Givors : l'ancien maire condamné devra rembourser ses frais d'avocat

Givors : l'ancien maire condamné devra rembourser ses frais d'avocat
Martial Passi - LyonMag

Martial Passi ne s'en sort pas.

Aujourd'hui devenu simple conseiller municipal de Givors, une ville qu'il dirigeait depuis 1993, l'élu communiste a appris qu'il allait devoir rembourser une importante somme d'argent.

Condamné à 6 mois de prison avec sursis, 10 000 euros d'amende et 3 ans d'inéligibilité pour prise illégale d'intérêt, Martial Passi avait obtenu du conseil municipal de Givors une prise en charge par les contribuables de ses frais d'avocat. Soit 20 154 euros.

Les élus givordins avaient voté cette décision à deux reprises, puisque Martial Passi avait fait appel de sa première condamnation.
Et deux fois ce vote a été attaqué par des membres de l'opposition, trouvant curieux que les habitants de la ville du sud de la Métropole de Lyon doivent payer pour les erreurs de leur ancien maire PCF, coupable d'avoir embauché sa soeur Muriel Goux comme Directrice générale des services (DGS).

Et le tribunal administratif de Lyon a estimé la même chose, indiquant que Martial Passi avait commis "une faute personnelle" grave qui ne devait pas impliquer les Givordins et leur portefeuille.

Selon le Progrès, Martial Passi s'est engagé à rembourser les frais à la Ville de Givors.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
dehors vite le 21/12/2018 à 02:03

Dehors dégage

Signaler Répondre

avatar
addition le 20/12/2018 à 10:01

regarder sa gueule il ressemble a Dustin Hoffman dans papillon le film sur la célèbre prison l'île du Diable, en Guyane
le pouvoir est un chemin sans issue

Signaler Répondre

avatar
le gilet jaune le 20/12/2018 à 09:48

enfin la vérité sort et ce n'est pas fini le chalet des neiges est également sous les feux de l'action on a renvoyé le gérant pour mauvaise conduite après 16 ans de service cherchez l;erreur...

Signaler Répondre

avatar
le moine le 20/12/2018 à 09:43

A tous ceux qui suivent la voie de Mr Passi et la nouvelle maire et ces élus hypocrites pour prétendre a un poste vacant tôt ou tard vous le regretter
parole de sage

Signaler Répondre

avatar
hahaha le 19/12/2018 à 17:23

Bien fait pour sa gueule et cette fichus mairie qui font tout par piston et pas dans les règles !!!!

Signaler Répondre

avatar
Solidarité, camarade! le 19/12/2018 à 15:01

"Martial Passi avait obtenu du conseil municipal de Givors une prise en charge par les contribuables de ses frais d'avocat. Soit 20 154 euros"

Staline doit se retourner dans sa tombe!

Signaler Répondre

avatar
Minima le 19/12/2018 à 14:28

C est inacceptable ces maires qui profitent de la place pour détourner l argent public,et faire payer leur train de vie de riche aux contribuables,tous corrompus,avides et cupides pour la plupart,et pas seulement au PCF,il n'y a pas de barrière et la tentation est grande

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 19/12/2018 à 09:42

Ils sont bien ces communistes.

Signaler Répondre

avatar
Pilote le 18/12/2018 à 22:32

Il y a aussi une adjointe mise en examen pour fraude à l.urssaf. Ils sont formidables ces cocos. Vivement les élections.

Signaler Répondre

avatar
Noël le 18/12/2018 à 20:09

Comment peut on encore croire aux descendants de Staline ?

Signaler Répondre

avatar
COCOS le 18/12/2018 à 18:32

Il a tout bu , en gros rouge qui tache sans partager avec Picard , qui elle malgré ses triches est encore fidèle au poste , non au bar de LSR

Signaler Répondre

avatar
loulou le 18/12/2018 à 17:55

Dehors le RN vite

Signaler Répondre

avatar
BRAVO le 18/12/2018 à 14:06

Comment peut on encore être conseiller
Après avoir avoir été condamné pour prise illégale d'intérêt
Et comment les élus peuvent t'ils voter la prise en charge les frais d'avocat à la charge des contribuables
Toujours égaux les communistes avec ce système. ...

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 18/12/2018 à 11:33

A moins que le condamné possède un contrat de protection juridique !

Signaler Répondre

avatar
au gnouf le 18/12/2018 à 11:13

Il fait le mettre en taule ce coco !!

Signaler Répondre

avatar
Ouste le 18/12/2018 à 09:36

Ah les communistes... toujours prêts à partager les richesses quand ça peut les aider !
Quelle plaie... espérons que cette idéologie disparaisse bientôt avec les derniers dinosaures qui sévissent encore en France !

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 18/12/2018 à 08:56

Lui ou un autre quand a moi plus rien me surprend et comme il a du le penser ( tous pour un et tout pour moi ) cordialement

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.