Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Elodie Roux de Bézieux - LyonMag

Elodie Roux de Bézieux : “Des commerçants du cours Lafayette ont déjà fermé à cause des travaux”

Elodie Roux de Bézieux - LyonMag

Elodie Roux de Bézieux, conseillère municipale, était l’invitée ce lundi de Gérard Angel dans les Coulisses du Grand Lyon sur Jazz Radio en partenariat avec le restaurant l’Institution.

L’élue du 6e arrondissement est revenu sur les travaux qui ont lieu actuellement sur le cours Lafayette afin d’accueillir la nouvelle ligne de trolleybus C3. Un aménagement qui a des conséquences. "Il y a des commerçants qui ont fermé, qui s’apprêtent à mettre la clé sous la porte et d’autres qui connaissent des baisses de chiffre d’affaires de 25 à 50%", assure Elodie Roux de Bézieux.

 

"Je ne suis pas contre les travaux. Ce qu’il se passe ce sont que les commerçants se sentent abandonnés. Normalement, ils ont un représentant du SYTRAL qui doit accompagner les commerçants. Ce n’est pas le cas aujourd’hui", ajoute la conseillère municipale.

 

 

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com



Tags : les coulisses du Grand Lyon | elodie roux de bézieux |

Commentaires 14

Déposé le 01/12/2016 à 13h26  
Par Entrepreneurdu6 Citer

Post monétaire a écrit le 30/11/2016 à 11h19

"............Tout simplement parce que le volume du "vase" en question (pour reprendre votre image) n'est pas une valeur invariable figée à jamais ! Toute l'histoire de l'humanité vous prouve le contraire !.................."

Vous confondez création de richesses et gestion monétaire.

Quand un ménage s'endette pour faire construire sa maison, il y a création de monnaie pour le crédit, création de la "richesse maison", puis destruction de la monnaie au fur et à mesure que le crédit est remboursé. (la "richesse maison" ne disparaissant pas avec le remboursement du crédit).

Mais ce ménage, s'il met de l'argent dans le remboursement de crédit, il ne peut pas le mettre dans d'autres domaines, car la monnaie est obligatoirement "suffisamment rare". Notion mal comprise par nos contemporains. Quand les gens mettent plus d'argent dans la téléphonie, ils en mettent moins dans la culture ou la qualité de la nourriture. C'est donc bien "les vases communiquant".

Cette notion de vases communiquant est juste à l'échelle "micro" des ménages, et elle l'est également avec les "budgets d'état". Si vous augmentez le budget de l'armée, vous ne pouvez pas augmenter d'autres budgets.

J'espère que vous n'êtes pas prof d'économie ! :o)

Post Monétaire a-t-il déjà bossé dans la vraie vie ?

Post monétaire Déposé le 30/11/2016 à 11h19  
Par Post monétaire Citer

JB SAY a écrit le 30/11/2016 à 08h32

Mais non pour que l'un gagne il ne faut pas nécessairement que l'autre perde ! arrêtez ce slogan simpliste, comme si le fait de le répéter sans cesse en faisait une vérité !

L'économie ne se résume pas à deux vases communiquant où l'un se remplit parce que l'autre se vide !
Tout simplement parce que le volume du "vase" en question (pour reprendre votre image) n'est pas une valeur invariable figée à jamais !
Toute l'histoire de l'humanité vous prouve le contraire !....

(encore heureux parce que sinon ce vase qui il y a mille ans n'offrait en guise de satisfaction des besoins de premières nécessité à 95% d'une population de 500 Millions d'habitants que des herbes sauvages, aurait du mal a satisfaire ces mêmes besoins à 7,4 Milliards d'habitants aujourd'hui ! même s'il y a encore trop de laissés pour compte, je vous le concède)

"............Tout simplement parce que le volume du "vase" en question (pour reprendre votre image) n'est pas une valeur invariable figée à jamais ! Toute l'histoire de l'humanité vous prouve le contraire !.................."

Vous confondez création de richesses et gestion monétaire.

Quand un ménage s'endette pour faire construire sa maison, il y a création de monnaie pour le crédit, création de la "richesse maison", puis destruction de la monnaie au fur et à mesure que le crédit est remboursé. (la "richesse maison" ne disparaissant pas avec le remboursement du crédit).

Mais ce ménage, s'il met de l'argent dans le remboursement de crédit, il ne peut pas le mettre dans d'autres domaines, car la monnaie est obligatoirement "suffisamment rare". Notion mal comprise par nos contemporains. Quand les gens mettent plus d'argent dans la téléphonie, ils en mettent moins dans la culture ou la qualité de la nourriture. C'est donc bien "les vases communiquant".

Cette notion de vases communiquant est juste à l'échelle "micro" des ménages, et elle l'est également avec les "budgets d'état". Si vous augmentez le budget de l'armée, vous ne pouvez pas augmenter d'autres budgets.

J'espère que vous n'êtes pas prof d'économie ! :o)

Déposé le 30/11/2016 à 08h32  
Par JB SAY Citer

Post monétaire a écrit le 29/11/2016 à 12h01

Ne vous inquiétez pas, quand un commerce perd, c'est l'autre un peu plus loin qui gagne :o)

ça s'appelle les vases communiquant dans le commerce : pour que l'un gagne, l'autre doit perdre. On ne vous a pas appris cela dans une école ?
:o)

Mais non pour que l'un gagne il ne faut pas nécessairement que l'autre perde ! arrêtez ce slogan simpliste, comme si le fait de le répéter sans cesse en faisait une vérité !

L'économie ne se résume pas à deux vases communiquant où l'un se remplit parce que l'autre se vide !
Tout simplement parce que le volume du "vase" en question (pour reprendre votre image) n'est pas une valeur invariable figée à jamais !
Toute l'histoire de l'humanité vous prouve le contraire !....

(encore heureux parce que sinon ce vase qui il y a mille ans n'offrait en guise de satisfaction des besoins de premières nécessité à 95% d'une population de 500 Millions d'habitants que des herbes sauvages, aurait du mal a satisfaire ces mêmes besoins à 7,4 Milliards d'habitants aujourd'hui ! même s'il y a encore trop de laissés pour compte, je vous le concède)

Déposé le 29/11/2016 à 16h37  
Par Theboss Citer

Au moins elle bosse...

Post monétaire Déposé le 29/11/2016 à 12h01  
Par Post monétaire Citer

Habitant en colere a écrit le 29/11/2016 à 09h32

En attendant, déjà deux commerces ont fermés leurs portes... Que font les maires du 3e et du 6e, RIEN. Que fait le maire de Lyon, RIEN. Que font les TCL, des trous ! Tout ça pour quoi, quelques minutes !

Ne vous inquiétez pas, quand un commerce perd, c'est l'autre un peu plus loin qui gagne :o)

ça s'appelle les vases communiquant dans le commerce : pour que l'un gagne, l'autre doit perdre. On ne vous a pas appris cela dans une école ?
:o)

Déposé le 29/11/2016 à 09h32  
Par Habitant en colere Citer

En attendant, déjà deux commerces ont fermés leurs portes... Que font les maires du 3e et du 6e, RIEN. Que fait le maire de Lyon, RIEN. Que font les TCL, des trous ! Tout ça pour quoi, quelques minutes !

Déposé le 29/11/2016 à 09h26  
Par Cours Lafayette Citer

lugdu a écrit le 28/11/2016 à 09h54

elle n'a définitivement rien à dire, elle ...

En attendant, elle, c'est à dire Elodie Roux de Bézieux, est la seule élue à nous accompagner notamment dans nos démarches auprès du Sytral et de la ville, à avoir mobilisé un avocat pour nous accompagner dans la rédaction des dossiers et à avoir négocié avec le RSI pour des réductions de cotisation. On attend encore les élus du 3e arrondissement, dont je fais partie... Alors vous pouvez critiquer, mais moi je juge sur les faits et les actes !

Déposé le 28/11/2016 à 20h44  
Par je kiff Citer

Post monétaire a écrit le 28/11/2016 à 15h47

Comme nous sommes dans une civilisation où chaque société doit être responsable de ce qu'elle fait, il ne peut y en avoir une qui creuse (pour passer ses tuyaux), puis une autre qui rebouche (après avoir fait passer d'autres tuyaux). Comme les sociétés n'ont pas la même disponibilité, il y a des écarts dans le temps de réalisation, et comme (également), mémère ne doit pas finir dans le trou en promenant son chien-chien, on rebouche les trous dès que possible plutôt que laisser ouvert pendant un mois.

Mais je ne vous apprends rien.

On vit dans une société où "se coordonner intelligemment coûte plus cher que de faire chacun quand il a le temps", donc on dépense de l'énergie (pétrole entre autres) pour rien à creuser et boucher des trous.
Mais ça fait tourner l'économie monétaire et c'est ça qui importe !

Surtout au pays de Collomb béton. :o)

Mdr j'adore!!!

bye! Déposé le 28/11/2016 à 16h39  
Par bye! Citer

Le Patron du Bistro a écrit le 28/11/2016 à 16h26

Quand on voit s'kon voit et kon entend s'kon entend on a raison d'penser c'qu'on pense !
C'est y pas vrai ?!
Allez j'vous ressert le même ?

tout va bien dans votre bistrot de l'avenue berthelot ? au combien déjà ?

Déposé le 28/11/2016 à 16h26  
Par Le Patron du Bistro Citer

Post monétaire a écrit le 28/11/2016 à 15h47

Comme nous sommes dans une civilisation où chaque société doit être responsable de ce qu'elle fait, il ne peut y en avoir une qui creuse (pour passer ses tuyaux), puis une autre qui rebouche (après avoir fait passer d'autres tuyaux). Comme les sociétés n'ont pas la même disponibilité, il y a des écarts dans le temps de réalisation, et comme (également), mémère ne doit pas finir dans le trou en promenant son chien-chien, on rebouche les trous dès que possible plutôt que laisser ouvert pendant un mois.

Mais je ne vous apprends rien.

On vit dans une société où "se coordonner intelligemment coûte plus cher que de faire chacun quand il a le temps", donc on dépense de l'énergie (pétrole entre autres) pour rien à creuser et boucher des trous.
Mais ça fait tourner l'économie monétaire et c'est ça qui importe !

Surtout au pays de Collomb béton. :o)

Quand on voit s'kon voit et kon entend s'kon entend on a raison d'penser c'qu'on pense !
C'est y pas vrai ?!
Allez j'vous ressert le même ?

Post monétaire Déposé le 28/11/2016 à 15h47  
Par Post monétaire Citer

ThomasLyon a écrit le 28/11/2016 à 10h08

Le plus inquiétant est de voir les travaux se répéter: d'une semaine sur l'autre "ILS" creusent une tranchée, font des choses, la rebouche. 3 semaines plus tard même endroit, "ILS" refont une nouvelle tranchée au même endroit ... ça ressemble à l'armée "mexicaine"

Comme nous sommes dans une civilisation où chaque société doit être responsable de ce qu'elle fait, il ne peut y en avoir une qui creuse (pour passer ses tuyaux), puis une autre qui rebouche (après avoir fait passer d'autres tuyaux). Comme les sociétés n'ont pas la même disponibilité, il y a des écarts dans le temps de réalisation, et comme (également), mémère ne doit pas finir dans le trou en promenant son chien-chien, on rebouche les trous dès que possible plutôt que laisser ouvert pendant un mois.

Mais je ne vous apprends rien.

On vit dans une société où "se coordonner intelligemment coûte plus cher que de faire chacun quand il a le temps", donc on dépense de l'énergie (pétrole entre autres) pour rien à creuser et boucher des trous.
Mais ça fait tourner l'économie monétaire et c'est ça qui importe !

Surtout au pays de Collomb béton. :o)

Déposé le 28/11/2016 à 14h05  
Par amaury le glacier Citer

Elle n'a rien à dire ! Et dire qu'elle a failli être maire du 6e....

Déposé le 28/11/2016 à 10h08  
Par ThomasLyon Citer

Le plus inquiétant est de voir les travaux se répéter: d'une semaine sur l'autre "ILS" creusent une tranchée, font des choses, la rebouche. 3 semaines plus tard même endroit, "ILS" refont une nouvelle tranchée au même endroit ... ça ressemble à l'armée "mexicaine"

Déposé le 28/11/2016 à 09h54  
Par lugdu Citer

elle n'a définitivement rien à dire, elle ...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.