Rythmes scolaires : une manifestation devant l'inspection d'académie ce mercredi à Lyon

Rythmes scolaires : une manifestation devant l'inspection d'académie ce mercredi à Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Alors que de nombreuses communes de l'agglomération planchent actuellement sur une nouvelle organisation des rythmes scolaires pour la rentrée prochaine, le SNUDI-FO et le syndicat FO des personnels municipaux de la ville de Lyon appellent à manifester, ce mercredi, devant l'inspection d'académie de Lyon.

Ces derniers demandent "le rétablissement de la semaine de quatre jours dans toutes les communes, sans augmentation de la pause méridienne", "l'arrêt des pressions et des ingérences municipales sur les directeurs, notamment à Lyon" et "l'intervention de l'inspecteur d'académie auprès des municipalités qui refusent d'entendre la volonté majoritaire des enseignants".

Les syndicats accusent notamment la Ville de Lyon de vouloir transformer l'école en garderie : "Avec le scénario à 4,5 jours, un enfant pourrait passer plus de temps au périscolaire qu'en classe", peut-on lire dans un communiqué. Le SNUDI-FO regrette également que Villeurbanne "refuse de proposer le retour à la semaine de 4 jours en dépit d'une pétition massivement signée par les enseignants".

Le syndicat pointe aussi du doigt la commune de Craponne "où la ville impose deux rythmes différents en maternelle et en élémentaire", ou celle de Vaulx-en-Velin où "une consultation inacceptable est proposée aux parents d'élèves" : "La semaine de 4,5 jours avec le périscolaire presque gratuit (2 euros par an) ou la semaine de 4 jours avec le périscolaire payant (15 euros par mois).".

Les parents d'élèves sont appelés à se joindre à cette manifestation qui débutera à 14h dans le 7e arrondissement.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Palmier le 25/01/2018 à 12:47

Le rythme des enfants est différent , suivant leur adresse !

a lyon , les enfants sont en récréation , le vendredi après-midi , même lorsque la pollution est forte : jouer dehors , crier ....
Sans doute des activités à l'intérieur , un peu !!!!
Donc à Villeurbanne proche de Lyon , à une rue près , les enfants , n'ont pas le même .... Il sortent juste deux soirs plus tôt ..... Il me semble que cela devrait mettre mettre tout le monde d'accord !!!!! Des grands bavardages autour des rythmes et au bout du compte ça change suivant les endroits
Et puis , les enfants ont besoin de méthodologie , et que chaque enseignant puisse faire cela ....

Signaler Répondre

avatar
catouchka le 24/01/2018 à 19:10
Jeansais a écrit le 24/01/2018 à 16h12

A Lyon la réforme des rythmes solaires avait été appliquée en dépit du bon sens en regroupant sur le vendredi après midi les activités périscolaires...
Au contraire de Craponne qui a appliqué intelligemment la réforme...
les parents des maternels ont finalement votés pour un retour à 4 jours mais pas ceux du primaire...

non non personne n'a pu voter pour la semaine de 4 jours en élémentaire la mairie ne l'ayant pas proposée

Signaler Répondre

avatar
catouchka le 24/01/2018 à 18:40
julienlyon7 a écrit le 24/01/2018 à 14h50

L'article dit qu'il y a 2 rythmes scolaires à CRAPONNE .... ou voyez vous écrit que le syndicat demande la semaine de 4 jours??

C'est faut la semaine de 4 jours n'a pas été soumise au vote alors qu'elle était majoritaire dans les consultations

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 24/01/2018 à 16:12

A Lyon la réforme des rythmes solaires avait été appliquée en dépit du bon sens en regroupant sur le vendredi après midi les activités périscolaires...
Au contraire de Craponne qui a appliqué intelligemment la réforme...
les parents des maternels ont finalement votés pour un retour à 4 jours mais pas ceux du primaire...

Signaler Répondre

avatar
julienlyon7 le 24/01/2018 à 14:50
GoToon a écrit le 24/01/2018 à 09h07

Mais à Craponne, les personnels enseignants, parents, personnels de mairie ont voté. Le retour à 4 jours n'était majoritairement pas souhaité !!! Que les syndicats cessent de penser tout savoir et tout maîtriser !

L'article dit qu'il y a 2 rythmes scolaires à CRAPONNE .... ou voyez vous écrit que le syndicat demande la semaine de 4 jours??

Signaler Répondre

avatar
Seb le 24/01/2018 à 14:43

L'éducation nationale n'a plus rien de nationale puisque chaque ville fait ce qu'elle veut. Les premiers votes des conseils d'école donnent le retour à la semaine de 4 jours au grand dam de la mairie qui en intro des conseils d'école précise bien que ce vote n'est que consultatif... Comment se fait-il que c'est la municipalité qui décide des horaires de travail d'agents de l'Education Nationale ?

Signaler Répondre

avatar
@beurk le 24/01/2018 à 12:17
Beurk a écrit le 24/01/2018 à 10h24

Les enseignants ont bien changé : ce sont désormais des CSP+ qui ne pensent qu'à leur propre intérêt et celui de leurs propres enfants qu'ils font réussir, eux.

Des CSP+ à moins de 2000€ par mois ?

Signaler Répondre

avatar
sakura le 24/01/2018 à 10:43

Le périscolaires a été soit disant créé pour permettre a tous les enfants d avoir accès a des activités que leurs parents ne pouvaient pas leur payer, comme prendre des cours de théâtre, de musique, de sports, d art et ainsi limiter une certaine inégalité.
Le hic, c est que ce genre d activité n est proposé que dans certaines écoles qui s en donnent les moyens et quand aux autres les activités sont justes les doublures de ce que font les instits, si ce n est une grande garderie pour les petits.

Avant de créer cette période, il aurait fallu s attaquer aux inégalités a l intérieur même de monde éducatif, ou selon les instits et le directeur , certains enfants ont accès a des cours d escrimes, de patinages,, de natation, de judo, de rollers, de sorties au cinéma, au musée et expositions .et ce dans des mêmes écoles et pour des classes de même niveau

Signaler Répondre

avatar
Beurk le 24/01/2018 à 10:24

Les enseignants ont bien changé : ce sont désormais des CSP+ qui ne pensent qu'à leur propre intérêt et celui de leurs propres enfants qu'ils font réussir, eux.

Signaler Répondre

avatar
GoToon le 24/01/2018 à 09:07

Mais à Craponne, les personnels enseignants, parents, personnels de mairie ont voté. Le retour à 4 jours n'était majoritairement pas souhaité !!! Que les syndicats cessent de penser tout savoir et tout maîtriser !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.