Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Laurent Wauquiez et Jean-François Debat - LyonMag

Bataille de chiffres entre Laurent Wauquiez (LR) et Jean-François Debat (PS)

Laurent Wauquiez et Jean-François Debat - LyonMag

Ce jeudi, juste avant l'ouverture de l'assemblée plénière de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez présentait son compte administratif 2017. La veille, c'était Jean-François Debat, président du groupe d'opposition Socialiste & Démocrate, qui tenait une conférence sur ce même budget.

Fidèle à lui-même, Laurent Wauquiez rêve d'être premier en tout. C'est en tout cas le sort qu'il souhaite pour sa région. Et à en croire sa présentation du compte administratif concernant le budget 2017, ce serait mission accomplie. Il faut dire que le président d'Auvergne-Rhône-Alpes est un habitué de ces conférences de presse lors desquelles il se félicite d'être à la tête de "la première région de France" ou, mieux, de "la première région d'Europe."

 

Et d'entrée de jeu, le président des Républicains s'est félicité d'"un niveau de budget jamais atteint et sans commune mesure en France." Tous les voyants sont au vert selon ce dernier, qui avance une économie de 247 millions d'euros en dépenses de fonctionnement. "Nous avons déjà fait 80 % du chemin que nous nous étions fixé sur la mandature, à savoir 300 millions", renchérit-il. Et ce ne sont pas des économies de sanction mais un report sur l'investissement pour que les Auvergnats et les Rhônalpins en profitent."

 

À en croire la présentation de Laurent Wauquiez, la Région aurait effectivement profité de ces économies pour accroître l'investissement en direction des territoires. 808 millions d'euros auraient ainsi été engagés en ce sens en 2017, une augmentation significative par rapport à la mandature socialiste précédente, selon le président d'Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Guerre de communication

 

Pourtant, en termes d'investissements, le leader de l'opposition socialiste à la Région dresse un bilan bien différent. Jean-François Debat soulignait en effet ce mercredi que plusieurs des domaines d'investissement majeurs de la Région étaient en baisse. Et notamment l'enseignement, dont la comparaison des comptes administratifs de 2016 et 2017 fait état d'une diminution de 3 %. Un recul modéré, certes, mais qui dénote quelque peu avec la volonté affichée de Laurent Wauquiez. Et ces baisses atteignent des sommets lorsque l'on s'intéresse à l'aménagement du territoire et aux transports. Là, les investissements sont en recul de respectivement 21 et 32 %, comme le confirme le compte administratif de 2016.

 

Si certains investissements sont effectivement en hausse, la plupart sont largement soutenus par l'Europe. Ce qui n'empêche pas l'élu de taper sur l'Union, assurant que "le recours aux aides européennes est bien trop compliqué." Bruxelles n'est d'ailleurs pas seul à en prendre pour son grade. Paris est aussi largement mis en cause.  "Si le gouvernement faisait les mêmes efforts que nous, nous serions au même niveau que l'Allemagne. (…) De la Région ou de l'État, c'est le second qui continue le gaspillage", assure le président d'Auvergne-Rhône-Alpes. Pas sûr que comparer les compétences d'une région et d'un État soit bien pertinent, mais cela colle avec la communication verrouillée de Laurent Wauquiez.

 

Par ailleurs, par rapport aux nombreuses attaques du groupe Socialiste & Démocrate, Laurent Wauquiez conseille "qu'il balaie un peu devant leur porte". La collectivité aurait en effet reçu un courrier d'huissier réclamant près de 10 millions d'euros concernant l'affaire ERAI qui avait éclaboussé la présidence de Jean-Jack Queyranne. Un pavé jeté dans la mare juste avant que le leader des Républicains ne s'éclipse pour présider son assemblée plénière.



Tags : laurent wauquiez | jean-françois debat | Région Auvergne-Rhône-Alpes | budget | compte administratif |

Commentaires 8

Déposé le 14/06/2018 à 18h06  
Par nicole Citer

Le ventre jaune vous dit m. a écrit le 14/06/2018 à 14h37

Vous faîtes preuve de racisme envers les bressans.
Un parfait petit soldat du président Wauquiez

oh non ! nul besoin d'être soldat de qui que ce soit pour avoir un avis sur le berkenbroussien qui voudrait mais qui ne peut point ... jouer les premiers plans

Faut pas jouer les grands quand on est tout petit petit petit dehors et dedans

Déposé le 14/06/2018 à 17h35  
Par axelbourgeot21 Citer

personne est dupe wauquiez plus de crédit démission

Déposé le 14/06/2018 à 14h42  
Par Post on t'a reconnu ! Citer

Ca pourrait être drole si ce n'est pas de notre argent qu'il s'agissait a écrit le 14/06/2018 à 13h49

Dommage qu'il n'existe aucune épreuve olympique de connerie lolo serait médaille d'or à tous les coups.

Hé post monétaire, on t'a reconnu !

Déposé le 14/06/2018 à 14h37  
Par Le ventre jaune vous dit m. Citer

nicole a écrit le 14/06/2018 à 13h41

le ventre jaune nous la ramène, tout haineux qu'il est de s'être planté à la candidature de la présidence de la région
alors qu'il a beaucoup à faire avec ses paysans bressans ....

Vous faîtes preuve de racisme envers les bressans.
Un parfait petit soldat du président Wauquiez

Déposé le 14/06/2018 à 13h49  
Par Ca pourrait être drole si ce n'est pas de notre argent qu'il s'agissait Citer

Dommage qu'il n'existe aucune épreuve olympique de connerie lolo serait médaille d'or à tous les coups.

Déposé le 14/06/2018 à 13h41  
Par nicole Citer

le ventre jaune nous la ramène, tout haineux qu'il est de s'être planté à la candidature de la présidence de la région
alors qu'il a beaucoup à faire avec ses paysans bressans ....

Déposé le 14/06/2018 à 12h51  
Par Évidence Citer

Tais toi Laurent tu ne connais que le bullshit

Déposé le 14/06/2018 à 12h32  
Par Anti W Citer

Le grand démagogue a encore fait le show.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.