Il faisait pousser 82 plants de cannabis chez son père au nord de Lyon

Il faisait pousser 82 plants de cannabis chez son père au nord de Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

La drogue était florissante dans le jardin de ce sexagénaire de Villefranche-sur-Saône.

Ce vendredi, le père et surtout le fils comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Villefranche. D’après Le Progrès, les deux hommes étaient poursuivis pour transport, détention et vente de stupéfiants. La petite plantation aurait commencé il y a trois ans, lors de la perquisition, les policiers ont découvert 82 plants de cannabis plantés dans le jardin de son père.

Le fils de 28 ans, l’organisateur de ce trafic, vendait sa marchandise par le bouche à oreilles et assurait ensuite les livraisons. Selon les estimations du parquet, il arrivait à écouler sept kilogrammes de cannabis par an, au prix de 5,50 euros le gramme. Une rentrée d’argent confortable par mois de plus de 2.500 euros mensuels, en comptant son salaire de chauffeur livreur.

Son père, jugé pour les mêmes faits en tant que complice, a reconnu qu’il connaissait les agissements de son fils et qu’il arrosait ses plants lorsqu’il était absent. Cependant, son avocat, commis d’office, a bien rappelé que son client n’avait pas vendu, ni transporté de la drogue.

Finalement, les juges condamnent le fils à 18 mois de prison, dont 6 avec sursis et 50.000 euros d’amendes. Le père, lui, a écopé de 6 mois de prison avec sursis et 4.000 euros d’amendes.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
coresh le 12/06/2017 à 06:58

Tel père, tel fils !

Signaler Répondre

avatar
menon le 11/06/2017 à 23:12

mais non vous n avez pas bien compris : les 2500 € par mois c était en comptant son salaire de chauffeur livreur.

Signaler Répondre

avatar
julien1986 le 11/06/2017 à 20:32

Est-ce que j'ai bien compris ? Il a gagné 2500€ par mois pendant 3 ans, donc 90000€. Et l'amende est de 50000€. Ça vaut le coup, nan ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.