Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Nathalie Perrin-Gilbert - LyonMag

Nathalie Perrin-Gilbert : “Georges Képénékian doit gagner en légitimité vis-à-vis des Lyonnais”

Nathalie Perrin-Gilbert - LyonMag

Avec trois voix, Nathalie Perrin-Gilbert a échoué lundi soir à devenir la nouvelle maire de Lyon. Elle le savait, la maire GRAM du 1er arrondissement souhaitait surtout porter les valeurs de son groupe face à Georges Képénékian.

"Il a à gagner en légitimité vis-à-vis des Lyonnais et des Lyonnaises. Et surtout, comme il l'a déclaré, il a à s'ouvrir aux différents groupes qui proposent une alternative sur Lyon, qui ont un autre regard et une autre ambition pour la ville. Et à tenir compte de ce que nous représentons", nous a indiqué NPG sur le cas du nouveau maire de Lyon.

 

"Ce sera à Georges Képénékian d'écrire la poursuite de ce mandat. A lui de montrer s'il est simplement dans une continuité, simplement là pour garder un fauteuil pour 2020 ou s'il va impulser un nouveau modèle de gouvernance, une nouvelle ambition pour Lyon et notamment pour l'humanisme lyonnais. Il a insisté sur son attachement aux droits fondamentaux, ça faisait partie des points faibles de Gérard Collomb. On verra si Georges Képénékian apporte une touche d'air frais, au moins sur les droits fondamentaux et la gouvernance", poursuit Nathalie Perrin-Gilbert.

 

NPG perd l'une de ses cibles favorites, elle qui s'opposait régulièrement à son ancien mentor Gérard Collomb. Interrogée à ce propos, la maire du 1er estime n'avoir jamais fait de son cas une priorité : "Je crois que j'ai été l'une des seules à ne pas parler de Gérard Collomb ce lundi soir. Ce qui m'intéresse, c'est toujours le projet politique et l'avenir. Je suis dans cette perspective-là. Je suis plutôt dans l'attente des signaux de Georges Képénékian".



Tags : nathalie perrin-gilbert | Kepenekian | collomb | NPG |

Commentaires 4

Déposé le 18/07/2017 à 13h18  
Par phausse caiptyque Citer

sakura a écrit le 18/07/2017 à 11h32

Pour info, dans tous les villes et arrondissements , le maire n est jamais élu directement par les électeurs et sont tous payes par nos impôts et c est pas nouveau.
Cette maire n arrête pas de parler de l humanisme lyonnais, sauf que dans l'arrondissement ou elle est maire, on le voit pas beaucoup cet humanisme.

pouvez vous étayer votre dernier propos ?

merci,

Déposé le 18/07/2017 à 11h32  
Par sakura Citer

Pour info, dans tous les villes et arrondissements , le maire n est jamais élu directement par les électeurs et sont tous payes par nos impôts et c est pas nouveau.
Cette maire n arrête pas de parler de l humanisme lyonnais, sauf que dans l'arrondissement ou elle est maire, on le voit pas beaucoup cet humanisme.

Déposé le 18/07/2017 à 10h54  
Par kasneh Citer

L'élection de Kepenekian à la ville et celle de Kimberfeld à la métropole sont tout sauf une surprise. En effet Collomb avait déjà parrainé ces 2 affidés avant son départ ministériel. Il est évident que cette procédure n'est pas d'un haut niveau démocratique. Il s'agit de personnel non directement élu par les citoyens et rémunérés par leurs impôts.

Déposé le 18/07/2017 à 10h42   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par nunuche du premier Citer

Elle peut parler d humanite elle qui empeche les gens qui pensent pas comme elle de circuler dans son quartier.Belle arriviste au langage de bois !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.