Rhône-Alpes : des comptes sains mais un hôtel de Région décrié

Rhône-Alpes : des comptes sains mais un hôtel de Région décrié
Jean-Jack Queyranne - LyonMag

Laurent Wauquiez avait évoqué, notamment durant la campagne des régionales, une "gestion criminelle" des comptes de la Région par son prédécesseur Jean-Jack Queyranne.

De fait, la Chambre Régionale des Comptes vient de rendre public son rapport d’observations définitives sur la gestion de la Région Rhône-Alpes de 2010 à 2014. Ainsi pour l’ancien président  PS de la Région, Jean-Jack Queyranne, "il y a donc un abyme entre les accusations du nouveau président Laurent Wauquiez et la réalité décrite par la Chambre Régionale des Comptes".

En effet, les observations de la Chambre portent sur la qualité de l’information financière et comptable, la gestion budgétaire, la situation financière et enfin sur la conduite du projet de construction du nouvel hôtel de région. Dans ce rapport, il est stipulé que "l’exécution budgétaire est satisfaisante et les prévisions sont de bonne qualité". De plus, "cette évaluation est conforme à une situation financière qui demeure globalement favorable, prenant en compte un niveau d’endettement modéré et sans risques". Un véritable "tacle contre Laurent Wauquiez" selon Jean-Jack Queyranne.

Jean-François Debat, le président du groupe SDEA, ajoute également que "durant ces 10 années, aucun emprunt toxique n’a été effectué. La dette est donc saine." Selon lui, "depuis plusieurs mois, Wauquiez affirme que la gestion est catastrophique. Ce qui est donc un mensonge. On a voulu mettre un rideau de fumée sur les comptes de la Région"


Aujourd’hui, les socialistes affirment donc par la voix de leur ex-leader qu’il n’y a pas besoin de tant raboter dans les comptes de la Région et notamment "en cassant les pattes à telle ou telle association". Ils déplorent aussi la mise en accusation de la construction du nouvel Hôtel de Région, dans le 2e arrondissement. Selon eux, "le coût final de l’opération a abouti à un coût au m2, tout compris, de 4000 euros par m2". Néanmoins, le rapport pointe de son côté une "opération complexe et ambitieuse dont le bilan apparait assez défavorable sur les plans financiers et techniques car elle a dépassé l’enveloppe financière initialement définie et qui a donné lieu à un chantier souvent conflictuel entre ses différents acteurs. Elle n’a pas non plus atteint la totalité des objectifs fixés en matière de qualité environnementale".
 

Pour rappel, le bâtiment compte 1 400 postes de travail pour 45 650m² de surface. Son coût intial était de 96 millions d'euros, il en aura finalement coûté près de 200 millions.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
léo le 28/05/2016 à 07:43

Un hôtel de région où 50% des fenêtres ont été posées à l'envers et donc 11 degré dans les bureaux l hiver et tout le monde avec un radiateur électrique : bravo très écolo
Quand a Wauquiez, soyez bien conscient qu'il n est la que pour servir son ambition personnelle Élysée 2022... a bon entendeur....bienvenue dans la réalité !

Signaler Répondre

avatar
Rhodanien le 27/05/2016 à 15:26

Le nom Rhône Alpes Auvergne était déjà usité et ce depuis de nombreuses années .Voila un politique qui veut marquer son TERRITOIRE .

Signaler Répondre

avatar
lol le 27/05/2016 à 14:30

quand vous verrez le rapport de l'après wauquiez vous aurez plus que vos yeux pour pleurer :)

petit rappel : http://www.rue89lyon.fr/2016/02/05/laurent-wauquiez-epingle-par-la-chambre-regionale-des-comptes-pour-gestion-puy-en-velay/

Signaler Répondre

avatar
criss le 27/05/2016 à 14:22

Tout ce qui est excessif discrédite son auteur !

Signaler Répondre

avatar
DEHORS le 27/05/2016 à 14:10

Gériatrie for ever !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.