Cyrille Isaac-Sibille (MoDem) : "Le remède contre l'abstention et la montée des extrêmes, c'est la proportionnelle"

Le député MoDem du Rhône, Cyrille Isaac-Sibille, était l'invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Cyrille Isaac-Sibille (MoDem) : "Le remède contre l'abstention et la montée des extrêmes, c'est la proportionnelle"
Cyrille Isaac-Sibille - LyonMag

Après l'annonce par le gouvernement d'une réforme institutionnelle portant notamment sur l'introduction d'une dose de proportionnelle aux législatives et la réduction du nombre de parlementaires, Cyrille Isaac-Sibille assure que "le remède pour faire en sorte que les gens aillent voter, soient représentés et pour éviter la montée des extrêmes : c'est la proportionnelle. Cela permet à tous les citoyens d'être représentés (…)." Et de reconnaître que "15 % de proportionnelle, c'est bien, même si ce n'est peut-être pas suffisant. Maintenant, à nous de convaincre qu'une dose plus importante peut être intéressante pour les électeurs. Je veux que ce soit suffisamment symbolique pour éviter les extrêmes et faire en sorte que chaque citoyen puisse avoir les capacités d'être représenté à l'Assemblée nationale."

Également médecin ORL, Cyrille Isaac-Sibille a été nommé rapporteur de la Mission d'information sur la prévention santé en faveur des jeunes. "Il y a une vraie politique de changement. Pour le moment, on est tout dans le soin, à l'avenir, on va être dans prévention. J'y travaille, pour lancer une politique de cadrage et une prévention qui pourrait se faire d'ici 10 ou 15 ans. Et ça c'est extraordinaire et par rapport à ça, je m'épanouie de mon mandat", explique le député.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
vous avez dit démocratiee le 11/04/2018 à 20:31
trompe l oeil a écrit le 11/04/2018 à 09h14

effectivement la défiance vis à vis du monde politique est moins dans le mode de scrutin ( majoritaire,ou proportionnelle) que dans l'exemplarité des élus , le statut peu réformé pour éviter le carriérisme et les avantages en nature insupportables aux yeux du citoyen,le " re-casage" de ceux qui ont été grillé dans des bidules inutiles (conseil économique et social...) ,le dogmatisme dans les courants de pensée et l'ENA comme formation initiale souvent de mise.
les historiens savent que trop de proportionnelle rappelle la période de la 4 ème république qui empêchait toute réforme et instabilité permanente des élus amenant De Gaulle à créer la 5 ème république pour favoriser la mise en place du projet de programme avec la majorité des suffrages exprimés.
L'abstention électorale a une origine plus profonde que le seul fait d'avoir une élection majoritaire à 2 tours :la proportionnelle ne sera qu'une pincée de sel pour camoufler un potage peu attractif

bravo pour cette analyse pertinente que nous sommes nombreux à partager entièrement

Signaler Répondre

avatar
Sa ne sert à RIEN,sinon perdre son temps. le 11/04/2018 à 14:23
Démocrate a écrit le 10/04/2018 à 10h05

L'abstention et la montée des extrêmes : les pleureuses politiques s'apitoient face à ces 2 fléaux les jours d'èlections sur les plateaux de télé pour les oublier 8 jours après !!!!!!!!!!

Attendez la surprise sur ceux qui ne sé déplacent plus pour voter .

Signaler Répondre

avatar
J’irai a mes occupations ,sans voter le 11/04/2018 à 14:20
Non à LaRem a écrit le 11/04/2018 à 12h50

Monsieur Bayrou voulait 25 % de proportionnelle.
Pourquoi 15 % c'est bien.
Chercher l'erreur.

C’est pareil ,dans un système verrouillé,se n’est qu’un leurre. C’est juste pour faire revenir les abstentionnistes dans les bureaux de votes. Car, comme l’abstention se propage,elle est dangereuse pour la démocratie,tous simplement. Mais, personne n’est dupe ,quand il ne restera que 40/100 de votants , sa se verra trop qu’ils gouvernent seul.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 11/04/2018 à 12:50

Monsieur Bayrou voulait 25 % de proportionnelle.
Pourquoi 15 % c'est bien.
Chercher l'erreur.

Signaler Répondre

avatar
pierre2 le 11/04/2018 à 12:35

l'avantage de la proportionnelle, c'est que le Modem aurait environ zéro député.

Signaler Répondre

avatar
Premier Parti de france. le 11/04/2018 à 11:57
Un abstentionniste confirmé. a écrit le 11/04/2018 à 08h41

Avec cette dose homéopathique,vous ne convaincrez personnes. Les français ne sont pas idiots,vous verrez. Proportionnelle OUi,mais intégrale,sinon l’abstentionnisme va être ,le premier Parti de france,et vous le savez. Et, pourquoi cette Petite dose de proportionnelle ? Je vais vous le dire ,c’est enfantin. Notre système démocratique est verrouillé et la majorité des citoyens le savent. Mais, Pour que le système fonctionne ,il faut des électeurs. Si, il n’y a que deux français sur dix pour aller voter, ce modèle entier qui n’ecoute Pas les français ,alors s’effonfre de lui même . Les 11millions du FN ,les 7millions de là FI ,les 2millions de petits partis,les 26/100 d’abstention sur 44milions d’electeurs ,faites le calcul. Oui, la politique dégoûte les français qui ne sont’ ,plus écoutés,ni représentés. Malgré,que les médias disent le contraire, cette proportionnelle déguisée est encore un piège pour garder l’oligarchie au pouvoir. Attali et sa bande ,sont dépassé,le peuple a compris que de ne plus’ voter ,les rends inaudibles. C’est même mieux que de voter pour un extrême,qui ne sera jamais élu. C’est la faille ,de leur système totalitaire qui n’écoute que lui.

Beaucoup de citoyens déçu des dernières élections vont venir grossir les rangs de l’abstention.et j’en connais énormément.

Signaler Répondre

avatar
Alfred. le 11/04/2018 à 09:23

Le remède contre la montée des arrivistes de LREM, MO-DEM et consorts est le vote pour les extrêmes, les seuls qui disent ce qu'ils pensent.

Signaler Répondre

avatar
trompe l oeil le 11/04/2018 à 09:14
paul69005 a écrit le 10/04/2018 à 09h18

et de se mettre au boulot? et de regler le statut des deputés ,senateurs...,
d arreter le copinage ....

effectivement la défiance vis à vis du monde politique est moins dans le mode de scrutin ( majoritaire,ou proportionnelle) que dans l'exemplarité des élus , le statut peu réformé pour éviter le carriérisme et les avantages en nature insupportables aux yeux du citoyen,le " re-casage" de ceux qui ont été grillé dans des bidules inutiles (conseil économique et social...) ,le dogmatisme dans les courants de pensée et l'ENA comme formation initiale souvent de mise.
les historiens savent que trop de proportionnelle rappelle la période de la 4 ème république qui empêchait toute réforme et instabilité permanente des élus amenant De Gaulle à créer la 5 ème république pour favoriser la mise en place du projet de programme avec la majorité des suffrages exprimés.
L'abstention électorale a une origine plus profonde que le seul fait d'avoir une élection majoritaire à 2 tours :la proportionnelle ne sera qu'une pincée de sel pour camoufler un potage peu attractif

Signaler Répondre

avatar
Un abstentionniste confirmé. le 11/04/2018 à 08:41
Cyrille Isaac-Sibille a écrit le 10/04/2018 à 14h12

Je n'ai pas assez précisé ma pensée : "Le remède contre l'abstention et l'arrivée d'une majorité extrême à l'Assemblée nationale, c'est la proportionnelle".

Avec cette dose homéopathique,vous ne convaincrez personnes. Les français ne sont pas idiots,vous verrez. Proportionnelle OUi,mais intégrale,sinon l’abstentionnisme va être ,le premier Parti de france,et vous le savez. Et, pourquoi cette Petite dose de proportionnelle ? Je vais vous le dire ,c’est enfantin. Notre système démocratique est verrouillé et la majorité des citoyens le savent. Mais, Pour que le système fonctionne ,il faut des électeurs. Si, il n’y a que deux français sur dix pour aller voter, ce modèle entier qui n’ecoute Pas les français ,alors s’effonfre de lui même . Les 11millions du FN ,les 7millions de là FI ,les 2millions de petits partis,les 26/100 d’abstention sur 44milions d’electeurs ,faites le calcul. Oui, la politique dégoûte les français qui ne sont’ ,plus écoutés,ni représentés. Malgré,que les médias disent le contraire, cette proportionnelle déguisée est encore un piège pour garder l’oligarchie au pouvoir. Attali et sa bande ,sont dépassé,le peuple a compris que de ne plus’ voter ,les rends inaudibles. C’est même mieux que de voter pour un extrême,qui ne sera jamais élu. C’est la faille ,de leur système totalitaire qui n’écoute que lui.

Signaler Répondre

avatar
Cyrille Isaac-Sibille le 10/04/2018 à 14:12

Je n'ai pas assez précisé ma pensée : "Le remède contre l'abstention et l'arrivée d'une majorité extrême à l'Assemblée nationale, c'est la proportionnelle".

Signaler Répondre

avatar
Sans étiquette. le 10/04/2018 à 11:13

Modem? Mort de rire. Comme tous ils mangent à tous les rateliers ,Bayrou comme les autres, ne connaissent pas la HONTE.

Signaler Répondre

avatar
Démocrate le 10/04/2018 à 10:13
Bianca a écrit le 10/04/2018 à 09h52

En quoi la proportionnelle évite t'elle la montée des extrêmes ?? Si on prend le résultat des législatives 2017, avec une dose de proportionnelle, Melenchon aurait eu 50 ou 60 députés et Marine Le Pen, 10 ou 15...Actuellement c'est bcp moins...

Imaginons le pire : si Mélenchon avait été sélectionné pour le 2éme tour face à Le Pen, le fait majoritaire aurait donné la majorité au nouveau et nouvelle Présidente ! Dans quel état de décomposition serait la République aujourd'hui ? L'élection à la proportionnelle des députés aurait empêché toute majorité extrême !

Signaler Répondre

avatar
Démocrate le 10/04/2018 à 10:05

L'abstention et la montée des extrêmes : les pleureuses politiques s'apitoient face à ces 2 fléaux les jours d'èlections sur les plateaux de télé pour les oublier 8 jours après !!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 10/04/2018 à 09:52

En quoi la proportionnelle évite t'elle la montée des extrêmes ?? Si on prend le résultat des législatives 2017, avec une dose de proportionnelle, Melenchon aurait eu 50 ou 60 députés et Marine Le Pen, 10 ou 15...Actuellement c'est bcp moins...

Signaler Répondre

avatar
paul69005 le 10/04/2018 à 09:18

et de se mettre au boulot? et de regler le statut des deputés ,senateurs...,
d arreter le copinage ....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.