Confinement : la justice rejette le recours contre le couvre-feu à Mions

Confinement : la justice rejette le recours contre le couvre-feu à Mions
Photo d'illustration - LyonMag

Ce vendredi, le tribunal administratif de Lyon a étudié un recours déposé par la Ligue des droits de l’Homme.

L’association réclamait la suspension de l’arrêté de Claude Cohen, maire de Mions, instaurant sur sa commune un couvre-feu entre 22h et 5h pour éviter les rassemblements ne respectant pas le confinement.

Selon la Ligue des droits de l’Homme, cet arrêté porte "une atteinte grave et manifestement illégale à des libertés fondamentales garanties par la Constitution et les engagements internationaux de la France".

Mais Claude Cohen ayant signalé de nombreux regroupements nocturnes, rapportés par des habitants ou filmés par la vidéosurveillance, "de nature à faire obstacle à l’efficacité des mesures de confinement décidées par les autorités de l’Etat dans le cadre de leur pouvoir de police", le tribunal administratif a décidé de rejeter le recours.

A noter que ce même jour, la justice lyonnaise rejettait deux recours contre un arrêté du maire de Saint-Etienne qui interdisait la pratique sportive dans les espaces publics.

Tags :

couvre-feu

mions

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gabiotte le 26/04/2020 à 02:18
A la poubelle a écrit le 25/04/2020 à 13h18

La LDH n'est plus l'ONG des années 70/80 qui défendait réellement les droits de l'homme. Maintenant c'est juste une assos gauchiste, du même type que les indigènes de la république, rien de plus.

Merci MONSIEUR le Maire
Pour votre courage d'affronter certains personnages désobligeants.

Signaler Répondre

avatar
A la poubelle le 25/04/2020 à 13:18
Soutien au personnel soignant a écrit le 24/04/2020 à 21h29

Entre les médecins et infirmières qui risquent chaque jour leur vie pour sauver des gens et les bandes de "jeunes" qui s'en foutent du confinement et méprisent ces soignants, la ligue des droits de l'homme a choisi son camp.

La LDH n'est plus l'ONG des années 70/80 qui défendait réellement les droits de l'homme. Maintenant c'est juste une assos gauchiste, du même type que les indigènes de la république, rien de plus.

Signaler Répondre

avatar
Philippe D le 25/04/2020 à 10:50

Bravo M. Cohen, ne changez ríen, merci pour cette bonne initiative, il fallait du courage.

Signaler Répondre

avatar
Erebus le 25/04/2020 à 10:23
LDH a écrit le 24/04/2020 à 20h28

Comment faire respecter l'ordre quand la Ligue des droits de l'Homme donne tout pouvoir au contrevenant?

Bonjour

C'est bien la tout le problème.

Dans ce pays tout est prétexte à dire que c'est une "atteinte à nos libertés" ou c'est une "atteinte aux droits de l'homme"

Mais qu'ils aillent voir ce qui se passe dans certains pays et la ils comprendront ce que signifie le mot liberté et la chance que nous avons de vivre en France.

Alors peut-être qu'il serait grand temps de comprendre que la liberté des uns s'arrêtent ou commence celles des autres.

Signaler Répondre

avatar
Trop de règles différentes le 25/04/2020 à 10:05
maminote a écrit le 25/04/2020 à 09h21

BRAVO ! La loi est la même pour tous.

Non justement. A Mions, la loi est plus sévère qu'à Saint Priest ou Corbas.

Signaler Répondre

avatar
Resisttance69 le 25/04/2020 à 09:36

LDH ou LDC....erie ? Tout ce qui fait pour protéger , sécuriser le bien des personnes est systematiquement condamnee par cette association de ramassis d imbeciles qui prefere favoriser les incivilites sans penser au personnel hospitalier qui risque sa vie tous les jours .

Signaler Répondre

avatar
maminote le 25/04/2020 à 09:21

BRAVO ! La loi est la même pour tous.

Signaler Répondre

avatar
Vic le 25/04/2020 à 08:32

Détrompez vous Mions n’est plus ce village rural paisible,
et malheureusement le couvre feu n arrête pas les cambriolages la nuit !

Cela en dit long sur le climat insécure de notre village où il ne fait plus bon vivre !c’est un autre sujet....

Liberté à chacun de se balader et de contaminer !!!!!! c’est l’autorisation de tuer !!!

Le coronavirus c’est une arme redoutable !

C’est de la solidarité de rester confiné pour préserver les autres aussi
C’est du respect d’appliquer les consignes pour la communauté que l’on soit d’accord ou pas!

Le Maire a été élu et à le devoir de tout mettre en œuvre pour protéger la commune, il fait avec son équipe ce qui lui semble justifier.
Pour le second tour des élections municipales allez voter pour ou contre ce sera plus utile
Mais en attendant c’est comme ça !

Et franchement ils vont en mourir de ne pas sortir entre 22et 5h???

On marche sur la tête !!!

Les droits de l homme ?!
arrêtez de dépenser notre argent auprès des tribunaux pour de pseudos combats,
Vous perdez toute crédibilité.

Signaler Répondre

avatar
Co-haine le 25/04/2020 à 06:40

Un couvre feu qui empêche les salariés ou docteur de traverser une ville ? Mions n'est pas un guetto, avec 13000habitants, ville connu pour sa tendance FN , avec son maire extrémiste à certaine de ces déclarations...

Signaler Répondre

avatar
Annieruby le 25/04/2020 à 00:08

Bravo a vous claude cohen. Vous avez fait et repondu a ce qui etait imposé et pas respectés par certains. Bravo.

Signaler Répondre

avatar
Gone du 8e le 24/04/2020 à 23:03

Bravo Claude Cohen pour votre action à la mairie de Moins. A un moment donné, la LDH devrait arrêter ses recours qui encombrent la justice administrative de notre pays.

Signaler Répondre

avatar
Soutien au personnel soignant le 24/04/2020 à 21:29

Entre les médecins et infirmières qui risquent chaque jour leur vie pour sauver des gens et les bandes de "jeunes" qui s'en foutent du confinement et méprisent ces soignants, la ligue des droits de l'homme a choisi son camp.

Signaler Répondre

avatar
Crédibilité zéro le 24/04/2020 à 21:14

La LDH, c'est bien eux qui portent plainte contre les crèches à Noel dans les mairies?

Signaler Répondre

avatar
Duc de pouille le 24/04/2020 à 21:09

Ligue des droits de l homme !
Que pense t il des blaks blocks ou des casseurs ces illuminés....... La ou je les approuvé C est quand la vie d une personne est en danger comme en Chine. Ou ailleurs

Signaler Répondre

avatar
LDH le 24/04/2020 à 20:28

Comment faire respecter l'ordre quand la Ligue des droits de l'Homme donne tout pouvoir au contrevenant?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.