Grâce à votre téléphone, Collomb sait enfin combien de visiteurs ont participé à la Fête des Lumières

Grâce à votre téléphone, Collomb sait enfin combien de visiteurs ont participé à la Fête des Lumières
Photo d'illustration - LyonMag

C’est la grande nouveauté de l’édition 2018 de la Fête des Lumières.

Ce fut secret, indolore, mais pour des centaines de milliers de personnes, ce fut une participation directe et involontaire à l’élaboration des premiers chiffres précis de fréquentation à l’évènement lyonnais.

Orange a travaillé main dans la main avec la Ville de Lyon pour établir le chiffre de 1,8 million de visiteurs de la Fête des Lumières sur quatre jours en 2018. "Avant cela, on établissait des chiffres au doigt mouillé", reconnait Gérard Collomb.


Concrètement, Orange a récolté les données mobiles de ses clients puis les a comparées avec celles de jours ordinaires entre Rhône et Saône. Ultra précises, ces données donnent la localisation de l’abonné, ainsi que sa ville ou pays d’origine.

C’est ainsi que la Ville de Lyon est en mesure de dire que 100 000 visiteurs étrangers se trouvaient dans le périmètre de la fête ces quatre jours (avec un top 5 de nationalités composé de l’Italie, la Suisse, l’Espagne, l’Allemagne et le Royaume-Uni). Mais aussi que 230 000 visiteurs se sont rendus au Parc de la Tête d’Or, 80 000 dans la cour de l’Hôtel de Ville, 70 000 au Grand Hôtel-Dieu et 65 000 au jardin du Palais Saint-Pierre (Musée des Beaux-Arts).

Orange a aussi travaillé avec le PC sécurité durant la Fête des Lumières, leur indiquant en temps réel où se trouvaient les importants mouvements de population.

"C’est de l’intelligence artificielle"

Et Marie-Claude Foucré, déléguée régionale Orange, le promet : ces données sont restées anonymes. Si la CNIL ne trouve rien à redire, il faut donc croire que tout fut réalisé dans la légalité et le respect de la vie privée.

Ce principe, qui sera normalement reconduit les années prochaines, exclut évidemment les personnes qui ne sont pas clientes d’Orange, les enfants et toute personne qui n’a pas de téléphone portable. "Nos algorithmes redressent ces chiffres, c’est de l’intelligence artificielle", se félicite Marie-Claude Foucré.

"On sait aussi que 51% des visiteurs venaient du Rhône. On dit souvent que la Fête des Lumières n’est plus la fête des Lyonnais, c’est faux !", a conclu heureux Yann Cucherat, adjoint aux Grands Evènements. Quant à François Gaillard, directeur général d'Only Lyon Tourisme et Congrès, il pourra enfin donner des chiffres précis sur les retombées économiques engendrées par l’événement.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ah le 17/12/2018 à 17:56

@CORSE13 Espèce d’abruti, renseigne toi ou réfléchi avant de parler la prochaine fois, ça fera du bien à tout le monde. Et oui pour ton information Lyon est pas tout seul, il y a 59 autres communes autour de lui. Essaye de t’éduquer en lisant au moins Wikipédia. LoL

Signaler Répondre

avatar
xstef le 12/12/2018 à 19:20
CORSE13 a écrit le 12/12/2018 à 18h31

1.8 MILLIONS DE SPECTATEURS CE QUI FAIT QUE LA VILLE DE LYOU AYANT 400.000 HABITANTS CES PERSONNES SONT VENUES 4 SOIREES

TOUJOURS LA GROSSE TETE A LYON ARRETEZ LES DEPENSES POUR UNE SI PETITE VILLE

513.000 hab en 2015 à Lyon, 1.370.000 pour la Métropole.
De rien.

Signaler Répondre

avatar
CORSE13 le 12/12/2018 à 18:31

1.8 MILLIONS DE SPECTATEURS CE QUI FAIT QUE LA VILLE DE LYOU AYANT 400.000 HABITANTS CES PERSONNES SONT VENUES 4 SOIREES

TOUJOURS LA GROSSE TETE A LYON ARRETEZ LES DEPENSES POUR UNE SI PETITE VILLE

Signaler Répondre

avatar
IO le 12/12/2018 à 17:33

C'est tout simplement un scandale !

Signaler Répondre

avatar
Quand cela arrange le 12/12/2018 à 17:13

Grâce à votre téléphone, Collomb sait enfin combien de visiteurs ont participé à la Fête des Lumières

Si l'on est capable de connaître le nombre de visiteurs, les autorités doivent être capables de connaître le nombre de manifestants ?

Signaler Répondre

avatar
charles 73 le 12/12/2018 à 16:59

Dans quelle restaurant je me suis trouvé

Signaler Répondre

avatar
et oui le 12/12/2018 à 16:01

@LAURE DE LYON Tu es idiote ou tu sais pas lire ? Il a demandé à Orange ! Or la carte SIM de orange reste sa propriété et sait à quel antenne est reliée chaque carte SIM. Si tu lis le contrat d’orange, il peut le faire.

Signaler Répondre

avatar
Vint le 12/12/2018 à 15:59
lyon069 a écrit le 12/12/2018 à 04h47

quelle est le problème ?

Quel est le problème d'être géolocalisé en temps réel par un fournisseur sans qu'il nous en demande la permission pour alimenter en informations un événement commercial ?

Est-ce une vrai question ?

Signaler Répondre

avatar
Cancer du Collomb le 12/12/2018 à 14:12

C'est sensé nous rassurer? Encore un média qui se félicite de l'espionnage de masse

Signaler Répondre

avatar
Psychopathe le 12/12/2018 à 13:02

"Grâce à votre téléphone, Collomb sait enfin combien de visiteurs ont participé à la Fête des Lumières"

Bientôt, grâce à votre téléphone, Collomb saura enfin qui dit du mal de lui.

Signaler Répondre

avatar
chauffemarcel le 12/12/2018 à 12:56

big brother !

Signaler Répondre

avatar
Jae le 12/12/2018 à 10:28

Qu'en pense la CNIL ?

Signaler Répondre

avatar
lyon069 le 12/12/2018 à 04:47
danloeil a écrit le 11/12/2018 à 20h43

oeil de Moscou ?
non, oeil de Collomb !

wouaouhhhhh, ça craint à Lyon !

quelle est le problème ?

Signaler Répondre

avatar
laure de lyon le 11/12/2018 à 23:46

et à quel moment collomb nous a demandé pour obtenir ces informations sur nous?
Où est notre liberté?

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 11/12/2018 à 23:43

Et tous ceux qui n'avaient pas de téléphone ou qui l'avaient simplement totalement coupé?

Signaler Répondre

avatar
Jean Rachid le 11/12/2018 à 23:28

Lycamobile sa marche Aussi ?

Signaler Répondre

avatar
danloeil le 11/12/2018 à 20:43

oeil de Moscou ?
non, oeil de Collomb !

wouaouhhhhh, ça craint à Lyon !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.