Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Université Lyon 2 : la mise au point de la présidente face au personnel

LyonMag

Ce mardi midi se tenait à l'université Lyon 2 une Assemblée générale des personnels.

En réponse aux AG des étudiants grévistes qui votent depuis quelques semaines le blocage des campus et l'arrêt des cours pour contester la mise en place de Parcoursup, la présidente Nathalie Dompnier a tenu à s'expliquer face à 120 professeurs et le reste du personnel administratif de Lyon 2.

 

Premier point : les occupations des sites par les étudiants. "Il y a des gens qui boivent pendant les occupations étrangères. Il y a des menaces des étudiants d'extrême droite qui nous ont obligées à avoir recours à du personnel de sécurité extérieur", a débuté Nathalie Dompnier pour justifier les interventions policières sur le campus des Quais. "Nous avons des agents de prévention, pas des gros bras : ils nous appellent quand il y a un problème mais nous ne savons pas trop quoi faire. Je n'imagine pas laisser se reproduire l'accident que nous avons connu (un étudiant avait fait une lourd chute sur le campus des Quais ndlr). Les pratiques à risque ont continué. Le jeudi soir nous avons très clairement indiqué qu'il fallait que les étudiants quittent l'amphi à la fin de la soirée. Les forces de l'ordre sont intervenues vendredi matin. Ce n'est certainement pas pour un blocage des cours que nous allons faire évacuer l'Université".


Concernant la reprise de la mobilisation après une semaine de vacances, "les étudiants sont partis vers minuit lundi. C'est à peu près jouable pour nous", a conclu la présidente de l'université qui espère une reprise des activités administratives ce mercredi, quittant alors  la réunion où des prises de parole très hostiles à sa position s'exprimeront alors.


Auparavant elle avait ajouté concernant les relations avec la Ministre de l'Enseignement Supérieur : "Des enseignants refusent de siéger dans les commissions. La ministre nous dit : "Si vos collègues ne veulent pas faire les commissions, vous en prenez au hasard trois et vous faites la commission  de sélection". Mais ce n'est pas possible de faire ça". Nathalie Dompnier espère désormais un rendez-vous privé avec la ministre Frédérique Vidal après la signature d'une tribune avec 5 autres présidents d Université en France qui a "un coût politique" certain.



Tags : lyon 2 | université lyon 2 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.