 11/04/2016 à 17:20

Ce serait simple s'il suffisait de rouler à vélo pour règler le problème de la circulation et de la pollution. En vrai, le vélo ne remplace pas la voiture.
1/ Quand il pleut, difficile de faire du vélo.
2/ Difficile également quand on est vieux ou malade.
3/ Quand on a des enfants, des paquets
4/ Quand il faut traverser le périph
5/ Quand on doit porter un costume et qu'on a des RDV à honorer.
Le vélo n'est pas une solution, en dehors des "glandeurs branchés"
De plus le rétrécissement de la chaussée ne fait qu'augmenter les embouteillages donc la pollution sans compter le stress et d'éventuelles
violences.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 11/04/2016 à 17:02

Et "la journée mondiale sans voiture", pourquoi à Lyon elle est "interdite d'exister" ? Parce qu'il ne faut pas que les Lyonnais s'aperçoivent qu'une ville sans voiture est une ville où il fait réellement bon vivre ?

Signaler Répondre

avatar
Pierre d. le 11/04/2016 à 16:50

Il faut aussi supprimer les zones de stationnement gratuit ou étendre la gratuité sur toute la ville afin d'éviter les voitures ventouses qui empoisonnent les quartiers concernés et incitent les conducteurs à tourner en rond en attendant qu'une place se libère et polluent d'autant le voisinage.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.