Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Revue de web : “L’OL joue à Guignol avec la Bourse”

Sur le web, lyonmag.com a trouvé un excellent article de nos confrères de Backchichinfo, qui traite des transferts à l'Olympique lyonnais.

Extraits :

"(...) C’est officiel, pendant l’été, l’Olympique Lyonnais s’est fait gruger. Et pas de peccadilles, une dizaine de millions d’euros envolés sur le marché des transferts. Une arnaque en bonne et due forme, si l’on se réfère au document d’introduction en bourse du club, disponible depuis le début de l’année 2007.(...)

Que ce fut pour la « valeur net comptable » de ses joueurs et de son effectif ou leur prix sur le marché des transferts, OL groupe se réfère à…un site allemand, http://www.transfermarkt.de aux méthodes de calculs fort savantes certes, mais un brin aléatoires. (...) D’où certains aléas, surtout si l’on s’en sert de référence pour calculer les actifs d’une société côtée en bourse... Des manières un peu cavalières pour jauger la valeur des principaux « actifs » d’une société côté en bourse. « Franchement n’importe quoi », ose même un analyste financier consulté par Bakchich.

D’autant qu’à y regarder de plus près, la cellule de recrutement du club n’a pas respecté les consignes boursières cet été. Au rayon achat, l’OL a recruté six joueurs, pour un montant officiel de 41 millions d’euros. 3 millions d’euros de trop si l’on se réfère, comme le fait le document d’introduction de l’OL en bourse, au site allemand.

Grand vainqueur des « surpayés », le Brésilien Ederson, débauché contre 14 millions d’euros, quand seuls 11 lui sont accordés de l’autre côté du Rhin. Le suivant de peu, le Camerounais Jean Makoun, 14 millions aussi contre 12,5 sur transfermarkt et le Ghanéen John Mensah, 8,5 contre 7,5. Dernier de cordée, l’attaquant international (si si) Frédéric Piquionne, évalué à 7 millions en Allemagne et dégotté pour 4,5. Seuls le gardien Lloris et le milieu Pjanic ont été acheté au juste prix.

Et non seulement, l’OL s’est fait gruger à l’achat, mais aussi à la vente. Une râpine de quelques 7 millions d’euros.Les cinq joueurs à avoir quitté les bords du Rhône contre monnaie sonnantes et trébuchantes ont rapporté 33,5 millions…quand le référent d’outre-Rhin les estime à 40,5 millions d’euros. Dans le détail, Ben Arfa (12 millions contre 10 estimés), Milan Baros (5,5 contre 4,5) et Loic Rémy (8 contre 6) ont été de bonne affaires comptables. Coupet, (1,5 contre 5) et Squillacci (6,5 contre…15). Des arnaques de haut vol.

À moins que les critères d’évaluation du sieur Aulas – et présenté aux actionnaires- ne relèvent du grand Guignol. Normal dans la capitale des Gaules."

Lire l'intégralité de l'article



Tags : aulas | backchich | revue de web |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.