Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Thomas Ravier - LyonMag

Thomas Ravier (maire de Villefranche) : “Je suis un vrai Français lambda et ça me va bien comme cela”

Thomas Ravier - LyonMag

Le maire de Villefranche-sur-Saône, Thomas Ravier, était l'invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

À tout juste quarante ans, le maire de Villefranche et vice-président du Département du Rhône reconnaît avoir "eu la chance d'avoir été élu assez jeune en tant qu'adjoint en 2008". "J'ai essayé de suivre un parcours normal avec de l'enthousiasme. Mais c'est vrai que c'est plutôt un avantage, on est en pleine force de l'âge et c'est intéressant de pouvoir œuvrer à ce moment-là de sa vie."

 

La proximité de la métropole lyonnaise, un frein ? Par forcément, selon Thomas Ravier : "Toutes les situations ont des bons et des mauvais côtés. Mais on a quand même la chance d'être côté d'une métropole européenne et je ne suis pas sûr qu'on pourrait aller beaucoup à l'opéra si l'on était tout seul au milieu d'un département très rural. Donc cela nous apporte quand même beaucoup de choses. Lyon a une attractivité économique et touristique sur laquelle on doit être capable de capitaliser, de se mettre en synergie. Mais il vrai que cela peut aussi parfois jouer le rôle d'aspirateur. Et c'est là tout l'enjeu. Il faut savoir être sur son segment, à proximité de Lyon, et en même temps savoir jouer pleinement son rôle."

 

Politiquement, le maire de Villefranche est aujourd'hui sans étiquette. "C'est une vraie liberté. Je fais partie de la famille de la droite et du centre et ça reste ma philosophie. Je suis un libéral avec une vraie conviction sociale. (…) Mais j'ai un peu de mal à m'y retrouver entre les radicaux de gauche et de droite. Je suis un vrai Français lambda et ça me va bien comme cela", assure ce dernier.

 

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

 



Tags : les coulisses du Grand Lyon | ravier | villefranche |

Commentaires 5

Déposé le 24/05/2018 à 08h35  
Par pauvre Herriot Citer

tristesse a écrit le 23/05/2018 à 11h42

Le Parti Radical Valoisien (PRV) s'est perdu en décembre dernier en convolant avec le Parti Radical de Gauche ( PRG) pour créer le Mouvement Radical Social Libéral, au seul motif qu'ils étaient encore ensemble voici 45 ans. Or, entre temps, les uns ont gouverné avec la gauche voire avec les communistes et les autres avec les partis de droite et du centre droit.Beaucoup de militants et adhérents du PRV et le maire de Villefranche en fait partie ne s'y reconnaissent plus, ont quitté le parti et ils ont eu mille fois raison. Un mouvement sans fond et sans ligne politique fait fuir et n'attire personne sinon quelques carriéristes prêts à se mettre à table avec n'importe qui. En plus, quand on voit la situation dans le Rhône où Fialaire et Auzal veulent faire la loi en bravant les principes basiques de la démocratie interne par des moyens plus que douteux, on n'a envie que d'une chose : partir et aller respirer un air plus sain ailleurs !

C'est tout à fait vrai
Des méthodes éculées; des personnages ringards peu fiables ; une association bâtarde;le PRV Lyonnais absent par boycot parisien....Herriot doit se retourner dans sa tombe !

Déposé le 23/05/2018 à 11h42  
Par tristesse Citer

Le Parti Radical Valoisien (PRV) s'est perdu en décembre dernier en convolant avec le Parti Radical de Gauche ( PRG) pour créer le Mouvement Radical Social Libéral, au seul motif qu'ils étaient encore ensemble voici 45 ans. Or, entre temps, les uns ont gouverné avec la gauche voire avec les communistes et les autres avec les partis de droite et du centre droit.Beaucoup de militants et adhérents du PRV et le maire de Villefranche en fait partie ne s'y reconnaissent plus, ont quitté le parti et ils ont eu mille fois raison. Un mouvement sans fond et sans ligne politique fait fuir et n'attire personne sinon quelques carriéristes prêts à se mettre à table avec n'importe qui. En plus, quand on voit la situation dans le Rhône où Fialaire et Auzal veulent faire la loi en bravant les principes basiques de la démocratie interne par des moyens plus que douteux, on n'a envie que d'une chose : partir et aller respirer un air plus sain ailleurs !

Déposé le 22/05/2018 à 17h33   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par c. Citer

À part ça, le dossier traitant du saturnisme à Villefranche toujours aussi « lambda »?... ah oui , la lambada d’abord....

Déposé le 22/05/2018 à 11h25   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par TotofRadical3RL Citer

Salut cher Thomas,reste tel que tu es.Apparemment tu as l'air d'être bien apprécié dans ta bonne ville de Villefranche!! Tu en as fait du chemin depuis les Jeunes Radicaux.

Déposé le 22/05/2018 à 09h12  
Par boubouphile Citer

Bravo, ne changez rien. Votre ville de Calade est attrayante et agréable. Surtout n’écoutez pas les sirènes collombines qui génèrent aujourd’hui la désillusion des maires du mouvement Synergie... attirés par un personnage voulant régner sur Lyon et la Métropole en écrasant ceux pris dans ses filets

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.