Amendement en faveur de la Métropole de Lyon : les députés s'en prennent au "prince Collomb"

Amendement en faveur de la Métropole de Lyon : les députés s'en prennent au "prince Collomb"
Gérard Collomb - LyonMag

La passion que voue Gérard Collomb à Lyon est connue de tous désormais.

Le ministre de l'Intérieur ne se cache pas, et s'expose ainsi aux suspicions parfois justifiées, parfois malhonnêtes de la classe politique française.

Ce jeudi soir, six députés LREM, dont trois du Rhône, ont soumis un amendement au budget 2018 à l'Assemblée nationale. Or, ce dernier était en faveur de la Métropole de Lyon, il permettait à la collectivité présidée par David Kimelfeld de jouir d'une faveur grâce à la modification de la quote-part de la CVAE, la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises. Le statut unique de la Métropole de Lyon a été utilisé comme argument pour justifier cet amendement qui pourrait paraître injuste aux yeux des autres départements.

Mais le texte n'a pas manqué de faire réagir dans les travées de l'Assemblée. Chez les Républicains notamment, on voyait là une commande réalisée par Gérard Collomb, "un amendement de privilège pour plaire au prince de Lyon", selon Guillaume Larrivé.

De quoi semer le chaos, provoquant deux suspensions de séance malgré l'adoption de l'amendement polémique à 35 voix contre 26.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Charolais le 24/11/2017 à 11:51

Marre du gouvernementeur !

Signaler Répondre

avatar
Stop le 23/11/2017 à 16:28

L’exonération de taxe d’habitation, puissant moteur d’adhésion à Macron

L’IFOP a identifié un "survote" Macron dans les villes où la taxe d’habitation est la plus élevée. "Cette mesure concrète a été l’une des seules promesses de campagne d’Emmanuel Macron mémorisées par ses concitoyens", explique dans cet article Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l’IFOP.

Signaler Répondre

avatar
Berneuil le 21/11/2017 à 09:11

"Passion" n'est pas le mot qui convient.
Vous faites du journalisme de complaisance à Lyon Mag alors que l'intéressé a déjà été classé comme le 2ème "cumulard" de France et " puni" par le Sénat pour absentéisme.
Il serait temps que les électeurs se réveillent et proposent un candidat plus sérieux qui mette fin à un tel "règne" qui n'honore pas la ville de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
???? le 17/11/2017 à 12:48

L’honnêteté de LREM ?

Signaler Répondre

avatar
pfiouutttt le 17/11/2017 à 12:42
Pigé a écrit le 17/11/2017 à 10h57

Rien ne choque plus en cette ripoublique bananière. Ceux qui croyaient que Macron allait tout changer sont les naïfs ; les autres, la moitié des Français, ne sont pas allés voter.

Entre la Peste et le choléra.. Je comprend que les Français aient eus des difficultés à aller voter.
Et vu que les proportionnelles ne seront jamais appliquées, à quoi bon.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 17/11/2017 à 11:10

Après avoir fait des cadeaux aux riches, c'est au tour des copains.
Parfait ces Députés !!!

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 17/11/2017 à 10:57

Rien ne choque plus en cette ripoublique bananière. Ceux qui croyaient que Macron allait tout changer sont les naïfs ; les autres, la moitié des Français, ne sont pas allés voter.

Signaler Répondre

avatar
une lyonnaise qui en a marre de celui là le 17/11/2017 à 10:24

sa SENILlissime excellence COLLOOMB se fout de la g
de tout le monde

vous n'en avez pas marre de ce pauvre petit arriviste qui se joue du quotidien de tout le monde depuis tant d'années, et veut se poursuivre et se poursuivre comme dans les répoubliques bananières ?

Sert il ? avant de largement de servir sur le dos de ses concitoyens ?

Signaler Répondre

avatar
Collombitude le 17/11/2017 à 08:17

Collomb est un habitué des lois spéciales, qu'il défend comme étant d'intérêt général, comme l'amendement déclarant d'intérêt général les stades de foot, afin de satisfaire les intérêts de son pot Aulas. Cerise sur le gâteau, Aulas a eu la légion d'honneur et Collomb est devenu ministre , cela ne choque personne la triche récompensée.

Signaler Répondre

avatar
Pfioutttt le 17/11/2017 à 08:13

35 voix contre 26... sur combien de députés déjà ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.