Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jérôme Safar - LyonMag

Safar quitte Grenoble pour rejoindre le cabinet de Bret à Villeurbanne

Jérôme Safar - LyonMag

C'est par un message sur Facebook que Jérôme Safar a confirmé son arrivée à Villeurbanne.

Le leader de l'opposition socialiste à Grenoble deviendra "bientôt" directeur de cabinet du maire Jean-Paul Bret.


"Je suis très heureux de la confiance dont me témoigne le Maire de Villeurbanne, deuxième ville de la métropole Lyonnaise, en plein développement aux enjeux passionnants en terme d'urbanisme, de développement économique, de politique d'éducation et culturelle. Une aventure professionnelle et collective passionnante en perspective", a rajouté celui qui fut directeur de campagne de Jean-Jack Queyranne durant les dernières élections régionales.

 

Ce nouveau poste imposera à Jérôme Safar de quitter Grenoble. Au Dauphiné Libéré, il a confirmé qu'à la rentrée, il ne serait probablement plus président du groupe d'opposition au conseil municipal. Conservera-t-il tout de même un mandat ?



Tags : safar | bret | villeurbanne |

Commentaires 7

Déposé le 24/05/2016 à 11h55  
Par delice3 Citer

M. SAFAR est un arriviste, il a était mon président à Gaz et électricité de Grenoble, je l'ai côtoyé en Instance Représentative du Personnel et le seul souvenir qu'il nous a laissé, c'est un plan de Performance et la suppression de 65 emplois. Cà lui a couté la mairie pour 3000 voix...
Il ne pensait peut être que 425 salariés, en contact permanent avec les grenoblois, allaient inciter à voter pour le Parti Socialiste !!!
bonne chance amis villeurbannais...

Déposé le 21/05/2016 à 07h22  
Par Le Petit Pop Citer

Impressionnant de bêtises ces commentaires: M. SAFAR n'aurait pas le droit à trouver un emploi, de postuler sur un poste par nature politique qui existe déjà dans la Ville (comme dans toutes les Villes)?

La petite haine anti-PS ou anti-BRET ou anti-SAFAR, comme toutes les petites haines, n'aide pas à l'intelligence des arguments...

Déposé le 20/05/2016 à 13h47  
Par Benoui2 Citer

VvSurLeRiddim a écrit le 20/05/2016 à 12h53

@Benoui2 : je suis actuellement Villeurbannais et Grenoblois de naissance donc je connais (de nom) ce personnage, et pour répondre à votre question, la réponse est la 2e : arriviste à 100% !
C'était le "dauphin" de Michel Destot - l'ancien maire socialiste de Grenoble - et il était présenté comme son futur successeur à la Mairie lors des dernières élections, auxquelles Destot ne s'est pas re-présenté pour prendre sa retraite et passer la main à son protégé ... sauf que ce dernier s'est fait piteusement battre par Eric Piolle (EELV), ce qu'il a très mal pris : lui qui s'y voyait déjà !
Déçu d'être cantonné au rôle de conseiller municipal d'opposition, il préfère donc venir cachetonner chez Bret ... il faut donc en conclure qu'il est plus motivé par sa carrière politique que par la ville de Grenoble.
Cela répond à votre question et en dit long sur le personnage ...

Merci pour votre eclairage!

Ca confirme ce que je pense du maire de Villeurbanne et de la caste politique en general!
... Comme,si a villeurbanne il n y avait pas de personnage local, connaissant le territoire et sa population pour faire le job
On n oubliera pas non plus NVB qui pcq elle c est paye un appartement a villeurbanne, se trouve legitime pour la representer!

A bientot!

Nb: ca fait du bien d avoir des echanges constructifs et argumentes

Déposé le 20/05/2016 à 12h53  
Par VvSurLeRiddim Citer

@Benoui2 : je suis actuellement Villeurbannais et Grenoblois de naissance donc je connais (de nom) ce personnage, et pour répondre à votre question, la réponse est la 2e : arriviste à 100% !
C'était le "dauphin" de Michel Destot - l'ancien maire socialiste de Grenoble - et il était présenté comme son futur successeur à la Mairie lors des dernières élections, auxquelles Destot ne s'est pas re-présenté pour prendre sa retraite et passer la main à son protégé ... sauf que ce dernier s'est fait piteusement battre par Eric Piolle (EELV), ce qu'il a très mal pris : lui qui s'y voyait déjà !
Déçu d'être cantonné au rôle de conseiller municipal d'opposition, il préfère donc venir cachetonner chez Bret ... il faut donc en conclure qu'il est plus motivé par sa carrière politique que par la ville de Grenoble.
Cela répond à votre question et en dit long sur le personnage ...

Déposé le 20/05/2016 à 11h06  
Par petitparis Citer

benh, faut bien manger quand on a été viré par les électeurs à Grenoble puis par ceux d'Auvergne Rhône-Alpes.
Il suffira d'augment un chouia les impôts des contribuables villeurbannais.
Hi Hi

Déposé le 20/05/2016 à 10h53  
Par Benoui2 Citer

est ce qu on a besoin de lui?
ca va nous couter combien, et pour quel résultat?

opposant au maire de Grenoble... donc anti-écolo.... c est bien ça , non?
c est un ultra libéral pro lobby qui avance masqué.... ou juste un arriviste.... je n arrive pas a me décider...

Déposé le 20/05/2016 à 09h16  
Par safari Citer

On s'en fout !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.