Marie Rouchouse : "Lyon Street Food Festival fait sortir les chefs de leur zone de confort"

Marie Rouchouse, directrice générale du Lyon Street Food Festival, est l’invitée ce jeudi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Marie Rouchouse : "Lyon Street Food Festival fait sortir les chefs de leur zone de confort"
Gérard Angel et Marie Rouchouse - LyonMag

Ce jeudi, et jusqu’à dimanche, a lieu aux Subsistances le Lyon Street Food Festival. C’est déjà la 4e édition de l’évènement autour de la street food, qui a réuni l’an dernier 25 000 personnes. "On ne peut pas pousser les murs des Subsistances mais ce lieu est magique, on y tient beaucoup", reconnaît Marie Rouchouse.
La directrice générale de l’évènement évoque un "combo de gastronomie, de culture et de musique" pour définir le festival, avec la volonté de "faire sortir les chefs de leur zone de confort, ils viennent recuisiner leurs plats d’une manière plus rock’n’roll, à la sauce street-food".

Cette année, 80 chefs seront présents, avec Madrid, Helsinki, Hong-Kong et Kobé à l’honneur. Seulement 12 femmes chefs proposeront leurs plats, et parmi elle la lyonnaise Marie-Victorine Manoa qui cuisinera des quenelles.

Le prix est de 7 euros pour l’entrée, mais il faudra repasser à la caisse pour consommer. "Pour 20, 25 euros, vous aurez deux plats salés et une boisson. C’est le prix d’un resto à Lyon", indique Marie Rouchouse.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vivelavie le 12/09/2019 à 14:51

truc de com !!!mieux manger chez flunch,c'est encore meilleur que ce

Signaler Répondre

avatar
faire plus cher avec moins bien le 12/09/2019 à 09:32

"faire sortir les chefs de leur zone de confort, ils viennent recuisiner leurs plats d’une manière plus rock’n’roll, à la sauce street-food".

faut il en déduire face à ces éléments de langage macroniste que ce sera cuisiné à l'arrache ?

Sortir de leur zone de confort : les mettre dans l'inconfort technique
recuisiner : faire moins bien
manière plus rock'n'roll : approximativement et à l'arraché
sauce street food : sans les condition d'hygiène d'un restaurant à forte notoriété

"le prix est de 7 euros pour l’entrée, mais il faudra repasser à la caisse pour consommer. "Pour 20, 25 euros, vous aurez deux plats salés et une boisson. C’est le prix d’un resto à Lyon",
entre 27€ et 32€ pour ne même pas avoir un menu... ce sera sans moi !

Signaler Répondre

avatar
Google le 12/09/2019 à 09:18

Si l'on regarde les avis Google; c'est nul et cher, pour une bouffe de cantine mini

Signaler Répondre

avatar
Emplois des mots le 12/09/2019 à 09:03
Chaque citoyen resemble à un clou... a écrit le 12/09/2019 à 08h51

Alain2 :

Vous avez besoin d'améliorer votre connaissance des tribus urbaines.

Ce sont les bobos qui fréquentent ce genre d'événements factices. Quel prolétaire peut se permettre 35 euros ou plus pour bouffer de la nourriture douteuse ?

Tout simplement pour les bourges (ils n'ont rien de bohème)...

Rappel - La bohème est une façon de vivre au jour le jour dans la pauvreté mais aussi dans l’insouciance. Elle correspond à un mouvement littéraire et artistique du XIXe siècle, en marge du mouvement romantique plus « aristocratique ». C’est à la fois un style de vie qui rejette la domination bourgeoise et sa rationalité dans le cadre de la société industrielle, et la recherche d’un idéal artistique...

Signaler Répondre

avatar
Chaque citoyen resemble à un clou... le 12/09/2019 à 08:51
Alain 2 a écrit le 12/09/2019 à 08h20

Voila qui va nourrir les prolétaires...

Alain2 :

Vous avez besoin d'améliorer votre connaissance des tribus urbaines.

Ce sont les bobos qui fréquentent ce genre d'événements factices. Quel prolétaire peut se permettre 35 euros ou plus pour bouffer de la nourriture douteuse ?

Signaler Répondre

avatar
TGG le 12/09/2019 à 08:50

Il y a rien de R'N'R , c'est juste une sortie pour les bourges lyonnais

Signaler Répondre

avatar
Foad le 12/09/2019 à 08:48

Payer pour manger en payant , pour une élite !!

Signaler Répondre

avatar
Alain 2 le 12/09/2019 à 08:20

Voila qui va nourrir les prolétaires...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.