Lyon : près de 1000 personnes réunies lors d’une marche en hommage à Mireille Knoll

Lyon : près de 1000 personnes réunies lors d’une marche en hommage à Mireille Knoll
Près de 1000 personnes au rassemblement pour Mireille Knoll - LyonMag

Ce mercredi, vers 18h30, de nombreux Lyonnais se sont réunis au Veilleur de Pierre Place Bellecour à l’appel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

Les représentants juifs, Richard Wertenschlag, et musulmans, Benaïssa Chana, présents en tête de cortège - LyonMag
Les représentants juifs, Richard Wertenschlag, et musulmans, Benaïssa Chana, présents en tête de cortège - LyonMag
Environ 1000 personnes sont venues participer à une marche en mémoire de Mireille Knoll, femme âgée de 82 ans tuée à son domicile parisien, où son corps partiellement brûlé a été retrouvé vendredi dernier. Un meurtre à caractère antisémite selon le parquet.

Après une minute de silence et le dépôt de bougies aux pieds du Veilleur de Pierre, une marche jusqu’à la grande synagogue de Lyon, située quai Tilsitt, s’est déroulée dans le calme. Des pancartes avec des messages comme "Mireille Knoll assassinée la France endeuillée" ou "Halte à la haine antisémite" étaient portés par quelques manifestants.

Parmi eux, de nombreux représentants religieux et élus étaient présents, y compris des représentants du Front National qui n'étaient pourtant pas les bienvenus selon le Crif. Contrairement à la manifestation parisienne, ces derniers ont été acceptés au sein du cortège. Ou tout simplement ignorés car moins connus que Marine Le Pen, huée à Paris.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
FRANCE caillras le 29/03/2018 à 19:52
oups a écrit le 29/03/2018 à 17h17

les gares ca craint aussi voir rançon

C’est La France entière qui est devenue très dangereuse !

Signaler Répondre

avatar
MÉLENCHON pas tout. le 29/03/2018 à 19:51
Constat navrant a écrit le 29/03/2018 à 16h59

A la marche blanche de Paris, les responsables de l'expulsion de Jean-Luc Mélenchon sont les mêmes que ceux qui ont porté assistance à Marine Le Pen : la Ligue de défense juive (LDJ), groupuscule d'extrême droite aux actions violentes.
Le rabbin Gabriel Farhi a été molesté, jeté à terre.
Que fait le CRIF ?

La mauvaise foi de l’extreme gauche ,pro palestinienne.

Signaler Répondre

avatar
oups le 29/03/2018 à 17:17
Hypocrisie a écrit le 29/03/2018 à 16h06

Encore un qui fait semblant de pas comprendre...

Prends le tram, le métro, va dans la rue... et je te parle même pas des quartiers sensibles...

les gares ca craint aussi voir rançon

Signaler Répondre

avatar
Constat navrant le 29/03/2018 à 16:59

A la marche blanche de Paris, les responsables de l'expulsion de Jean-Luc Mélenchon sont les mêmes que ceux qui ont porté assistance à Marine Le Pen : la Ligue de défense juive (LDJ), groupuscule d'extrême droite aux actions violentes.
Le rabbin Gabriel Farhi a été molesté, jeté à terre.
Que fait le CRIF ?

Signaler Répondre

avatar
Hypocrisie le 29/03/2018 à 16:06
SAIKY a écrit le 29/03/2018 à 14h45

Nordhal ?
Jonathann ?

Encore un qui fait semblant de pas comprendre...

Prends le tram, le métro, va dans la rue... et je te parle même pas des quartiers sensibles...

Signaler Répondre

avatar
Absence le 29/03/2018 à 15:37

Pas vu bcp de jeunes de quartier sur ces manifs...

Ils potassaient certainement leurs cours de philo ou SVT :)

Signaler Répondre

avatar
SAIKY le 29/03/2018 à 14:45
pasdammalgame a écrit le 29/03/2018 à 10h51

et encore les mêmes qui sont violents, déséquilibrés , haineux, frustrés.. et qui tuent au quotidien d'innocentes personnes dans notre pays...

Nordhal ?
Jonathann ?

Signaler Répondre

avatar
Aucune unité nationale. le 29/03/2018 à 13:59

Le crif’ ,ne représente que le communautarisme . On a tous vue ,des intégristes juifs,qui ne représentent que eux et non le peuple juif
Chasser,cracher ,insulter mr MÉLENCHON et me le pen qui représente eux 20millons de français.et qui sont venus,à l’appel du fils de la victime qui lui est intelligent et généreux. Ses imbéciles d’ intégristes n’ont fait que renforcer le sentiment de mépris qu’ils véhiculent. C’est triste, mais l’unité nationale avec ses idiots ne pourra jamais se faire bien au contraire. Tous les integristes religieux sont à bannir.

Signaler Répondre

avatar
Honte le 29/03/2018 à 12:00

Honte aux nervis de gauche (mouvement des jeunes socialistes en tête) qui ont ignoblement instrumentalisé cette marche en essayant de la transformer en champ de bataille anti FN alors que le fils de Mme Knoll avait appelé au rassemblement de TOUS.
Honte au CRIF, honte aux agitateurs qui ont violé la mémoire de cette dame lâchement assassinée par un musulman fanatique.

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 29/03/2018 à 11:02

Vous savez que Marine Le Pen est restée tout le long de cette marche blanche, alors que Mélenchon a dû être exfiltré ?
Alors pourquoi ne dites-vous pas:

"Parmi eux, de nombreux représentants religieux et élus étaient présents, y compris des représentants de La France Insoumise qui n'étaient pourtant pas les bienvenus selon le Crif. Contrairement à la manifestation parisienne, ces derniers ont été acceptés au sein du cortège. Ou tout simplement ignorés car moins connus que Mélenchon, hué et exfiltré de la manifestation à Paris."

Est-ce que LyonMag essaie de faire de la propagande ?

Signaler Répondre

avatar
Antisémite? le 29/03/2018 à 10:58

la polémique du moment est stérile, les esprits sensés savent bien qu'il n'y a plus d'antisémites au FN...

Signaler Répondre

avatar
pasdammalgame le 29/03/2018 à 10:51

et encore les mêmes qui sont violents, déséquilibrés , haineux, frustrés.. et qui tuent au quotidien d'innocentes personnes dans notre pays...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.