Patrick Louis (ISSEP) : "Il est bon que des écoles privées viennent pour secouer un peu le bazar"

Le co-président du conseil scientifique de l'ISSEP, Patrick Louis, était l'invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Patrick Louis (ISSEP) : "Il est bon que des écoles privées viennent pour secouer un peu le bazar"
Patrick Louis - LyonMag

Attendu depuis le mois d'avril, l'Institut de sciences sociales, économiques et politiques (ISSEP) fondée par Marion Maréchal a officiellement été lancé le mardi 22 mai. "On fait de très bonnes choses dans les autres universités. Il y a des formations en sciences politiques qui sont des vieilles dames et qui travaillent bien. Mais nous considérons que, si sur le plan de la culture générale il y a beaucoup de bonnes choses qui sont faites, il manque à notre sens deux points. Le premier, c'est tout ce qui est le travail sur soi, le leadership et le connaît-toi toi-même et cela ne peut se vivre que par une pratique d'une petite communauté universitaire. La deuxième chose, c'est de donner une porte d'entrée directe dans le marché du travail (…) en inculquant les métiers du directeur de gestion de projets", détaille Patrick Louis sur le l'intérêt de la formation qui sera proposée à l'ISSEP.

Sur la forme, l'Institut lancé par la nièce de Marine Le Pen sera-t-il un Sciences Po' de droite libérale ? Le secrétaire général du Mouvement pour la France promet que "la proportion de professeur de gauche chez nous sera à peu près équivalente à celle de professeurs de droite à Sciences Po' Paris. Ce qui nous intéresse, c'est le débat contradictoire. On ne va pas enseigner que la pensée unique. (…) Il y a besoin de reprendre les choses un peu différemment. (…) Il est bon que des écoles privées viennent pour secouer un peu le bazar et proposer une nouvelle offre. Et on espère qu'elle contribuera à la richesse intellectuelle du pays." Et d'ajouter que "l'essentiel, c'est la personnalité des individus qui rentrent, leur désir de connaître et leur capacité d'acteur."

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mouarfff le 26/06/2018 à 15:07

C'est de la même famille qu'Emile Louis?

Signaler Répondre

avatar
VeniVeneVivreensemble le 26/06/2018 à 14:36

Lyon 3 année 2016-17, Patrick Louis sous le verbe, la culture générale et l’humour à la mode RMC, sur les asiatiques les turcs et les femmes au foyers, se cachait une idéologie a peine voilé ( même si je sais que ce mot vous donnes des boutons lol ) de croisé, sur son cheval blanc. La lutte du peuple de race supérieur contre les barbares arabo musulmans, jaunes et l'autre en générale.

Lyon 3 se soit de réagire vite

Signaler Répondre

avatar
s8chleco le 01/06/2018 à 11:07

Sacré farceur ce Patoche ! Il donne des cours à Lyon 3 depuis des années et saisit la première occasion de cracher dans la main qui le nourrit. Monsieur Louis, vous devriez démissionner de Lyon 3 par honnêteté intellectuelle.

Signaler Répondre

avatar
lol le 30/05/2018 à 04:09

Activité sportive: maniement de la gègène façon JMLP

Signaler Répondre

avatar
Sacré Patrick le 29/05/2018 à 23:39

PRAG à Lyon 3, il bouffe à tous les râteliers et s’assied sur le service public.

Signaler Répondre

avatar
Lyon laboratoire fascisant ? le 29/05/2018 à 21:48

"Le premier, c'est tout ce qui est le travail sur soi, le leadership et le connaît-toi toi-même et cela ne peut se vivre que par une pratique d'une petite communauté universitaire"
en gros : former de petits tyrans comme Wauquiez (dont on voit le résultat) qui se retrouvent dans un petit groupe autoproclamé chef-de-filat (c'est plus français que "leadership" vocabulaire étonnant pour un représentant d'une école de "patriotes") de leur petit fief.
Ça promet...

Signaler Répondre

avatar
Sacré Gégé Angel le 29/05/2018 à 13:22

Toujours là pour aider le FN ce gégé !

Signaler Répondre

avatar
valencies le 29/05/2018 à 12:45

le principe d'une (vraie) école est qu'elle soit indépendante et ouverte à tous, est-ce le cas ici ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.