Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Bruno Galland et Gérard Angel - LyonMag

Bruno Galland : “On a voulu montrer que la Part-Dieu n’était pas née il y a 50 ans”

Bruno Galland et Gérard Angel - LyonMag

Bruno Galland, directeur des Archives départementales et métropolitaines, est l’invité ce mercredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Pour encore quelques jours, les Archives présentent une exposition sur les 800 ans de la Part-Dieu. Tout commence avec "l’acte de 1203 lorsque l’Abbaye de Saint-Irénée confie les terres à quelqu’un qui les entretiendra pour elle. On a voulu montrer que ce quartier de la Part-Dieu n’était pas né il y a 50 ans mais qu’il avait une longue histoire derrière lui", indique Bruno Galland.

 

Le directeur des Archives s’attarde sur une autre date importante pour le quartier du 3e arrondissement : "En 1711, il y a eu un accident sur l’unique pont du Rhône de l’époque, celui de la Guillotière. Beaucoup de gens rentraient d’une fête à Bron et ont croisé le carrosse d’une madame de Servient. Nombreux sont ceux qui sont tombés dans le Rhône, ce fut un « grand désordre » comme on l’appelait à l’époque. Madame de Servient avait tellement de remord qu’elle a donné ses terres de la Part-Dieu aux Hospices Civils de Lyon. (…) Ca a permis de lotir le quartier au 19e siècle".

 

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

 



Tags : les coulisses du Grand Lyon | Bruno Galland | part-dieu | archives départementales |

Commentaires 2

Déposé le 15/01/2020 à 21h33  
Par Mont Monnet Citer

Il y avait un lac à l'origine. On n'a aucune information pour savoir si la zone pourrait être inondée un jour.

Déposé le 15/01/2020 à 16h41  
Par La Défense de Lyon Citer

Intéressant.
Reste que la Part-Dieu s'est métamorphosée sous Pradel, dès les années 60, détruisant la plupart des vieux immeubles et la caserne. Pour l'érection des grandes barres (Desaix, rue du lac, Moncey-Nord, ...) puis du centre commercial, bibliothèque, immeuble de la Courly, tours EDF, UAP, auditorium, ...
Accessoirement une partie de ces "merveille" des 70's a déjà été rasée pour du plus clinquant.
Que reste-t-il du quartier "historique" aujourd'hui?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.