Les pompiers prêts à redescendre dans la rue pour de meilleurs droits

Les pompiers prêts à redescendre dans la rue pour de meilleurs droits
Le SDMIS lors de la manifestation du 5 novembre dernier - LyonMag.com

Après les manifestations du 5 novembre, qui avaient rassemblé 450 pompiers, le SDMIS (service départemental métropolitain d'incendie et de secours) va de nouveau manifester mardi.

 

Des embauches, une revalorisation salariale et de meilleures conditions de travail. Voilà ce que vont réclamer les pompiers mardi prochain. Ces derniers espèrent l’arrivée de 300 pompiers professionnels, une revalorisation salariale à hauteur de 350 euros par mois et une amélioration des cycles de travail.

Pour cela, ils manifesteront mardi, à partir de 9 heures, place des Archives (Lyon 2e). Le cortège prendra ensuite la direction de la place Bellecour, à 10h30, avant d'emprunter la rue de la République pour rejoindre les quais et l'état-major du SDMIS, dans le 3e arrondissement.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Non à LaRem le 25/11/2018 à 18:22

Avec monsieur Sécheresse, ce n'est pas gagné.

Signaler Répondre

avatar
du respect, svp le 25/11/2018 à 13:01

Les pompiers-- un allié indispensable pendant notre époque de rébellion de la part d'un segment dangereux de la population : les gilets jaunes. Portés sur la pyromanie, la nation a besoin de nos soldats de feu pour conserver nos biens, publiques et privés à la fois.

Or, les gilets jaunes, ce sont des SANS. Lorsqu'on vit que du vent et du tabac, prendre soin des choses de valeur est un concept impensable à leurs yeux.

Signaler Répondre

avatar
lol le 25/11/2018 à 12:46

On rappellera que la société doit proposer de subventionner les emplois des réservistes pour qu'ils puissent avoir une chance d'avoir un job à côté de leurs temps pompier.
Voilà ce qu'est la société, tant que la logique qui entoure ça persistera, les pompiers seront peu payés, médiocrement vus et juste vu comme une fonction utilitaire que n'importe qui peu faire s'il n'a pas la flemme de faire un peu de sport.

Ne vous inquiétez pas les pompiers s'en fichent de ce pb.

Signaler Répondre

avatar
Quel camp ? le 24/11/2018 à 17:13

Hey les gars !

Vous continuez a faire de la randonnée pédestre en milieu urbain ?! mdr

Les organisateurs de ces randonnées sont de mèche avec les décideurs.
Ils comptent sur votre démotivation, car vous n'obtiendrez rien !

Regardez ce qui s'est passé au TCL !
Durant des décennies les traminots ont fait grèves sur grèves, pour au final subir la suppression de tous les accords sociaux qui formaient leur convention collective !

A force de ne rien obtenir et de perdre de l'argent, les gars se sont démobilisés et se retrouvent maintenant une main devant et une main derrière !

Agissez !!

Sur le plan judiciaire contre votre employeur et rejoignez en tenues les gilets jaune !!!

En clair choisissez votre camp !

Signaler Répondre

avatar
plr le 24/11/2018 à 12:01

Ils vont distribuer quelk barettes de juteux et l histoire est fini !
Individualiste, carrieriste ,egoiste !!!
Les pompiers generation 2000

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.