Alexandre Vincendet : "Je serai député-maire en juin 2017"

Alexandre Vincendet : "Je serai député-maire en juin 2017"
Alexandre Vincendet - LyonMag

Alexandre Vincendet, maire de Rillieux-la-Pape, était l’invité ce mercredi de Gérard Angel dans les Coulisses du Grand Lyon sur Jazz Radio en partenariat avec le restaurant l’Institution.

Alexandre Vincendet est d’abord revenu sur son soutien à Jean-François Copé en vue de la primaire de la droite et du centre. "J’ai fait le choix non pas du sondage mais de la conviction", assure-t-il. "Je pense qu’il va faire un bon score. Il a fait une vraie campagne de terrain".

Le trentenaire a également abordé son projet concernant les élections législatives. Malgré la loi sur le cumul des mandats instauré en 2017, Alexandre Vincendet est confiant sur le fait de garder son poste à la tête de la mairie de Rillieux-la-Pape. "Je serai député-maire en juin 2017 et je pense que nous repousserons cette mise en place. Il continuera d’exister des députés-maires  en France".

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Fiérot le 03/11/2016 à 17:50

Manque pas de culot le jeunot ...mais qui veut aller loin ménage sa monture...va se prendre un bon râteau!

Signaler Répondre

avatar
ipom le 03/11/2016 à 00:15

Ce type me dégoûte Il ne pense qu'à lui et a sa carrière

Signaler Répondre

avatar
Despote !!!!!!!!!!! le 02/11/2016 à 16:20

Les propos de ce monsieur me répugne !!

Il est la démonstration vivante, que notre démocratie est sous contrôle d'individus qui ne courent qu'après le pouvoir et au détriment de l'intérêt général !

J'espère qu'en 2017, ce petit individu n'aura aucun bulletin de vote et se prendra en plein figure sa stratégie de despote !!

A tous ceux qui râlent et son déçus des politiciens, ne votez pas pour ce monsieur !!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Guignols obs le 02/11/2016 à 12:04

Ben voyons, il ne cherche qu'à maintenir la tragédie représentative existante. L'assemblée n'existe plus à cause de ces cumulards dont le seul but reste de faire semblant d'exister en prenant le TGV. L'assemblée a besoin d'élus travaillant vraiment (ce qui condamne le scrutin majoritaire) et les communes ont besoin de maires s'intéressant vraiment à elles et non à leur propre petit "parcours" électif. A 30 ans, il pense comme ceux qui ont 80 ans... :-(

Signaler Répondre

avatar
cumuls. le 02/11/2016 à 09:40

Jeune et déjà cumulard, la soupe est bonne !!

Je propose d'autoriser les cumuls à la seule condition que le bénéficiaire ne touche que le salaire du mandat de son choix.

On verra ainsi la réelle motivation des cumulards.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.