Une campagne contre le harcèlement dans les TCL

Une campagne contre le harcèlement dans les TCL
Photo d'illustration - Sytral

Après la mise en place de "marches exploratoires", le Sytral lance une campagne de communication contre le harcèlement sexiste dans les transports en commun lyonnais.

Le but, c’est d’informer davantage les voyageurs du réseau "de la présence de caméras dans les stations, les bus et les tramways afin de tranquilliser les usagers et de dissuader le passage à l’acte".

Ainsi, 5 visuels seront affichés sur le réseau. Ils permettront d’interpeller les agresseurs sur les sanctions qu’ils encourent, rappeler aux témoins les bons réflexes à adopter et informer les victimes des dispositifs d’accompagnement mis à leur disposition pour déposer plainte. De plus, 5 000 stickers avec le slogan "on vous protège" seront collés sur l’ensemble du réseau.

Selon la communication des TCL, "la sécurité des personnes sur les réseaux, le renforcement de la qualité du service public, et donc la prévention de la délinquance et la lutte contre l’insécurité demeurent une priorité pour le SYTRAL".

La campagne sera en place jusqu’au 8 mars, date de la Journée internationale de la Femme.

Tags :

TCL

sytral

sexisme

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pas contente le 31/01/2017 à 19:10

Je suis une nana et moi j'aime bien quand les hommes sont entreprenants avec moi dans le metro. Je vois pas pourquoi ça generait les autres car c'est le moyen de se faire inviter et de boire un verre gratis !

Signaler Répondre

avatar
Le seul.... le 31/01/2017 à 13:48
zeus. a écrit le 31/01/2017 à 09h22

Pas convaincu de cette campagne, les transports en commun vont perdre leur intérêt

Ben oui mon zeus si on peut même plus avoir les mains baladeuses dans les transports en commun où va-t-on ?!!!

Pour les mains aux fesses dans les TCL Mélenchon Vite !

Signaler Répondre

avatar
De l'argent pour un truc à la mode! le 31/01/2017 à 12:13
Méthode Coué? a écrit le 31/01/2017 à 12h06

"De plus, 5 000 stickers avec le slogan "on vous protège" seront collés sur l’ensemble du réseau."

Si c'était vrai, ils n'auraient pas besoin de le dire!

Comme si le SYTRAL offrait des conditions pour qu'on n'est jamais à se "frotter"...quand le métro est bondé, tu fais comment?

Signaler Répondre

avatar
Méthode Coué? le 31/01/2017 à 12:06

"De plus, 5 000 stickers avec le slogan "on vous protège" seront collés sur l’ensemble du réseau."

Si c'était vrai, ils n'auraient pas besoin de le dire!

Signaler Répondre

avatar
les pognes OK! Et les islamistes? le 31/01/2017 à 12:05

Qu'en est-il de sa campagne de déislamisation de son personnel? Il n'y a pas de raison que ce qui est maintenant de notoriété publique pour la RATP ne le soit pas pour le SYTRAL!

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 31/01/2017 à 09:22

Pas convaincu de cette campagne, les transports en commun vont perdre leur intérêt

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 30/01/2017 à 20:57
cerise a écrit le 30/01/2017 à 13h34

ça sert à quoi? Pense-t-on sérieusement qu'un "frotteur" va se dire "oh mais alors je ferais quelque chose de mal? J'arrête tout de suite!".
Qu'à la rigueur on fasse une campagne incitant les victimes à réagir, oui (s'il est isolé un pervers sera plutôt gêné d'être apostrophé tout haut) mais là, franchement...?
Idem pour les campagnes antifraude sur l'air du "c'est pas bien". Une bonne amende, à celui qui fraude vraiment, pas à la mamie qui a payé son abonnement mais ne l'a pas scanné (les tcl vous punissent si vous ne scannez pas ce que vous avez déjà payé et qui est contrôlable...cherchez l'erreur).

Votre deuxième exemple d'une grand-mère fraudeuse illustre la faiblesse de votre fibre moral. J'imagine que vous êtes le genre de personne qui déchire les emballages de biscuits ou d'autres friandises dans un supermarché lorsque vous avez une fringale -- 'c'est juste un, c'est pas grave personne va le remarquer'.

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 30/01/2017 à 20:24

J'attends plutôt un système d'enregistrement dans le domaine de reconnaissance faciale. On pourra imaginer ensuite un lancement d'alertes électroniques (sirènes, klaxons, etc.) au moment où le système reconnait un individu déjà pris en flagrant délit. C'est moderne, c'est efficace.

Signaler Répondre

avatar
cerise le 30/01/2017 à 13:34

ça sert à quoi? Pense-t-on sérieusement qu'un "frotteur" va se dire "oh mais alors je ferais quelque chose de mal? J'arrête tout de suite!".
Qu'à la rigueur on fasse une campagne incitant les victimes à réagir, oui (s'il est isolé un pervers sera plutôt gêné d'être apostrophé tout haut) mais là, franchement...?
Idem pour les campagnes antifraude sur l'air du "c'est pas bien". Une bonne amende, à celui qui fraude vraiment, pas à la mamie qui a payé son abonnement mais ne l'a pas scanné (les tcl vous punissent si vous ne scannez pas ce que vous avez déjà payé et qui est contrôlable...cherchez l'erreur).

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.