Lyon : 25 ans de réclusion criminelle pour un meurtrier récidiviste

Lyon : 25 ans de réclusion criminelle pour un meurtrier récidiviste
LyonMag.com

L'homme de 57 ans a été condamné, ce mardi, par la Cour d'assises de Lyon, pour le meurtre de son ex-femme de 40 coups de couteau. Déjà condamné en 2004 pour tentative de meurtre, il a écopé d'une peine de 25 ans d'emprisonnement, dont les deux-tiers en peine incompressible. L'homme, d'origine algérienne, s'est également vu retirer l'autorité parentale et a l'interdiction de remettre le pied sur le sol français une fois sa peine purgée.

Les faits remontent au soir du 4 janvier 2014, rue Bourgchanin, à Villeurbanne. Une femme de 33 ans est retrouvée morte dans son appartement, lardée de coups de couteau. Lors de l'autopsie, les experts indiquent la présence d'une quarantaine de plaies sur le corps. L'ex-mari de la victime, qui s'était rendu chez sa fille où il a avoué le meurtre, a été interpellé plus tard dans la soirée.

Mis en examen et placé en détention provisoire, l'homme n'a jamais expliqué les raisons de son acte, qu'il qualifie "d'accident", lors de son procès de ce mardi. Un "accident" qui aurait probablement pu être évité si la justice avait pris la mesure des plaintes proférées par la victime, quelques mois avant le drame. L'arme du crime n'a, quant à elle, jamais été retrouvée.

Un ancien acte préparé

Si la préméditation n'a pu être prouvée par l'avocate de la défense, qui réclamait une condamnation pour assassinat, reste néanmoins que l'homicide volontaire a été retenu contre cet homme déjà connu des services de police. En 2004, il avait assené un coup de couteau dans le cou de son ancienne épouse. Il avait alors préparé son acte, cachant le couteau dans la chambre avant d'attirer sa femme de l'époque dans la pièce. Il avait été condamné à quatre ans de prison par le tribunal correctionnel.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ahee le 22/03/2018 à 10:44
RIDE a écrit le 21/03/2018 à 15h11

25 , faut lire.

oui toi aussi, apprends à lire :
"dont les deux-tiers en peine incompressible"

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 21/03/2018 à 18:51

La prison n'est la solution la prison est la solution. On y comprend plus rien.

Une chose est sure, s'il avait été condamné à la prison a vie la première fois pour sa tentative de meurtre, sa 2eme victime serait toujours en vie.

Comme M. MAcron va-t-il s'en sortir ? Pour lui la prison n'est pas la solution mais il faut protéger les femmes des méchants hommes ?

Il serait bien capable de vouloir punir les féminicides d'une simple amende.

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 21/03/2018 à 15:39

Pourquoi ne va-t-il pas purger sa peine en Algérie ?
Pourquoi le contribuable français doit-il assumer la charge que va représenter ce criminel étranger pendant 16 années (au minimum) ???

Signaler Répondre

avatar
RIDE le 21/03/2018 à 15:11
hhssa a écrit le 21/03/2018 à 12h11

15 ans de prison , seulement..

25 , faut lire.

Signaler Répondre

avatar
hhssa le 21/03/2018 à 12:11

15 ans de prison , seulement..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.