Le campus Porte des Alpes de l’université Lyon 2 évacué par la police et réinvesti par les étudiants

Le campus Porte des Alpes de l’université Lyon 2 évacué par la police et réinvesti par les étudiants
Photo d'illustration - LyonMag

Il était occupé depuis mercredi matin dans le cadre de la mobilisation des étudiants contre la précarité.

Mise à jour 8h05 : nouvelle tentative de blocage du campus Porte des Alpes ce jeudi matin par une trentaine de personnes. Les forces de l'ordre sont de nouveau intervenues. L'établissement est ouvert.

Le campus Porte des Alpes de l’université Lyon 2, où étudiait le jeune homme qui a tenté de s’immoler vendredi dernier devant le CROUS, a été évacué dans la soirée de mercredi.

Les policiers sont intervenus sur réquisition de la présidente de l’université, Nathalie Dompnier. Aucune interpellation n’a eu lieu.

Les étudiants sur place entendaient occuper le campus Porte des Alpes pour une durée indéterminée. Une nouvelle assemblée générale pour décider de la suite du mouvement est prévue ce jeudi à la mi-journée.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Simplement le 15/11/2019 à 16:42
Faut pas bousculer pépère a écrit le 15/11/2019 à 16h23

Ou simplement quelqu'un qui ne s'est pas fatigué et à choisi uniquement ce qui était près de son papa et maman, et des copains, et de toutes ses petites habitudes......

ou repris l'entreprise familiale sans avoir besoin d'aucun diplôme.
ça aide les branleurs ! les vrais !

Signaler Répondre

avatar
Faut pas bousculer pépère le 15/11/2019 à 16:23
Bidochon a écrit le 15/11/2019 à 15h52

toi t'as du faire beaucoup d'études pour ne pas savoir qu'il n'y a pas des fac de toutes les matières dans toutes les villes.

soldat du FN, tu mourras pour rien.

Ou simplement quelqu'un qui ne s'est pas fatigué et à choisi uniquement ce qui était près de son papa et maman, et des copains, et de toutes ses petites habitudes......

Signaler Répondre

avatar
Bidochon le 15/11/2019 à 15:52
on y arriverait pas a écrit le 15/11/2019 à 15h30

des etudiants ? pourquoi des logements ?
ils ont qu' rester chez papa maman
heureusement que tous les jeunes demandent pas des ous pour avoir un logement !

toi t'as du faire beaucoup d'études pour ne pas savoir qu'il n'y a pas des fac de toutes les matières dans toutes les villes.

soldat du FN, tu mourras pour rien.

Signaler Répondre

avatar
on y arriverait pas le 15/11/2019 à 15:30
La simplicité a écrit le 15/11/2019 à 14h55

plus facile d'envoyer des robots expulsés des étudiants que de fournir des logements à des prix normaux. Les bourses sont insuffisantes et c'est plus rentable d'aller frapper que de payer ce qu'on doit pour une société intelligente.

des etudiants ? pourquoi des logements ?
ils ont qu' rester chez papa maman
heureusement que tous les jeunes demandent pas des ous pour avoir un logement !

Signaler Répondre

avatar
La simplicité le 15/11/2019 à 14:55

plus facile d'envoyer des robots expulsés des étudiants que de fournir des logements à des prix normaux. Les bourses sont insuffisantes et c'est plus rentable d'aller frapper que de payer ce qu'on doit pour une société intelligente.

Signaler Répondre

avatar
trad le 15/11/2019 à 14:52
instrumentalisation a écrit le 15/11/2019 à 14h04

il y a pas de précarité juste un probleme avec les universitaires pour leurs etudes de prof, psy... ect

personnes autour de mon entourage (niveau sociale modeste n'a réclamé d'aide.
on par de chez papa maman quand on a un travail

juste des fils a papa qui instrumentalise une infime minorité de cas qu'il faut effectivement renforcé
mais pas de problème en france pour les jeunes

bien evidement cela concerna pas les futurs plombiers electriciens agriculteurs enfin ceux qui bossent

plombiers electriciens, tu veux dire ceux qui partent à 15h du chantier et font payer des sommes folles ?


agriculteur, tu veux dire ceux qui se suicident parce qu'étranglés par les banques ?

Signaler Répondre

avatar
instrumentalisation le 15/11/2019 à 14:04
Il pleut à Lyon a écrit le 14/11/2019 à 10h03

Parfois il faudrait juste s'arrêter une seconde, attendre avant d'écrire, et réfléchir un peu sur ce qui est en train de ce passer.
Il y a un problème de précarité dans ce pays qui empêche à beaucoup de jeunes de réussir leurs études. Ce que vous appelez «rater» est peut-être le symptôme d'un problème plus profond...

il y a pas de précarité juste un probleme avec les universitaires pour leurs etudes de prof, psy... ect

personnes autour de mon entourage (niveau sociale modeste n'a réclamé d'aide.
on par de chez papa maman quand on a un travail

juste des fils a papa qui instrumentalise une infime minorité de cas qu'il faut effectivement renforcé
mais pas de problème en france pour les jeunes

bien evidement cela concerna pas les futurs plombiers electriciens agriculteurs enfin ceux qui bossent

Signaler Répondre

avatar
de pire en pire le 14/11/2019 à 18:32

Les facultés bloquées par l'extrême gauche c'est une vieille habitude.
Les facultés bloquées par l'ultra gauche c'est plutôt une nouveauté...Et c'est d'autant plus inquiétant...

Signaler Répondre

avatar
Question de priorité le 14/11/2019 à 18:20

Pour virer une manif d étudiants, il y a du monde
Par contre, quand il s agit de s occuper des délinquants qui agressent à Lyon.... personne.... comme place des terreaux où dans les rues de l’an metropole pour interpeller les chauffards dans les rodéos

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 14/11/2019 à 14:53

oups...@Error 404...c'est toi l'erreur!!!..avec nous le 05 décembre!!!

Signaler Répondre

avatar
68 le 14/11/2019 à 14:17

Z'ont raison les gones ! Venez avec nous à la grève générale de 5/12 !!!

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 14/11/2019 à 13:32

30 glandos bagarreurs qui bloquent tous les autres...
Et qui continueront à emmerder tout le monde toute leur vie jusqu'à l'EHPAD
Quand se décidera t on à éliminer ces gugusses ?

Signaler Répondre

avatar
Zorglub le 14/11/2019 à 12:02

C'est en lisant ce genre d'article, que l'on s'aperçoit que les flics n'ont pas fait beaucoup d'études.

Car contrairement à ce qu'ils pensaient, ce n'était pas un blocage, mais un TD d'étudiants suivant un cursus d'études de manifestant/syndicaliste professionnel, une grande spécialité se Lyon 2...

Signaler Répondre

avatar
récompense le 14/11/2019 à 11:49
julienlyon7 a écrit le 14/11/2019 à 10h55

Vous avez surement raison, il y a de la précarité..mais pas plus dans le milieu étudiants qu'ailleurs ...les retraités :( les femmes seule avec enfants ..:( dans leur grande majorité les étudiants vivent bien... quand j'étais étudiant j'avais une bourse, il m'était interdit de redoubler, et je travaillais au Macdo Bellecour un soir sur 2.. pour pouvoir vivre décemment ...et je trouvais cela normal... oui il y a des problèmes mais ce n'est pas en bloquant sans cesse les facs qu'on va résoudre les problèmes.

c'est juste du bon sens sinon ce serait ouvrir la boite de pandore pour encourager à l'oisiveté dans les études payées sans limitation ni contraintes!!le gaspillage est déjà tant dénoncé chaque jour de transferts dit sociaux faisant parti des plus élevés au monde et payé par la collectivité au record d'imposition en corrélation

Signaler Répondre

avatar
prob de fric ? le 14/11/2019 à 10:56
Il pleut à Lyon a écrit le 14/11/2019 à 10h03

Parfois il faudrait juste s'arrêter une seconde, attendre avant d'écrire, et réfléchir un peu sur ce qui est en train de ce passer.
Il y a un problème de précarité dans ce pays qui empêche à beaucoup de jeunes de réussir leurs études. Ce que vous appelez «rater» est peut-être le symptôme d'un problème plus profond...

pourquoi une grande partie des étudiants qui travaillent pour financer leurs études s'en sortent le mieux pour la réussite de leur examen et s'insèrent plus facilement ensuite dans le monde du travail ? .... A méditer

Signaler Répondre

avatar
julienlyon7 le 14/11/2019 à 10:55
Il pleut à Lyon a écrit le 14/11/2019 à 10h03

Parfois il faudrait juste s'arrêter une seconde, attendre avant d'écrire, et réfléchir un peu sur ce qui est en train de ce passer.
Il y a un problème de précarité dans ce pays qui empêche à beaucoup de jeunes de réussir leurs études. Ce que vous appelez «rater» est peut-être le symptôme d'un problème plus profond...

Vous avez surement raison, il y a de la précarité..mais pas plus dans le milieu étudiants qu'ailleurs ...les retraités :( les femmes seule avec enfants ..:( dans leur grande majorité les étudiants vivent bien... quand j'étais étudiant j'avais une bourse, il m'était interdit de redoubler, et je travaillais au Macdo Bellecour un soir sur 2.. pour pouvoir vivre décemment ...et je trouvais cela normal... oui il y a des problèmes mais ce n'est pas en bloquant sans cesse les facs qu'on va résoudre les problèmes.

Signaler Répondre

avatar
drogue d'aides sociales le 14/11/2019 à 10:51
Il pleut à Lyon a écrit le 14/11/2019 à 10h03

Parfois il faudrait juste s'arrêter une seconde, attendre avant d'écrire, et réfléchir un peu sur ce qui est en train de ce passer.
Il y a un problème de précarité dans ce pays qui empêche à beaucoup de jeunes de réussir leurs études. Ce que vous appelez «rater» est peut-être le symptôme d'un problème plus profond...

tripler la 2ème année à la fac n'est pas "que lié" à un prob financier sinon ça se saurait !!

Signaler Répondre

avatar
Il pleut à Lyon le 14/11/2019 à 10:03
perrachoisforever a écrit le 14/11/2019 à 08h05

Si vous avez raté vos études, n'entraînez pas les autres dans votre chute.

Parfois il faudrait juste s'arrêter une seconde, attendre avant d'écrire, et réfléchir un peu sur ce qui est en train de ce passer.
Il y a un problème de précarité dans ce pays qui empêche à beaucoup de jeunes de réussir leurs études. Ce que vous appelez «rater» est peut-être le symptôme d'un problème plus profond...

Signaler Répondre

avatar
A dégager le 14/11/2019 à 10:03

Des branlots pour lesquels n'importe quel prétexte est bon pour ne pas travailler et mettre le bazar.
Un bon coup de pieds au luc et dégagez-moi ça.

Signaler Répondre

avatar
democratie? le 14/11/2019 à 09:08

30 étudiants qui veulent bloquer (et qui ont des chances d'y parvenir) une université de 27 000 étudiants... Où est la représentativité ? Y compris dans les fameuses AG qui ne mobilisent / réunissent en réalité que les étudiants "patisans". Chaque génération d'étudiants veut avoir son mouvement contestataire...

Signaler Répondre

avatar
perrachoisforever le 14/11/2019 à 08:05

Si vous avez raté vos études, n'entraînez pas les autres dans votre chute.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.