Marie-Sophie Obama : "Pas de raison que les femmes ne soient pas mises autant en lumière que les hommes"

Marie-Sophie Obama, directrice déléguée de Lyon ASVEL féminin, est l’invitée ce vendredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Marie-Sophie Obama : "Pas de raison que les femmes ne soient pas mises autant en lumière que les hommes"
Marie-Sophie Obama et Gérard Angel - LyonMag

En ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes, Marie-Sophie Obama promet une nouvelle édition du festival Lyon gagne avec ses femmes à l’automne prochain. Elle revient également sur sa propre expérience de femme sportive de haut niveau : "Mon mari m’a collé mon premier handicap (comprendre son fils ndlr) en pleine carrière. C’est très difficile, c’est une vie égoïste très centrée sur sa personne et sa récupération, ce n’est pas vraiment compatible avec une vie de famille donc il faut être un peu fou pour être maman en pleine activité".

Présidente déléguée de Lyon ASVEL féminin, Marie-Sophie Obama n’est pas franchement ravie de la différence de traitement entre le sport masculin et féminin. Mais elle est consciente que l’effort à faire vient aussi d’elle : "Il faut se secouer les puces et qu’on se rende compte qu’il faut poser des actes. Il n’y a pas de raison que les femmes ne soient pas mises autant en lumière que les hommes dans leurs performances sportives".

Mais convaincre des sponsors reste compliqué : "Ils ouvrent le portefeuille mais pour des pièces. Les billets, c’est pas pour nous ! On a des soutiens historiques et il faut séduire et expliquer pour les autres pour que le portefeuille s’ouvre. Mais un partenaire qui met le pied chez nous, il est foutu !", explique Marie-Sophie Obama.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
fan le 14/03/2019 à 14:40

AU MOINS- ELLE, ELLE A DE L HUMOUR...PAS COMME CERTAINS... :-) :-)

Signaler Répondre

avatar
maitre chien le 08/03/2019 à 14:45

Faut pas être une lumière pour devenir champion sportif, la preuve en est que n'importe quel caniche bien dressé peut faire des prouesses et devenir une lumière lui aussi.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 08/03/2019 à 09:24

La fête des lumières...?
à Lyon c'est le 8 décembre pas le 8 mars...elles devront attendre !!

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 08/03/2019 à 08:25

" Mon mari m’a collé mon premier handicap (comprendre son fils ndlr) en pleine carrière."

Que dire... ben rien c'est mieux

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.