Lyon : 15 ans de prison pour un homme ayant violé deux jeunes femmes à la sortie de boîte

Lyon : 15 ans de prison pour un homme ayant violé deux jeunes femmes à la sortie de boîte
Photo d'illustration - LyonMag.com

La cour d’assises de Lyon a condamné un homme, ce vendredi, à 15 ans de réclusion criminelle après que ce dernier ait abusé, en 2012, de deux jeunes femmes à la sortie d’une boîte de nuit. Deux jeunes femmes qui n’ont eu pour tort que de sortir avec leur bourreau.

Deux sorties, deux scénarios similaires. La première scène de violence remonte à mai 2012, après une soirée festive et arrosée dans le Val de Saône. La victime, son agresseur et un copain de ce dernier sortent de boîte de nuit et s'apprêtent à rentrer en voiture. C’est alors que le violeur, âgé de 22 ans à l'époque, change de visage.

La femme aperçoit le danger arriver et commence à griffer son "copain". Celui-ci voit rouge, comme il l’indique lors du procès. Il se met à frapper sa victime, puis l'éjecte de la voiture, encore en marche. La jeune femme s'enfuit mais l'homme parvient à la rattraper. Il la traine alors par les cheveux dans un champ et lui plaque la tête contre un cadavre d'animal. Il s'éloigne, puis revient une nouvelle fois.

Ce coup-ci, il la viole à l'aide d'une matraque. Il braque ensuite un pistolet sur la femme et ordonne à cette dernière de lui faire une fellation. Le tout est filmé à l'aide d'un téléphone portable. Une fois les violences terminées, l'agresseur force sa victime à remonter dans sa voiture, dans laquelle se trouve le copain. Ce dernier affirme à la Cour avoir été faible et lâche le jour des faits. Finalement, l'énergumène abandonnera la jeune femme au bord de la route, mettant fin à son calvaire.

Mais l'homme ne s'est pas arrêté là. Six mois plus tard, il récidive avec une autre femme, toujours à la sortie d'une boîte de nuit, cette fois-ci à Villeurbanne. Les violences commencent de nouveau dans la voiture et la femme tente elle aussi de fuir. Mais, tout comme la première fois, l'agresseur rattrape sa proie et la traine par les cheveux. La femme est ensuite violée digitalement dans l'ascenseur de son immeuble. L'homme tente de balancer sa victime par la fenêtre, mais celle-ci parvient à s'échapper.

Si l'homme reconnaît les violences faites, il nie les viols qui n'ont pu être constatés médicalement. En effet, les deux femmes n'ont pas fait part de leur agression tout de suite et seuls les propos ont pu servir lors du procès. L'agresseur a toutefois été condamné pour viol par la cour d'assises de Lyon. Le copain, présent dans la voiture au moment de la première agression a, quant à lui, été acquitté.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Atnebyl le 07/12/2018 à 13:26

Le copain ne devrait pas s'en vouloir il aurait surement pu se faire accidentellement tuer... C'est horrible ce genre d'événement qui détruit la vie d'un couple. Tout cela pour du sexe, c'est triste.

Effectivement moi aussi je suis pour les cours de self déffense à l'école pour les filles et tout les hommes qui le désirent.

Signaler Répondre

avatar
Translate le 09/04/2018 à 09:00
pépinos. a écrit le 08/04/2018 à 21h49

oui il a été juger sans peuvent avec un brigadier enquêteur qui a manqué a son code déontologie!ou certains enregistrements de la garde a vue du témoins clef ont été supprimé!il a orienté le témoin avec des menaces de prendre 20 ans et de valider tous ce qu il voulait lui mettre sur le dos a l accusé!! et d aller dans le sens de la victime menacé avec des armes en cartons et imaginaires! les deux avocats des accusés l ont pourrit,car il est très dangereux pour certains présumés innocents...ne croiser jamais cet agent en audition car il fait son propre procès avant de la présomption d innocence!si le compagnon de l accuser est acquitté et qu il a vue toute la scène et bien il devait être lui aussi en prison! s il y avait des armes inventé par un super scenario de cette fille spécialiste des sortie de nuit...elle l a fait plongé..certificat médicale de moins de huit jour et simple main courante 18 mois après le fait imaginaire de viol avec arme...qu il paie pour les coups avérés mais pour ce scénario qu elle a imaginé de toute pièce d avoir passé cette soirée de boite de nuit d laissée et s est senti humilié par le charme de ce garçon qui était bien convoité mesdames pour sa cote .c est ahurissant!le chanteur canta a tué il a pris 5 ans.il y aura appel il n y a les coups .c est honteux de frapper une femme et je vous l accord:la justice en a fait un exemple attention les hommes agression sexuelle sur une fille comme celle si vous parter directement en cours assise.

Rien compris

Signaler Répondre

avatar
pépinos. le 08/04/2018 à 22:05

noN pas pour ces faits personnes donnent son avis?

Signaler Répondre

avatar
pépinos. le 08/04/2018 à 22:00

il n y a aucune peuvent de viol qu un jolie s scénario de la victime. et un enquêteur policier a ne jamais croiser dans votre vie! si son complice a été acquitté qui a tous vue ou sont les armes dénoncés , que des peuvent en carton: en attendant il y a un homme certes violent qui est accusé de viol c est ahurissant!.

Signaler Répondre

avatar
pépinos. le 08/04/2018 à 21:49

oui il a été juger sans peuvent avec un brigadier enquêteur qui a manqué a son code déontologie!ou certains enregistrements de la garde a vue du témoins clef ont été supprimé!il a orienté le témoin avec des menaces de prendre 20 ans et de valider tous ce qu il voulait lui mettre sur le dos a l accusé!! et d aller dans le sens de la victime menacé avec des armes en cartons et imaginaires! les deux avocats des accusés l ont pourrit,car il est très dangereux pour certains présumés innocents...ne croiser jamais cet agent en audition car il fait son propre procès avant de la présomption d innocence!si le compagnon de l accuser est acquitté et qu il a vue toute la scène et bien il devait être lui aussi en prison! s il y avait des armes inventé par un super scenario de cette fille spécialiste des sortie de nuit...elle l a fait plongé..certificat médicale de moins de huit jour et simple main courante 18 mois après le fait imaginaire de viol avec arme...qu il paie pour les coups avérés mais pour ce scénario qu elle a imaginé de toute pièce d avoir passé cette soirée de boite de nuit d laissée et s est senti humilié par le charme de ce garçon qui était bien convoité mesdames pour sa cote .c est ahurissant!le chanteur canta a tué il a pris 5 ans.il y aura appel il n y a les coups .c est honteux de frapper une femme et je vous l accord:la justice en a fait un exemple attention les hommes agression sexuelle sur une fille comme celle si vous parter directement en cours assise.

Signaler Répondre

avatar
Mœurs chez l’indigène. le 08/04/2018 à 13:00
Complot a écrit le 07/04/2018 à 13h55

'La discrimination vous amuse ?'

Allez faire les souks avec votre femme et votre fille en Tunisie,au Maroc ect... après vous pourrez parler le pantouflard.

Signaler Répondre

avatar
C est fou le 08/04/2018 à 12:43
Bianca a écrit le 07/04/2018 à 19h41

Elle était habillée comment ?

Burqa pour toutes?

Signaler Répondre

avatar
Quelle importance le 07/04/2018 à 21:26
Bianca a écrit le 07/04/2018 à 19h41

Elle était habillée comment ?

Quelle importance ?

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 07/04/2018 à 19:41

Elle était habillée comment ?

Signaler Répondre

avatar
Aïe,BoBO. le 07/04/2018 à 17:41

Dans quinze ans quand il sortira,vous pourrez l’appeler ´ Madame ´ . Ses codétenus vont se charger de son éducation transgenre.

Signaler Répondre

avatar
pierrot69vl le 07/04/2018 à 14:34

C'est quoi ces p*tains de monstres ?

Signaler Répondre

avatar
Complot le 07/04/2018 à 13:55
enfantgâté a écrit le 07/04/2018 à 13h39

'La discrimination vous amuse ?'

Cessez de faire l'antifa. On n'est pas sur la Presqu'île.

'La discrimination vous amuse ?'

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 07/04/2018 à 13:55
sans souci a écrit le 07/04/2018 à 13h44

pas cher payé.......et le Procureur avait demandé 18 ans .... c'est perpète qu'elle mérite cette merde et son acolyte 10 ans pour non assitance à personne en danger

vous avez raison ELLE mérite perpete

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 07/04/2018 à 13:44

pas cher payé.......et le Procureur avait demandé 18 ans .... c'est perpète qu'elle mérite cette merde et son acolyte 10 ans pour non assitance à personne en danger

Signaler Répondre

avatar
enfantgâté le 07/04/2018 à 13:39
Le grand bond en avant a écrit le 07/04/2018 à 13h34

Inutile contre les armes de poing, d'autres idées ?

Et s'occuper sérieusement de la délinquance, non ?

PS : pourquoi des cours seulement pour les filles ? Vous avez un problème avec les garçons ? La discrimination vous amuse ?

'La discrimination vous amuse ?'

Cessez de faire l'antifa. On n'est pas sur la Presqu'île.

Signaler Répondre

avatar
Le grand bond en avant le 07/04/2018 à 13:34
CitronRouge a écrit le 07/04/2018 à 12h33

Ne comptez sur personne pour vous aider en cas d'agression.

Les gens sont soit fous soit lâches.

A quand les cours de self-defense pour toutes les filles dès le collège ?

Inutile contre les armes de poing, d'autres idées ?

Et s'occuper sérieusement de la délinquance, non ?

PS : pourquoi des cours seulement pour les filles ? Vous avez un problème avec les garçons ? La discrimination vous amuse ?

Signaler Répondre

avatar
CitronRouge le 07/04/2018 à 12:33

Ne comptez sur personne pour vous aider en cas d'agression.

Les gens sont soit fous soit lâches.

A quand les cours de self-defense pour toutes les filles dès le collège ?

Signaler Répondre

avatar
la réalité en face le 07/04/2018 à 10:05

Déjà connu des services de polices ou pas ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.