Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Thierry Vignaud - DR

Ivre et violent dans un bar, un adjoint au maire de Vénissieux condamné

Thierry Vignaud - DR

C’est debout à la barre du tribunal de Grande Instance de Lyon que Thierry Vignaud tente timidement de parler.

L’élu MRC de Vénissieux, à la main droite bandée et à la voix faiblarde, était jugé ce vendredi après-midi en comparution immédiate pour avoir, le mois dernier, saccagé un établissement de la place Ambroise Courtois dans le 8e arrondissement de Lyon et violenté son personnel ainsi que des agents de police.

 

Les faits remontent au 11 mai dernier. Après avoir bu une première bière en terrasse à l'Industrie, l’élu avait demandé à ce qu’on lui serve une autre boisson alcoolisée au comptoir. Ce que le personnel de l’établissement lui a refusé, l’invitant à boire plutôt en terrasse. Il a commencé à protester et les employés ont eu de la peine à le raccompagner à l’extérieur.

 

"Qui veut se battre ?"

 

Mécontent de voir sa requête rejetée, il avait alors dégainé sa carte d’élu de la Ville de Vénissieux, un comportement qu’il aurait déjà eu auparavant, puis quitta l’établissement pour se rendre à son domicile.

Thierry Vignaud, s’était ensuite représenté au café-comptoir, armé d’un porte-manteau rouge, d’un casque sur la tête et d’une ceinture. Après avoir jeté une table de l’établissement, il avait crié à l’encontre du personnel "Qui veut se battre ?", puis aurait lancé cette fois sa ceinture sur le comptoir.

 

Une serveuse tenta alors de le maîtriser ainsi qu’un autre de ses collègues. Présentes à l’audience ce vendredi pour témoigner, les deux parties ont réclamé respectivement 4000 et 2000 euros de dommages et intérêts. L’employée a prétexté avoir été en arrêt de travail pendant une dizaine de jours causant un préjudice de 300 euros à son salaire. A leur prise en charge, le jour de l’incident, les deux victimes portaient des ecchymoses ce qui avait entraîné des jours d’ITT.

 

L’élu vénissian âgé de 55 ans était même prêt ce jour là, à donner 500 euros pour que l’établissement n’appelle pas la police d’après la lecture des faits de la juge. Manque de chance pour lui, les forces de l'ordre s'étaient quand même déplacées.

A l’arrivée des fonctionnaires, l’adjoint au maire avait été maintenu assis sur une chaise par le personnel. Placé ensuite à l’arrière du véhicule de police, Thierry Vignaud était resté plutôt calme jusqu’à ce qu’il prenne une nouvelle décision insensée : s’enfuir.

 

Les forces de l’ordre s’étaient mis à le poursuivre, mais l’élu ne s’est pas laissé faire. Après avoir fait chuter deux fonctionnaires qui tentaient de le maîtriser, il s’était débattu, blessant les fonctionnaire dont l’un qui termina avec un gros hématome à la cuisse droite.

Une dépression qui l’avait conduit à proposer sa démission à la maire

 

Après lecture du dossier, où l’on apprend que l’élu prenait des médicaments pour lutter contre des problèmes d’alcool et de dépression, et que ce jour d’incident il avait eu une dispute avec son fils, Thierry Vignaud a essayé d’expliquer son comportement. Ce jour là, il n’avait pas pris son cachet habituel et se serait permis de consommer de l’alcool, ce que son médicament ne lui permet pas s’il le prend.

 

Il précisa également lors du procès vivre une période difficile depuis un moment, ce qu’il l’avait contraint, de sa propre initiative, de donner sa démission à Michèle Picard, la maire de Vénissieux, en mars dernier. Décision qu’a premièrement refusé la première magistrate communiste, lui proposant d’en rediscuter en septembre prochain.

 

Après une plaidoirie de son avocat qui a mis en avant le fait qu’être élu "n’empêche pas d’être infaillible" et que son client a juste eu "un moment d’égarement", c’est à la barre que Thierry Vignaud réitèra ses excuses parlant de "honte" et de "remords".

 

L’adjoint au maire a été finalement condamné à 6 mois d’emprisonnement avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans, avec obligation d’indemniser des victimes et de suivre des soins.

Le parquet avait requis 8 mois avec sursis. Et avait demandé également 800 euros d’amendes pour violences. Thierry Vignaud devra indemniser à hauteur de 1000 euros la serveuse agressée et 700 euros son collègue. Quant aux deux fonctionnaires de police, l’élu devra leur verser 250 euros.

Le tribunal n’a enfin pas requis d’interdiction d’occuper ses fonctions d’élu à la mairie de Vénissieux.



Tags : Thierry Vignaud | vénissieux |

Commentaires 13

Déposé le 02/07/2018 à 09h34  
Par Moi1 Citer

Pourquoi inutile d en rajouter ??!! Parce que c'est un élu français ? Ah ben oui la, tout est excusé. Suis d'accord avec le 1er commentaire. S il avait des origines x ou y, vous n auriez pas dit oh le pauvre il est malade, il est alcoolique. Certes l alcoolisme est une maladie mais ça n excuse aucunement son comportement. Il devrait être jugé comme tout individu. Elle est dans cette affaire la soit disante Justice ? Quelle hypocrisie. Ce sont toujours les mêmes qui arrivent à s en sortir. Nous sommes gouvernés par des corrompus. J hallucine.

Déposé le 01/07/2018 à 12h21   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par la meute veut du sang Citer

Beaucoup de commentaires affligeants Cet homme s’est mal conduit sous l’emprise de l’alcool... il est jugé sur ces actes inutile d’en rajouter... je lui souhaite de se soigner et de guérir de sa terrible maladie

Déposé le 01/07/2018 à 10h36   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par quelle est la condamnation ? Citer

pour la rédaction: vous titrez 'condamné', je répète donc ma question, quelle est la condamnation ?

Déposé le 30/06/2018 à 22h47   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par l’alcoolisme est une maladie Citer

J’ai connu Thierry Vignaud et il était aux antipodes de ce que je lis! Malheureusement sous l’effet de l’alcool on peut faire d’énormes fautes ! Pour ma part je suis à ses côtés dans cette épreuve et j’espère qu’il pourra se soigner et guérir de cette grave maladie... Bon courage Thierry !

Déposé le 30/06/2018 à 08h05   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par quelle est la condamnation ? Citer

quelleest lacondamnation ?

Déposé le 30/06/2018 à 07h08   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par vixi Citer

Pourquoi il n’a pas de peine de prison ? Faites appel de la décision .Parce que si s’était un serveur ou serveuse qui avait commis les mêmes faits ils seraient emprisonnés.Ce monsieur représente un danger pour la population parce qu’il croit que les pouvoirs que les citoyens lui ont concédé sont les siens.De ce fait,il doit servir d’exemple et avoir la peine la plus lourde

Déposé le 30/06/2018 à 01h06  
Par Homme souffrant. Citer

Porte manteau rouge, casque et ceinture...

C'est le Don Quichotte de Vénissieux !!

Sur le fond, ce monsieur a besoin d'un sérieux coup de main de médecins et de ses proches.

Sa démission lui ferai le plus grand mal.

Même si je ne vote ni n'ai aucune sympathie pour les communistes.
C'est la souffrance d'un homme que je voit.

Déposé le 30/06/2018 à 00h06  
Par Yvon Citer

Et la justice gaucho-laxiste fidèle à elle-même.
Prison avec sursis, c'est-à-dire : rien du tout.
Pauvre France !

Déposé le 30/06/2018 à 00h05  
Par Yvon Citer

Elles sont belles les municipalités socialo-communistes !

Déposé le 29/06/2018 à 22h50  
Par A BIENTOT Citer

Il a pris très peu... mais il faut qu'il quitte sa fonction d'élu, car il n' a pas donné l'exemple envers les jeunes des quartiers, alors au revoir Mr, pas besoin d'un adjoint comme ça à la mairie de Vénissieux...

Déposé le 29/06/2018 à 21h11   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lyyyooonnn Citer

Ah c’est beau le communisme, dès qu’on a un peu de pouvoir on se croit tout permis, comme les autres partis enfaite, voire pire car eux sont violents en plus de se croire tout permis... bel exemple pour leurs quartiers dis donc alors qu’il n’y a pas besoin de ça à Venissieux.. mais bon on voit déjà le comportement de LFI et leurs propos plus que douteux, ça confirme une fois de plus s’il le fallait

Déposé le 29/06/2018 à 20h15   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par sean penn Citer

Un maire ça va Mais un adjoint au maire bonjours les dégâts

Déposé le 29/06/2018 à 19h58   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par bibiloulou Citer

je connais un . magrebin pour moins que ca a pris 1 et demie ferme chercher l'erreur

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.