Traiteur, déplacements : la Métropole de Lyon fait-elle payer n'importe quoi au consommateur d'eau ?

Traiteur, déplacements : la Métropole de Lyon fait-elle payer n'importe quoi au consommateur d'eau ?
Photo d'illustration - LyonMag

L'association de contribuables Canol a dévoilé un nouveau communiqué cinglant ce mercredi.

En analysant le coût de l'eau pour le consommateur de la Métropole de Lyon, elle a mis le doigt sur des lignes étranges dans les comptes des budgets "eau" et "assainissement".

Canol souhaitait à la base dénoncer le coût de l'eau, car la Métropole de Lyon réclame 156,79 euros alors qu'elle pourrait, selon l'association, se contenter de 89,68 euros pour couvrir le coût du service.

Et en rentrant dans le détail du détail des comptes 2018, les contribuables ont tiqué sur plusieurs montants.
A commencer par des frais de déplacements à 1 556 779 euros. Pour un budget "eau", c'est effectivement étrange.
Tout aussi bizarre, la Métropole de Lyon a fait appel à Jean-Paul Pignol et aurait dépensé le 2 octobre 2018 782 043 euros de frais de traiteur.


Canol a écrit en octobre dernier à David Kimelfeld pour lui demander à quoi correspondaient ces frais et pourquoi se retrouvaient-ils financés par les budgets "eau" et "assainissement".
Il y a eu également des dizaines de milliers d'euros dépensés au Centre Médecine du Sport, à la maternité de la clinique Saint-Vincent de Paul et à l'Imagerie médicale du Parc...

Les deux derniers points d'interrogations concernent 660 078 euros alloués à la fédération pêche et pisciculture et 430 000 euros au CACEIS, conseil en financement.

"Que fait payer la Métropole de Lyon au consommateur d'eau ?", s'interroge CANOL, qui attend depuis trois mois la réponse du président de la Métropole.

Contactée par nos services, la collectivité explique que Canol a tout confondu. Ces sommes sont réelles mais ne rentreraient pas dans les budgets "eau" et "assainissement". D'où la présence de dépenses médicales. Par ailleurs, l'enveloppe de 782 043 euros de traiteur chez Pignol ne correspondrait pas à une seule date, mais à toute l'année 2018.

"Les écritures signalées par l’association figurent au compte de gestion 451 du Comptable public de la Métropole. Ce compte 451 est un compte dit de "caisse" au sein duquel sont comptabilisées des écritures provisoires en attente d’affectation définitive sur le budget dédié. Ainsi, une ligne du compte 451 peut correspondre à un total de plusieurs mandats réglés à des tiers différents et mis en paiement sur une même date. Par conséquent ces écritures, qui concernent l’ensemble de la Métropole, doivent être prises avec une très grande précaution tant dans leurs intitulés que dans leur montants. Les montants par tiers indiqués ne peuvent en aucun cas être interprétés comme le montant effectivement payé à ce tiers pour un budget et un exercice donné", a indiqué la Métropole dans un communiqué.

36 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Fredolapointe le 16/01/2020 à 22:15

"Par conséquent ces écritures, qui concernent l’ensemble de la Métropole, doivent être prises avec une très grande précaution tant dans leurs intitulés que dans leur montants. Les montants par tiers indiqués ne peuvent en aucun cas être interprétés comme le montant effectivement payé à ce tiers pour un budget et un exercice donné"

Juste inacceptable de répondre cela !!! Les comptables calculent tous aux centimes près et faut que ça colle, sinon on recommence ..
Vraiment étrange .. Et en plus avec de l'argent public

Signaler Répondre

avatar
Fédération de Pêche du Rhône et de la Métropole de Lyon le 16/01/2020 à 13:09

Nous sommes extrêmement surpris de découvrir les éléments et montants mentionnés qui ne correspondent aucunement à la réalité…
Notre Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique – et non pas de pisciculture, les activités de pisciculture ayant été abandonnées depuis déjà 26 ans au profit des opérations de défense et de restauration des lacs et rivières – a perçu de la Métropole en 2018, au lieu de 660 078 euros, un total de 26 170 euros… qui correspond à peu de choses près à l’aide que nous avons chaque année pour mener nos actions d’éducation à l’environnement, de connaissance et de travaux en faveur de la biodiversité aquatique de ce territoire. Nous sommes bien entendu preneurs des 633 908 euros restants, mais malheureusement aucune de nos conventions ou de nos prestations ne le permettent, pouvez-vous nous expliquer la marche à suivre sachant que nos comptes annuels sont validés par un Commissaire aux Comptes ??!...

Plus sérieusement, cet article nous associe médiatiquement à un faux montant exorbitant et à des écritures comptables douteuses. Cela ne manquera pas de faire naître de la suspicion sur notre structure, et de porter préjudice à notre image ; même si l’article est à l’origine sur la Métropole. Nous vous demandons de bien vouloir clarifier ces points de manière à lever l’ambiguïté portée sur nos financements dans cet article paru sans vérification des informations contenues. Nous allons également demander un éclaircissement à la Métropole sur ce point.

Le président de la FDAAPPMA69,
Alain LAGARDE
www.peche69.fr

Signaler Répondre

avatar
Cancandiraton le 16/01/2020 à 07:53

Pas très clair tout ça,les contribuables seraient-ils les « dindons de la farce « il faudrait poser la question au Trateur,en tous cas l’addition paraît salée....

Signaler Répondre

avatar
Souriez ! Vous êtes filmés. le 16/01/2020 à 04:37

Le racket organisé,touche aussi l’EAU ,je confirme . Après EDF ,et sa TVA sur la TVA et ses contributions mensongères...... la banque vous rackettes ,les assureurs,ect..... TOUS aujourd’hui se lève le matin pour VOUS prendre le peu d’argent qui vous reste ,mdr.

Signaler Répondre

avatar
Antonin le 16/01/2020 à 00:53
ah a écrit le 15/01/2020 à 17h38

Et ça continu ! Ça y est, par ce qu’on le marque sur internet c’est forcément vrai ! Mais arrêtez de croire tout ce que l’on vous dit bêtement ! Sans vérifier ! Ça en devient lassant ! Canal, c’est une bande de papier avec une moyenne d’âge de 80 ans qui comprennent rien à rien. Ils mélangent absolument tout. Et oui effectivement ils sont juste là pour essayer d’exister et de faire le Buzz !

Et France Télévision, c'est ciseau ou pierre ?
Je me demande combien de bouteilles il faut avoir bu avant d'écrire un tel commentaire !!!

Signaler Répondre

avatar
ah bon le 15/01/2020 à 23:52

CANOL du solide ? Ils n’ont jamais réussi à faire condamné qui que ce soit et encore moins réussi à faire reverser le moindre centime ! Arrêtez ! CANOL n’est craint pas personne ... et le nombre de choses qui sont racontés sur internet ou les réseaux sociaux et qui ce sont avérée faux par la suite ... mais les gens croient bêtement comme des montons ! Heureusement ce n’est pas la majorité du peuple ... les autres ont des cerveaux ...

Signaler Répondre

avatar
Aux urnes citoyens le 15/01/2020 à 22:47
henon a écrit le 15/01/2020 à 20h16

Je crois savoir que jusqu'à ce jour, aucune collectivité ne s'est permise d'attaquer CANOL en justice alors qu'elle a été mise n'en cause par une enquête. Pour la bonne raison que CANOL travaille avec des documents certifiés par l'Etat et ses enquêtes sont reprises par la plupart des médias, attendues et redoutées par les élus. Donc CANOL, c'est du solide. Qui à Lyon est un véritable contre pouvoir?...

La Canol a le mérite de faire de vrais analyses des libertés que se permettent les élus sur le dos du contribuable. Ce sont en quelque sorte des lanceurs d'alerte utiles pour défendre l'intérêt général. A soutenir inconditionnellement !

Signaler Répondre

avatar
oh! le 15/01/2020 à 21:07

@ah, et toi qu'as-tu vérifié, pas un seul argument dans ce que tu dis, rien que du bavardage, c'est toi qui est lassant

Signaler Répondre

avatar
oh! le 15/01/2020 à 21:05

@ah,et toi qu'as-tu vérifié c'est toi qui devient lassant

Signaler Répondre

avatar
henon le 15/01/2020 à 20:16

Je crois savoir que jusqu'à ce jour, aucune collectivité ne s'est permise d'attaquer CANOL en justice alors qu'elle a été mise n'en cause par une enquête. Pour la bonne raison que CANOL travaille avec des documents certifiés par l'Etat et ses enquêtes sont reprises par la plupart des médias, attendues et redoutées par les élus. Donc CANOL, c'est du solide. Qui à Lyon est un véritable contre pouvoir?...

Signaler Répondre

avatar
800.000 boul ???????? le 15/01/2020 à 18:12

800.000€ pour UN SEUL traiteur sur UNE année ?????????????

Non mais il se fout de notre gueule l'autre girouette !!!!!!!!!!!!!!

800.000 milles boul d'argent public dilapidés au profit d'une seule société ?????

Il n'y a pas un truc qui vous interpelle ???

Hey les journal eux au boulot !!!

Espère que la cour régionale des comptes va se pencher rapidement sur ces faits !!!!

Merci a la Canol d'être toujours en première ligne pour révéler ce que beaucoup savent mais cache !!

Signaler Répondre

avatar
Madame ?! le 15/01/2020 à 18:05
suspect a écrit le 15/01/2020 à 17h06

Du coup , si on creuse, on va peut etre trouver le salaire fictif d'une Madame Machin qu' on a jamais vu . Ca devient un classique !

Madame ou monsieur...ptdr

Signaler Répondre

avatar
ah le 15/01/2020 à 17:38

Et ça continu ! Ça y est, par ce qu’on le marque sur internet c’est forcément vrai ! Mais arrêtez de croire tout ce que l’on vous dit bêtement ! Sans vérifier ! Ça en devient lassant ! Canal, c’est une bande de papier avec une moyenne d’âge de 80 ans qui comprennent rien à rien. Ils mélangent absolument tout. Et oui effectivement ils sont juste là pour essayer d’exister et de faire le Buzz !

Signaler Répondre

avatar
Paradisiaque le 15/01/2020 à 17:23

Comme cela a été évoqué dans un précédent article ...

"Il faut rendre hommage à une certaine directrice générale adjointe historique de la métropole de Lyon..."

Qui a créé un fourre-tout DDUCV =(eau+voirie+propreté) + extensible pour les ajustables...

On attend encore les économies de ce processus mis en route, qui a déjà couté une fortune, et qui n'a pas abouti...

Courage lyonnais honnêtes votez bien pour la Mairie et la Métropole de Lyon prochainement.

Signaler Répondre

avatar
suspect le 15/01/2020 à 17:06

Du coup , si on creuse, on va peut etre trouver le salaire fictif d'une Madame Machin qu' on a jamais vu . Ca devient un classique !

Signaler Répondre

avatar
gabegie le 15/01/2020 à 17:00

Quelle gabegie tout ça ! Ils se gavent à nos dépens et voudraient en plus qu’on vote pour eux ? Les lyonnais ne sont pas masos !!

Signaler Répondre

avatar
les papis font de la résistance le 15/01/2020 à 15:36

La métropole raconte n’importe quoi. La Canol parle d’une anomalie dans la comptabilité de l’ordonnateur mais, dans sa réponse, la métropole parle d’intégration comptable dans le cadre du compte de gestion, qui est un document de la comptabilité du receveur municipal. On parle de deux comptabilités différentes.

Signaler Répondre

avatar
pichnouille le 15/01/2020 à 15:07

Il faut regarder l'émission 'Jusqu'à la dernière goutte', diffusée sur Arte !

Signaler Répondre

avatar
quel merdier le 15/01/2020 à 15:03

a propos si la métropole n'affecte pas les dépenses aux budgets au fur et a mesure ils font comment en fin d'année pour les affecter ? au hasard? a la courte-paille ? car si chacune correspond bien a un budget particulier alors pourquoi ne pas les affecter au fur et a mesure? sauf bien sur si c'est la 2eme hypothese qui est vrai c'est-à-dire si on prend les contribuables pour des demeurés

Signaler Répondre

avatar
quel merdier le 15/01/2020 à 14:56

frais de transport,frais de traiteur, frais de medecine du sport, de maternité, de peche et je ne sais quoi encore tout ça dans un budget provisoire et non reparti au fur et a mesure, quel merdier!!! et encore je suis poli. Dans une entreprise il y a longtemps que le comptable se serait fait licencié pour faute grave. est ce ainsi que l'on gère l'argent des contribuables? ou alors hypothèse plus vraisemblable la métropole nous prend pour des imbéciles. Et on met dans le budget "eau" toutes les depenses inavouables de ces messieurs-dames de la métropole.

Signaler Répondre

avatar
Merci pour l'info le 15/01/2020 à 14:43
julienlyon7 a écrit le 15/01/2020 à 10h51

Métropole de LYON en 2015 ... c'était 9 000 salariés ... soit 0.28 euros par jour et par personne :)

9.000 ! Tant que ça...
Merci de l'info je ne savais pas.
Maintenant j'ai compris pourquoi le nouveau millefeuille engendrait tant d'économie !...

Signaler Répondre

avatar
MarreDesAbusateurs le 15/01/2020 à 13:57
julienlyon7 a écrit le 15/01/2020 à 10h51

Métropole de LYON en 2015 ... c'était 9 000 salariés ... soit 0.28 euros par jour et par personne :)

Ce calcul de 0.28€/j/p est d'une bêtise sans nom ....
Comme si c'étaient les 9000 salariés qui en bénéficiaient !
A mon avis ils sont très peu à bénéficier du service du traiteur et c'est juste un montant énorme . En quoi est-ce que ce serait au consommateur de payer les frais de bouche de certains ?! Juste écœurant ....

Signaler Répondre

avatar
Oups le 15/01/2020 à 13:36

Etes-vous certain qu'il n'y a pas de factures ... d'accompagnatrice dans le lot ?

Signaler Répondre

avatar
Petrus le 15/01/2020 à 12:40

Est-ce que Pignol a servi de l'eau de la COURLY ?
C'est bizarre, cette comptabilité où l'on mélange tout...
Il me semble que la Métropole a été condamnée à 7 reprises par le tribunal administratif suite à des recours de CANOL. Les magistrats sont-ils aussi des vieux qui ne comprennent rien ?...

Signaler Répondre

avatar
doume2 le 15/01/2020 à 11:59
LoL a écrit le 15/01/2020 à 09h14

Et oui encore une fois de plus CANOL raconte n’importe quoi, juste pour faire le Buzz et faire parler d’eux. Incapable d’analyser correctement les choses. Ils n’arrivent jamais à rien. Que des coups d’épées dans l’eau ...

Ah oui, à part cette affirmation gratuite quels sont vos arguments ?

Signaler Répondre

avatar
doume2 le 15/01/2020 à 11:59
COURLY a écrit le 15/01/2020 à 09h54

Métropole ; CANOL ; entreprises : même combat !
A un moment donné les vieux doivent s'arrêter et laisser place aux suivants car les capacités de compréhension ne sont plus au top !
CANOL moyenne d'âge des enqueteurs ?
En 2020 Collomb = 120 ans de mandat !!

Bravo, cette attaque est du même acabit que les vieilles méthodes bolcheviques : on attaque ad hominem (l'âge, l'appartenance politique etc.) pour éviter le débat de fond où l'on risque fort de ne pas être au niveau.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 15/01/2020 à 11:52

plif plaf plouf ... et la pierre coule !
circuler y a rien à voir ...

Signaler Répondre

avatar
lugdu le 15/01/2020 à 10:55

Explication pas très convaincante de la métropole ...

Signaler Répondre

avatar
julienlyon7 le 15/01/2020 à 10:51
bontraiteur a écrit le 15/01/2020 à 09h17

780000€ de traiteur sur l’année , donc sur les 300 jours qu’ils doivent bosser ça fait quand même 2600€ par jour en moyenne...

Métropole de LYON en 2015 ... c'était 9 000 salariés ... soit 0.28 euros par jour et par personne :)

Signaler Répondre

avatar
COURLY le 15/01/2020 à 09:54

Métropole ; CANOL ; entreprises : même combat !
A un moment donné les vieux doivent s'arrêter et laisser place aux suivants car les capacités de compréhension ne sont plus au top !
CANOL moyenne d'âge des enqueteurs ?
En 2020 Collomb = 120 ans de mandat !!

Signaler Répondre

avatar
bontraiteur le 15/01/2020 à 09:17

780000€ de traiteur sur l’année , donc sur les 300 jours qu’ils doivent bosser ça fait quand même 2600€ par jour en moyenne...

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 15/01/2020 à 09:15

Ces socialistes, LREM, Colomb et autres Kimelfeld sont à dégager d'urgence.

Signaler Répondre

avatar
LoL le 15/01/2020 à 09:14

Et oui encore une fois de plus CANOL raconte n’importe quoi, juste pour faire le Buzz et faire parler d’eux. Incapable d’analyser correctement les choses. Ils n’arrivent jamais à rien. Que des coups d’épées dans l’eau ...

Signaler Répondre

avatar
bonsens le 15/01/2020 à 09:10

Alors une tempête dans un verre d´eau ?

Signaler Répondre

avatar
ben voyons le 15/01/2020 à 08:47

Les pigeons c’est nous

Signaler Répondre

avatar
ben alors le 15/01/2020 à 08:47

Ben il fait donner les détails alors. C’est facile de se goinfrer aux frais du contribuable. Et d’arroser les copains. Mais là le cochon de payeur veut des comptes. Il n’y a personne à la métropole pour expliquer ou passe l’argent ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.