Lyon : il faut déjà refaire la nouvelle chaussée de la rue de la Ré !

Lyon : il faut déjà refaire la nouvelle chaussée de la rue de la Ré !
Les pavés sont en train d'être enlevés - LyonMag

C’est un véritable couac.

Depuis début avril, des ouvriers s’affairent rue de la République dans le 2e arrondissement de Lyon avec comme objectif de redonner une seconde jeunesse au revêtement de l’axe piéton.

D’imposantes grilles avaient été mises en place au milieu de la rue piétonne pour délimiter le chantier qui s’étale de la rue des Archers jusqu’au McDonald’s de la place du Visite. Depuis plus de deux mois, les ouvriers ont donc retiré l’ensemble des anciens pavés installés en 1995 pour les remplacer par des nouveaux flambants neufs. Ainsi, l’espace pris en charge par le chantier était depuis quelques jours recouvert d’un blanc presque étincelant.

Mais ce lundi, des témoins ont observé un surprenant manège : les ouvriers enlevaient les pavés qu’ils avaient précédemment posés un à un. En effet, selon les services de la Métropole de Lyon, "une non-conformité dans la pose des pierres sur ce tronçon a été détectée". En cause, selon l’un des responsables du chantier, "les orages de la semaine dernière".

Pour l’homme casqué, les pluies abondantes ont fait bouger les dalles puisque les joints n’avaient pas encore été posés. Ainsi, de nombreux pavés installés du 71 rue de la République jusqu’au 81 doivent être enlevés, nettoyés et stockés avant une remise en place, espérons cette fois, en bonne et due forme.

D’après la collectivité, "ces reprises sont sans impact financier et ne remettent pas en question le planning del’opération". Des informations précisées par l’un des ouvriers rencontrés sur l’avenue la plus passante de Lyon : "l’entreprise a pris ses responsabilités".

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
esperons le 01/08/2019 à 13:52
JFpresquîle a écrit le 01/08/2019 à 13h24

Régulation thermique, dépollution, végétalisation, des mots qui ne sont pas dans le vocabulaire de nos grandes mairies ... Quelques projets éparses histoire de communiquer avec les médias locaux...

oui oui oui... mais pour la remaner ainsi, j espere que tu participes activement a toutes les présentations publics d'urbanisme et d amenagement de la ville!
j espere aussi que tu as fait des propositions et un petit groupe de pression pour faire passer ton message!
j espere aussi que tu as proté plainte pour empecher les travaux, des la depose sur les lieux du panneaux de travaux!!???
(c est la loi)

si tu n as pas fait cela... garde tes invectives pour toi!

Signaler Répondre

avatar
JFpresquîle le 01/08/2019 à 13:24

Régulation thermique, dépollution, végétalisation, des mots qui ne sont pas dans le vocabulaire de nos grandes mairies ... Quelques projets éparses histoire de communiquer avec les médias locaux...

Signaler Répondre

avatar
JF le 01/08/2019 à 13:14
caracalla a écrit le 27/06/2019 à 09h50

De toute façon, ce seront encore et toujours des pierres écrasées par la chaleur ou le froid. De la verdure Monsieur Collomb!!! Des actes pas des discours écologistes convenus !

Végétalisation, dépollution, verdure, santé publique, etc... ces mots ne sont pas dans le vocabulaire de nos grandes mairies... Quelques projets éparses, histoire de communiquer un peu avec les médias...

Signaler Répondre

avatar
caracalla le 27/06/2019 à 09:50

De toute façon, ce seront encore et toujours des pierres écrasées par la chaleur ou le froid. De la verdure Monsieur Collomb!!! Des actes pas des discours écologistes convenus !

Signaler Répondre

avatar
Faillite publique le 27/06/2019 à 09:36
laurelaure a écrit le 26/06/2019 à 14h02

autrefois les revetements de sol tenait deux siecles, vooir plus, maintenant quand ils tiennent 30 ans ouh là là c'est biiiiien !!!!!!!!!!!!

Mdrrrr, 30 ans .... certes, ils sont Facturés très cher ,peut-être pour cette durée mais ,c’est bien le moins cher du cher qui est mis en place par des esclaves étrangers payé aux lances pierres et encore ..

Signaler Répondre

avatar
Vinoc le 27/06/2019 à 09:07

Il faut voir le périphérique sud, vers parilly direction nord. C'est tout neuf, et ce n'est même pas plat. On roule sur des bosses. La même qualité qu'une impasse qui a 30 ans, et qu'il faudra refaire dans pas longtemps... On ne sait plus faire de central nucléaire, ni de route. Ça craint !

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 26/06/2019 à 23:36
non qualité a écrit le 26/06/2019 à 10h48

la préparation du support est la partie la plus délicate et la plus importante.
peut-être que le responsable du chantier était incompétent ? et qu'à force de tirer les prix, on a ce qu'on mérite !!

Probablement les deux.
A suivre...

Signaler Répondre

avatar
Oups le 26/06/2019 à 20:59

Moi, j’ai surtout vu des teintes de pierres qui n’étaient pas très unies. Avec des carreaux gris clair, gris foncé et d’autres gris rouillé. C’est peut-être être ça la véritable raison, car les carreaux qui ont été enlevés hier et aujourd’hui ont été jointés avant les précipitations

Signaler Répondre

avatar
Kld le 26/06/2019 à 16:56

Moi j ai surtout vue qu il enlevé les pavés foncé qui vont sur les côté pour les remplacer part les pavés clair initialement prevu pour le centre de la rue pour que la rue soit comme avant foncé sur les cotes le long des boutiques et clair au centre ...après c une excuse comme une autre quand on veut pas assumer ça boulette !

Signaler Répondre

avatar
laurelaure le 26/06/2019 à 14:02

autrefois les revetements de sol tenait deux siecles, vooir plus, maintenant quand ils tiennent 30 ans ouh là là c'est biiiiien !!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
J'ai vu le 26/06/2019 à 13:03

Je confirme, j'ai vu ça lundi matin. Un type avec une sorte de "diable" de chantier délogeait sans ménagement les pavés en tapant dedans et en les soulevant (et il y avait bien des joints cimentés entre eux). Bizarrement les pavés semblaient neufs...
C'était donc bien ceux qui venaient juste d'être posés.
Je ne sais pas dans quel état vont être les pavés ainsi délogés? et qui seront réutilisés.

Signaler Répondre

avatar
phge le 26/06/2019 à 12:26

il vaut mieux que la conformite soit verifiee et corrigee le cas echeant . donc c est du bon boulot .
plutot que de valider un chantier non conforme et faire payer les contribuables en refaisant la chaussee au bout de 10 ans;

c est d ailleurs cela que vus devriez dénoncer .;pourquoi une rue refaite en 1995 est a refaire en 2019 ? n y a t il pas eu un entretien régulier ?
la rue V Hugo elle datait de 1975 ...

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 26/06/2019 à 11:39

Un article pour rien

Signaler Répondre

avatar
Tatonnette le 26/06/2019 à 11:05
poireaux d'angers a écrit le 26/06/2019 à 10h38

C'est pourtant la réalité non?

Le titre laisse croire que c'est l'ensemble de la rue qui est concernée...

Signaler Répondre

avatar
non qualité le 26/06/2019 à 10:48

la préparation du support est la partie la plus délicate et la plus importante.
peut-être que le responsable du chantier était incompétent ? et qu'à force de tirer les prix, on a ce qu'on mérite !!

Signaler Répondre

avatar
Anti Européen le 26/06/2019 à 10:39

Effectivement,il faut refaire ,toute la raie publique,celle de la soumission et de la corruption en marche .

Signaler Répondre

avatar
poireaux d'angers le 26/06/2019 à 10:38
1lyonnais a écrit le 26/06/2019 à 10h28

titre accrocheur à la con...

C'est pourtant la réalité non?

Signaler Répondre

avatar
1lyonnais le 26/06/2019 à 10:28

titre accrocheur à la con...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.