Villeurbanne : deux ans de prison pour le faux vendeur d’Iphone

Villeurbanne : deux ans de prison pour le faux vendeur d’Iphone
DR

Un musicien de 20 ans avait passé une annonce sur le Bon Coin pour vendre un Iphone…mais le téléphone n’existait pas. 

Jeudi dernier une jeune étudiante se rend avec une amie à la station de métro Laurent Bonnevay. Elle pense répondre à une annonce de vente d’Iphone postée quelques jours plus tôt sur le site le Bon Coin. Le lieu de la transaction, qui n’est autre que la salle de l’Astroballe, a été fixé à la suite de plusieurs échanges via Facebook et le vendeur semble de bonne foi. L’IPhone est proposé à 370 euros en liquide exclusivement.

Arrivées sur le lieu de rendez-vous, les deux jeunes filles font face à un homme menaçant, le téléphone n’existe pas et l’individu exige de l’argent. Il arrache le sac de l’une d’elles qui se met immédiatement à hurler.

Encore traumatisée par l’agression, la victime s’est présentée ce mardi devant le tribunal des comparutions immédiates où comparaissait le jeune homme interpellé quelques jours après les faits.

Celui-ci soutient s’être sauvé aux premiers cris de l'étudiante et ne parvient pas à expliquer les blessures qui ont été constatées sur la jeune femme. Il a été condamné à deux ans de prison dont un avec sursis.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
constat le 01/06/2016 à 14:06

il faut revoir le titre...
il est faux par rapport a l "article"

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.