Métropole de Lyon : les vice-présidents de David Kimelfeld

Métropole de Lyon : les vice-présidents de David Kimelfeld
David Kimelfeld, suivi par son 1er vice-président Marc Grivel - LyonMag

Lundi en début d'après-midi, David Kimelfeld, nouveau président de la Métropole de Lyon, a proposé 25 noms pour remplir les fonctions de vice-présidents.

Fouziya Bouzerda - LyonMag
Fouziya Bouzerda - LyonMag
C'est Marc Grivel, maire de Saint-Cyr-au-mont-d'Or qui a été choisi pour devenir le nouveau 1er vice-président. Son groupe Synergies est récompensé pour son apport de voix déterminant, ces maires de droite votent volontiers pour Gérard Collomb en échange de postes.

Fouziya Bouzerda, qu'on disait furieuse d’avoir été écartée de la course aux législatives, obtient également son lot de consolation avec le poste de 2e vice-présidente.

Marc Grivel (maire de Saint-Cyr)
Fouziya Bouzerda (adjointe au Commerce à Lyon)
Jean-Paul Bret (maire PS de Villeurbanne)
Michèle Vullien (maire UDI de Dardilly)
Richard Brumm (adjoint aux Finances à Lyon)
Jean-Luc Da Passano (maire UDI d'Irigny)
Myriam Picot (maire du 7e)
Michel Le Faou (adjoint à l'Urbanisme à Lyon)
Pierre Abadie (maire de Sathonay-Camp)
Roland Crimier (maire de Saint-Genis-Laval)

Thierry Philip (maire PS du 3e)
Alain Galliano (maire de Craponne)
Karine Dognin-Sauze (élue PS)
Jean-Paul Colin (maire d'Albigny)
Bruno Charles (élu EELV)
Hélène Geoffroy (maire de Vaulx-en-Velin)
Murielle Laurent (maire de Feyzin)
Laura Gandolfi (élue PS)
Guy Barral (maire de Solaize)
Sandrine Frih (élue radicale)
Gérard Claisse (élu communiste)
Béatrice Vessiller (élue EELV)
Renaud George (maire de Saint-Germain)
Prosper Kabalo (élu LREM)
Georges Képénékian (futur maire de Lyon)

Pour le reste, pas de grands changements. Quelques vice-présidents ont été exfiltrés comme les socialistes villeurbannais Richard Llung et Claire Le Franc sortis au profit de marcheurs. Mais aussi Martial Passi, condamné à 3 ans d'inéligibilité. Et le futur maire de Lyon, Georges Képénékian a lui gratté un siège de VP.

Pas d'ouverture à la Macron donc, une décision qui déçoit les Républicains et l'UDI. A Lyon, c'est encore Gérard Collomb le patron. Et il fait ce qu'il veut, comme toujours.

A noter que les indemnités sont les suivantes : 2687,64 euros par mois pour un vice-président, 4888,69 euros pour le président.

La liste a été approuvée avec seulement 93 voix, la majorité absolue étant fixée à 47 puisqu'il n'y a eu que 93 votes exprimés.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marie-Jo le 12/07/2017 à 20:20
Luce a écrit le 10/07/2017 à 16h11

Bravo à mon maire de Saint Cyr ...
Traitre...Elu par des électeurs de droite et il collabore avec la gauche ...
Il nous prend pur des imbéciles....
Et reçoit 2600 euros d'argent public
DEHOOOORS

Voilà la "synthèse" entre les obligés de Gégé, les habitués des loges et les traitres de Synergie...

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 11/07/2017 à 16:36

25 vice-présidents, est-ce bien raisonnable ?

Signaler Répondre

avatar
ggg le 10/07/2017 à 17:20

dognin sauze n'est pas ps, elle n'a jamais été adhérente à un parti

Signaler Répondre

avatar
Luce le 10/07/2017 à 16:11

Bravo à mon maire de Saint Cyr ...
Traitre...Elu par des électeurs de droite et il collabore avec la gauche ...
Il nous prend pur des imbéciles....
Et reçoit 2600 euros d'argent public
DEHOOOORS

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 10/07/2017 à 14:55

GROUPAMA dont la couleur prédominante est le VERT choisi comme naming du parc OL.... Pas grave, les joueurs jouent déjà sur une pelouse .... VERTE

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 10/07/2017 à 14:53

la gamelle, toujours la gamelle

Signaler Répondre

avatar
sdm le 10/07/2017 à 13:56

ca y est c est officiel on sait qui drague a.droite dans da commune et qui bai.e a gauche et qui bai.e aussi ses electeurs. une petite tromperie/coucherie electorale pour un poste au sommet....com

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.