Antoine Mellies (FN) : "Prédicateur de Givors : dans cette affaire, l'État n'a pas joué son rôle"

Le conseiller régional et givordin FN, Antoine Mellies, était l'invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Antoine Mellies (FN) : "Prédicateur de Givors : dans cette affaire, l'État n'a pas joué son rôle"
Antoine Mellies - LyonMag

L'élu givordin s'est longuement exprimé sur la venue dans la mosquée de Givors du prédicateur polémique Nader Abou Anas, ce dimanche. "La morale de cette histoire, c'est que la deuxième plus grande mosquée du Rhône, a accueilli un prédicateur salafiste. Qu'importe ce qui a été dit durant cette conférence (les sujets prévus n'ont finalement pas été abordés, ndlr.), (…) il n'est pas sincère et j'en suis persuadé. Ce fameux prédicateur a un passé assez lourd, des propos qui sont les siens", s'est inquiété Antoine Mellies.

Très critique sur la gestion de cet événement par les autorités, le conseiller régional du Front national n'a pas hésité a attaqué l'inaction de la préfecture. "Je ne suis pas naïf sur les intentions de ce Nader Abou Anas. Ils sont très pros, ils savent faire, ils savent manipuler les minorités, une partie de la population musulmane et ils savent surtout manipuler les autorités. Et ils ont bien réussi, puisque le préfet (Stéphane Bouillon, ndlr), le représentant de l'État, n'a pas bougé et ni la maire de Givors (Christiane Charnay). Ce qui est très dangereux dans cette affaire, c'est que s'ils avaient bougé, s'ils avaient soutenu l'imam de la mosquée de Givors, qui lui a dénoncé la venue de Nader Abou Anas, et bien il n'y aurait pas eu les groupuscules des identitaires qui auraient menacé de venir. Dans cette affaire, l'État et son représentant n'ont pas joué leur rôle, ils se sont couchés", a dénoncé Antoine Mellies.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mais vous n’aurez pas ,ma liberté de pensée. le 31/10/2017 à 18:29
Communiqué du quatar a écrit le 31/10/2017 à 17h44

À quand le cheikh evara pour remplacer le président ? Commencer à vous convertir,ils arrivent ...

Comme au Monopoly ,ils ont presque tout acheté,il reste la rue de la paix et la rue Vaugirard,sans passer par la case Départ. Sans compter ,les russes ,les Chinois,les indiens ect.... ne soyons pas pessimistes,il nous reste les prisons et pour l’instant Elle sont françaises.,mdrrrrrr.

Signaler Répondre

avatar
Tous complices! le 31/10/2017 à 17:55

La Macronie est complice du salafisme, lui-même complice du djihadisme! Cherchez l'erreur!

Signaler Répondre

avatar
Communiqué du quatar le 31/10/2017 à 17:44
terim terim a écrit le 31/10/2017 à 14h53

Et bientôt ca ca être de notre faute, merci Giscard

À quand le cheikh evara pour remplacer le président ? Commencer à vous convertir,ils arrivent ...

Signaler Répondre

avatar
terim terim le 31/10/2017 à 14:53

Et bientôt ca ca être de notre faute, merci Giscard

Signaler Répondre

avatar
obélix le 31/10/2017 à 13:38
Business a écrit le 31/10/2017 à 12h19

Idéologie islamique ? La télé des médias’ etant une armes ,ou ils font passer leur messages en douceur,oui, le quatar est actionnaires de chaînes. Télévisés française.......et j’en passe ... des rivières d’argent ont acheté le pays d’obelix.

Vous savez ce qu'il vous dit obélix ?
Le mot de Cambrone !

Signaler Répondre

avatar
Business le 31/10/2017 à 12:19
Je salut votre courage Monsieur ! a écrit le 31/10/2017 à 11h46

Mais l'état, qui est aux ordres de l'état politique, n'ira jamais contre ses intérêts !

Je m'explique.

La conversion de nos politicards à l'islamisme, à vraiment pris forme dans les années 95/2000.

Les racines sont plus anciennes (1973).

Depuis, ces convertis qui manipulent les esprits faibles, conservent le pouvoir pour sauvegarder leurs intérêts et ceux de leurs amis islamiste.

Très régulièrement ils leur donnent un peu plus d'espace, de droits, de visibilité et d'argent.

La venue de cet individu et le comportement complaisant de l'état, est un des nombreux exemples et démonstration de la conversion de notre état à l'islamisme.

La question est peut-on inverser les choses ?

Oui, en votant pour un parti et des candidats, qui n'ont jamais été complaisant avec les islamistes.

Monsieur Mellies, je salut votre engagement et votre courage.

Idéologie islamique ? La télé des médias’ etant une armes ,ou ils font passer leur messages en douceur,oui, le quatar est actionnaires de chaînes. Télévisés française.......et j’en passe ... des rivières d’argent ont acheté le pays d’obelix.

Signaler Répondre

avatar
Je salut votre courage Monsieur ! le 31/10/2017 à 11:46

Mais l'état, qui est aux ordres de l'état politique, n'ira jamais contre ses intérêts !

Je m'explique.

La conversion de nos politicards à l'islamisme, à vraiment pris forme dans les années 95/2000.

Les racines sont plus anciennes (1973).

Depuis, ces convertis qui manipulent les esprits faibles, conservent le pouvoir pour sauvegarder leurs intérêts et ceux de leurs amis islamiste.

Très régulièrement ils leur donnent un peu plus d'espace, de droits, de visibilité et d'argent.

La venue de cet individu et le comportement complaisant de l'état, est un des nombreux exemples et démonstration de la conversion de notre état à l'islamisme.

La question est peut-on inverser les choses ?

Oui, en votant pour un parti et des candidats, qui n'ont jamais été complaisant avec les islamistes.

Monsieur Mellies, je salut votre engagement et votre courage.

Signaler Répondre

avatar
Amine le 31/10/2017 à 10:04
La bombe à retardement. a écrit le 31/10/2017 à 09h38

C’est exact. J’ai vécu dans des quartiers avec une petite mixité. C’etait Viable ,Puis sur cent logements, dix ans après plus de la moitié,étaient de plusieurs communautés ,déjà des Familles européennes avaient demenages en nombres . D’autres sont partis aussi ,comme nous ,car nous ne pouvons pas nous intégrer à un modèle de vie qui n’est pas le nôtre . Car,là plupart ne veulent pas s’integrer et ils faut le vivre ,pour le comprendre. Certains,sont partis ,un mois après avoir’ emmenagé. Voilà ,comment se façonne les zones. De non droit ,car plus personnes n’a envie de vivre au moyen âge . Et ,c’est valable pour des quartiers entiers que j’ai vu ,basculer dans la misère ,l’imigration de masse avec des mosquées qui ont poussées comme des champignons. Ils peuvent faire rentrer des millions D’immigrés mais ils ne peuvent imposer aux peuples de se mélanger et surtout de cohabiter ensemble. D’ailleurs ,chaque communauté a ses quartiers,cela prouve bien que nous sommes mieux entre nous ,car,notre mode de vie nous rapproche. Nos politiques ont créé des camps de concentration à ciel ouvert ,en entassants des immigrés qui tôt ou tard leur explosera Alah figure. Car,ils n’y a plus de travail pour tous le monde ,mais ils arrivent encore par masse,délirant.

À Marseille,me Samia GAllhi ,dans les quartiers nord,député,les a déjà prévenus,du danger.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 31/10/2017 à 09:47

Pour une fois je suis d'accord avec cette opinion du FN sur le salafisme ...
Ne baissons pas le yeux devant l'idéologie musulmane qui abaisserait la femme

Signaler Répondre

avatar
Que du cinéma. le 31/10/2017 à 09:41
Frisson a écrit le 31/10/2017 à 09h01

Le grand fleaux de notre epoque c est la lacheté des administrateurs!! Maire, prefet, commisaire, magistrat, ministre....
Ils ont preferé laisser l islam radical prendre le controle des paumés en croyant etre tranquil sans avoir a faire d effort!
Sans avoir a maintenir la loi dans des quartiers qui sont devenus des "zones de non droit" ou la republique francaise n a plus sa place!
On a refusé de contruire des prisons, de deployer des forces de l ordre... Tout cela pour faire des "economies"... Mais surtout acoir lapaix pendant les mandats
La lachete et l irresponsabilite de nos "dirigeants" a petit a petit contaminer tout le pays, qui se laisse doliner par des delinquants et des valeurs du moyen age en total conflit avec notre societe
J ai bien peur de vous dire que la france est en phase terminale de son cancer!

Par contre, pour deployer des milliards dans des radars, il y a des sous!!!!! Encore un beau symbole de lacheté que de laisser des machines sanctionner... Alors que des humains seraient plus a meme de juger!

Voilà pourquoi,des millions de français ne votent plus. En 2005,pour l’europe,une majorité a compris que voter ne servait à rien .

Signaler Répondre

avatar
La bombe à retardement. le 31/10/2017 à 09:38
Agnès C. a écrit le 31/10/2017 à 08h50

La gestion de ce fléau, et d'ailleurs de l'immigration dans son ensemble, est déplorable.
La peur panique de nos élus face à l'Islam est telle qu'elle ne permet même pas à ceux qui voudraient s'intégrer de le faire tranquillement.

C’est exact. J’ai vécu dans des quartiers avec une petite mixité. C’etait Viable ,Puis sur cent logements, dix ans après plus de la moitié,étaient de plusieurs communautés ,déjà des Familles européennes avaient demenages en nombres . D’autres sont partis aussi ,comme nous ,car nous ne pouvons pas nous intégrer à un modèle de vie qui n’est pas le nôtre . Car,là plupart ne veulent pas s’integrer et ils faut le vivre ,pour le comprendre. Certains,sont partis ,un mois après avoir’ emmenagé. Voilà ,comment se façonne les zones. De non droit ,car plus personnes n’a envie de vivre au moyen âge . Et ,c’est valable pour des quartiers entiers que j’ai vu ,basculer dans la misère ,l’imigration de masse avec des mosquées qui ont poussées comme des champignons. Ils peuvent faire rentrer des millions D’immigrés mais ils ne peuvent imposer aux peuples de se mélanger et surtout de cohabiter ensemble. D’ailleurs ,chaque communauté a ses quartiers,cela prouve bien que nous sommes mieux entre nous ,car,notre mode de vie nous rapproche. Nos politiques ont créé des camps de concentration à ciel ouvert ,en entassants des immigrés qui tôt ou tard leur explosera Alah figure. Car,ils n’y a plus de travail pour tous le monde ,mais ils arrivent encore par masse,délirant.

Signaler Répondre

avatar
Frisson le 31/10/2017 à 09:01
Agnès C. a écrit le 31/10/2017 à 08h50

La gestion de ce fléau, et d'ailleurs de l'immigration dans son ensemble, est déplorable.
La peur panique de nos élus face à l'Islam est telle qu'elle ne permet même pas à ceux qui voudraient s'intégrer de le faire tranquillement.

Le grand fleaux de notre epoque c est la lacheté des administrateurs!! Maire, prefet, commisaire, magistrat, ministre....
Ils ont preferé laisser l islam radical prendre le controle des paumés en croyant etre tranquil sans avoir a faire d effort!
Sans avoir a maintenir la loi dans des quartiers qui sont devenus des "zones de non droit" ou la republique francaise n a plus sa place!
On a refusé de contruire des prisons, de deployer des forces de l ordre... Tout cela pour faire des "economies"... Mais surtout acoir lapaix pendant les mandats
La lachete et l irresponsabilite de nos "dirigeants" a petit a petit contaminer tout le pays, qui se laisse doliner par des delinquants et des valeurs du moyen age en total conflit avec notre societe
J ai bien peur de vous dire que la france est en phase terminale de son cancer!

Par contre, pour deployer des milliards dans des radars, il y a des sous!!!!! Encore un beau symbole de lacheté que de laisser des machines sanctionner... Alors que des humains seraient plus a meme de juger!

Signaler Répondre

avatar
Agnès C. le 31/10/2017 à 08:50

La gestion de ce fléau, et d'ailleurs de l'immigration dans son ensemble, est déplorable.
La peur panique de nos élus face à l'Islam est telle qu'elle ne permet même pas à ceux qui voudraient s'intégrer de le faire tranquillement.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 31/10/2017 à 08:45

Et on va parler de ce parasite à la une des journaux dans qq temps. Et le maire de givors et le préfet seront les 1ers à se morfondre de discours hypocrites. Ces gouvernants manquent de courage à tous les niveaux ! Et je ne parle pas de la population musulmane qui n'a pas été hostile à sa venue...qu'en pensez-vous M Kabtane et compagnie ? Silence assourdissant. En attendant le ver est dans le fruit....

Signaler Répondre

avatar
Berneuil le 31/10/2017 à 08:37

Pauvre Givors, ville sinistrée à tous les niveaux de lecture qui va rejoindre avec Vénissieux et Saint-Fons le nouveau département dit "Neuf-Trois" dont la réputation n'est plus à faire, un département qui n'a plus besoin d'un préfet incapable de toute façon de gérer seul des zones de non-droit.
Peut-être faudrait-il remplacer les maires concernés et ce département qualifié de "terre hostile" par une co-tutelle directe des ministres de l'Intérieur et de la Justice.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.