LyonMag boycotté par Gérard Collomb : notre Une "Pathétique" prend tout son sens !

LyonMag boycotté par Gérard Collomb : notre Une "Pathétique" prend tout son sens !
LyonMag

Ce jeudi matin, Gérard Collomb et François-Noël Buffet organisaient une conférence de presse dans le quartier de la Confluence.

Vous ne lirez aucun compte-rendu sur notre site et nous le regrettons. Il ne s’agit pas d’un oubli de notre part, d’un choix éditorial ou d’une paresse qui aurait été inédite. C’est le fruit d’un boycott orchestré par les deux candidats qui ont décidé de fusionner leurs listes pour le second tour des élections métropolitaines.

François-Noël Buffet a poussé le vice en allant jusqu’à nous mentir jeudi, avant sa conférence de presse. Invité de Gérard Angel pour l’émission Les Coulisses du Grand Lyon, il avait demandé à ce que l’enregistrement se fasse plus tôt pour justement se rendre à la conférence de presse sans avoir de retard. Puisque nous n’avions reçu aucune invitation, nous l’avons interrogé à ce sujet. Le sénateur LR nous a rétorqué que nous avions mal compris, qu’il avait un simple entretien individuel avec un journaliste. Puis il est parti… à la conférence de presse. Quel aplomb, quelle classe !

Ce vendredi, il paraît que Yann Cucherat et Etienne Blanc organisent eux-aussi une conférence de presse commune dans le cadre des élections municipales à Lyon. Nous avons regardé nos différentes boîtes mail, nos spams, nos SMS, nos WhatsApp : nous ne savons pas où et quand elle se tiendra puisque nous n’avons là encore reçu aucune invitation. Oh, il nous serait aisé d’obtenir ces renseignements et de nous rendre sur place. Mais, veut-on vraiment de nous ?

Il est clair que la Une de notre mensuel de juin, jugeant "pathétique" la fin de règne de Gérard Collomb a visiblement froissé le maire de Lyon. A 72 ans, 73 dans quelques jours, nous aurions imaginé qu’il puisse apprendre de ses erreurs et se rendre enfin compte que son entourage lui a menti depuis des années sur les chances qu’il avait de l’emporter en 2020. Plutôt que de tirer sur le messager.
Oui, nous avons aussi révélé les coulisses des fusions et des retraits de vos listes. La politique, c’est parfois sale. Et pour une indemnité de sauvée, des élus et colistiers fidèles se font cracher au visage sans même une explication.
Mais nous étions loin de penser que les Républicains suivent les ordres et acceptent de nous boycotter à trois semaines du second tour.

Messieurs Collomb, Cucherat et Buffet, nous avons hésité ce soir à exposer l’absurdité de votre pathétique et sournoise décision. Un tel texte pourrait être pris pour un acte de défiance. Nous pourrions y adjoindre un appel à la pitié, la sympathie, au soutien confraternel. Pourquoi pas lancer une cagnotte ! Il n’en sera évidemment rien. Nous n’aurons pas la prétention de vous réclamer des excuses. Mais simplement le droit de faire notre travail.

La rédaction

Mise à jour à 21h15 : Exposer le boycott a porté ses fruits. En quelques minutes, la rédaction recevait excuses et explications sur la situation. La magie de l’informatique a fait que tous nos contacts, mais aussi celui de Raphaël Ruffier, qui a collaboré avec LyonMag il y a quelques mois pour une enquête sur Gérard Collomb et son système, avaient disparu du listing presse. La faute à pas de chance ! Heureusement, l’homme domine encore les machines et voilà que nos adresses sont de retour dans les fichiers des équipes de campagne. La rédaction est donc invitée à suivre la conférence de presse de Yann Cucherat et d’Etienne Blanc de ce vendredi matin.

0-50 sur 68 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Penelope Collomb le 16/06/2020 à 22:50

Où est l'affaire Nouri, l'ex de Collomb ?

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 14/06/2020 à 19:13
Ptdr a écrit le 12/06/2020 à 11h51

Il n’y a que vous qui compreniez ce que vous écrivez, Professeur Calahann. Vous parlez une langue inconnue avec des raisonnements tellement innovants que vous en êtes le seul locuteur.

Dans ces conditions, on comprend que les personnes qui s’expriment dans un langage articulé, avec des arguments clairs et rationnels, vous exaspèrent et soient l’objet de vous jugements cinglants !

Nous sommes éblouis par chacune de vos contributions au débat.

et comme t'as raison, mon frangin parle le langage de E.T., maison maison

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 14/06/2020 à 19:10
Gege le combinard a écrit le 11/06/2020 à 22h21

Ca vous etonne de la part de l'autocrate de l'hotel de ville ?
Buffet pathetique aussi...
Deux grands democrates qui aiment les journalistes à la botte style le quotidien de notre ville ou bien la version lyonnaise du Cnn français du pauvre.....
De toute façon ils savent que c'est cuits pour eux....

oui oui, et ils en seront vert de rage le 28 juin

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 14/06/2020 à 19:08
Impressionnant a écrit le 14/06/2020 à 17h11

Avez-vous connu l'Hôtel Dieu lorsqu’il était hôpital? Pas vraiment pratique...
Son accessibilité est désastreuse. Un tel hôpital ne soigne pas que les lyonnais de la presqu'ile mais des patients de toute la région. Il est beaucoup plus pratique pour la plupart des patients d'arriver à Lyon Est ou Lyon Sud, dans des bâtiments modernes.
Pour ce qui est de sa rénovation, si cela avait été fait avec de l'argent public, on aurait crié au scandale, et la collectivité ou les HCL n'en avaient pas les moyens.
Les HCL ont montré leur savoir-faire en matière de gestion immobilière. L'Hôtel-Dieu appartient toujours aux HCL, et en reprendra possession dans 90 ans, après l'avoir fait entièrement rénové aux frais du privé (donc sans participation du contribuable) et entretenu dans l'intervalle. Et un bâtiment occupé se conserve toujours mieux qu'un bâtiment vide.
De plus, une large partie de l'Hôtel-Dieu est accessible au public gratuitement.
Difficile de faire mieux.
Maintenant il y aura toujours les opposants, par principe, à tout ce qui n'est pas collectiviste.

alors là ouais, tu impressionne, sans déconner; maintenant il faut aller en périphérie pour se faire soigner alors qu'on avait un hôpital de proximité.
et tu appelle du collectivisme le fait que l’hôtel dieu ait été privatisé par un colon pour ses amis richissimes ?
ouais ouais, j'ai trouvé plus fort que moi.
et ben toi et ton colon irez pleurer ensemble le soir du 28 juin, le vert sera de rigueur.

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 14/06/2020 à 17:11
Il perd la mémoire Gérard a écrit le 14/06/2020 à 11h59

Colomb a oublié ! :
L'hôtel Dieu de Lyon et sa superbe façade de l'architecte Jacques Germain Soufflot fut pendant 8siècles un bel exemple d'hôpital qui recevait tous les malades et les indigents à changer de destination en 2010 pour devenir un temple du luxe et du commerce avec un hôtel 5 étoiles, une cité de la gastronomie et un centre de conférences. Rabelais qui y exerça de 1532 à 1535 doit se retourner dans sa tombe. En plein centre ville il était facile d'accès donc pratique pour les malades et le personnel. Pour faire passer le projet Gérard Colomb avait dit qu'il garderait les soins ambulatoires !

Avez-vous connu l'Hôtel Dieu lorsqu’il était hôpital? Pas vraiment pratique...
Son accessibilité est désastreuse. Un tel hôpital ne soigne pas que les lyonnais de la presqu'ile mais des patients de toute la région. Il est beaucoup plus pratique pour la plupart des patients d'arriver à Lyon Est ou Lyon Sud, dans des bâtiments modernes.
Pour ce qui est de sa rénovation, si cela avait été fait avec de l'argent public, on aurait crié au scandale, et la collectivité ou les HCL n'en avaient pas les moyens.
Les HCL ont montré leur savoir-faire en matière de gestion immobilière. L'Hôtel-Dieu appartient toujours aux HCL, et en reprendra possession dans 90 ans, après l'avoir fait entièrement rénové aux frais du privé (donc sans participation du contribuable) et entretenu dans l'intervalle. Et un bâtiment occupé se conserve toujours mieux qu'un bâtiment vide.
De plus, une large partie de l'Hôtel-Dieu est accessible au public gratuitement.
Difficile de faire mieux.
Maintenant il y aura toujours les opposants, par principe, à tout ce qui n'est pas collectiviste.

Signaler Répondre

avatar
galinette le 14/06/2020 à 16:24

Allez papy la girouette ! Va donc dans ta maison de retraite.

Signaler Répondre

avatar
Au secours le 14/06/2020 à 14:19
Oncle Picsou a écrit le 14/06/2020 à 13h04

Le libéralisme économique conçoit la société dans son ensemble comme une entreprise. L’humain vient au monde pour rapporter de l’argent.

La santé publique, l’hôpital, ça ne rapporte pas. Donc Gérard s’en tape. Georges aussi, d’ailleurs. Il a profité, et après lui le déluge.

Ni histoire, ni mémoire, ni culture, ni vision à long terme des choix opérés et de leur conséquences concrètes sur la vie, en termes biologiques comme sociétaux.

Le pognon, le pognon, le pognon.

Je partage votre analyse pour Gérard et Georges...

Signaler Répondre

avatar
Oncle Picsou le 14/06/2020 à 13:04
Il perd la mémoire Gérard a écrit le 14/06/2020 à 11h59

Colomb a oublié ! :
L'hôtel Dieu de Lyon et sa superbe façade de l'architecte Jacques Germain Soufflot fut pendant 8siècles un bel exemple d'hôpital qui recevait tous les malades et les indigents à changer de destination en 2010 pour devenir un temple du luxe et du commerce avec un hôtel 5 étoiles, une cité de la gastronomie et un centre de conférences. Rabelais qui y exerça de 1532 à 1535 doit se retourner dans sa tombe. En plein centre ville il était facile d'accès donc pratique pour les malades et le personnel. Pour faire passer le projet Gérard Colomb avait dit qu'il garderait les soins ambulatoires !

Le libéralisme économique conçoit la société dans son ensemble comme une entreprise. L’humain vient au monde pour rapporter de l’argent.

La santé publique, l’hôpital, ça ne rapporte pas. Donc Gérard s’en tape. Georges aussi, d’ailleurs. Il a profité, et après lui le déluge.

Ni histoire, ni mémoire, ni culture, ni vision à long terme des choix opérés et de leur conséquences concrètes sur la vie, en termes biologiques comme sociétaux.

Le pognon, le pognon, le pognon.

Signaler Répondre

avatar
Il perd la mémoire Gérard le 14/06/2020 à 11:59

Colomb a oublié ! :
L'hôtel Dieu de Lyon et sa superbe façade de l'architecte Jacques Germain Soufflot fut pendant 8siècles un bel exemple d'hôpital qui recevait tous les malades et les indigents à changer de destination en 2010 pour devenir un temple du luxe et du commerce avec un hôtel 5 étoiles, une cité de la gastronomie et un centre de conférences. Rabelais qui y exerça de 1532 à 1535 doit se retourner dans sa tombe. En plein centre ville il était facile d'accès donc pratique pour les malades et le personnel. Pour faire passer le projet Gérard Colomb avait dit qu'il garderait les soins ambulatoires !

Signaler Répondre

avatar
Rickles69 le 14/06/2020 à 08:25

C’est la nouvelle politique, influencé par notre grand président ! On fait exactement comme avant, mais on utilise les technologies, les réseaux sociaux, la multiplicité des canaux de communication… Quand cela nous plaît pas, ce n’est pas très grave nous n’avons que le choix… Par rapport à il y a 30,40 ans. Où il y avait une ou deux chaînes télé, et quelques journaux. Comme cela, ils peuvent beaucoup mieux communiquer, diluer leur mépris et leur incompétence…

Signaler Répondre

avatar
Artemis37 le 13/06/2020 à 22:37

Lyon mag, vos lecteurs, les vrais sont là même si on n'est pas tous d'accord et c'est ça qui prouve notre diversité et notre sincérité sur ce qu'on pense, d'ailleurs on fait que penser, c'est une liberté que Lyon mag nous permet et pour ma part je vous remercie. Continuez....

Signaler Répondre

avatar
Artemis37 le 13/06/2020 à 22:33

S'il est aussi susceptible aux avis des uns et des autres, c'est quelques part il n'a jamais été un bon dirigeant pour la métropole. S'il n'est pas à l'écoute des citoyens, à son âge il vaut mieux pour nous et pour lui même de prendre sa retraite, parce que Lyon est jeune et à besoin de la jeunesse, pas d'un Papi gâteux.
Je ne voulais pas voter, mais j'ai décidé de le faire cette fois-ci.

Signaler Répondre

avatar
Doubien le 13/06/2020 à 17:00

Allez, c'est le jeu mon pauvre Gégé ! lol

Signaler Répondre

avatar
Pathétique le 13/06/2020 à 15:36
on n'en veut plus de ces menteurs a écrit le 13/06/2020 à 13h05

La démocratie à la sauce COLON-BUFFET ça sent pas très très bon ! en tout cas, ça ne met pas en appétit :
en voici un échantillon :


Élections 2020 à Lyon : Gérard Collomb blackliste des médias
Comme une nouvelle preuve de son manque de sérénité dans cette campagne électorale lyonnaise, généreuse en rebondissements, Gérard Collomb a pris la brusque décision d’écarter de sa communication de campagne quelques médias, dont Rue89Lyon. D’une certaine façon, on tient à vous remercier pour ce grotesque parti pris, monsieur le maire, car cela nous permet de rappeler nos objectifs éditoriaux et notre façon de travailler.

Il est rassurant, lorsqu’on est journaliste de presse locale, de constater que le travail réalisé est d’une certaine façon craint ou empêché par des acteurs aux manettes sur le territoire -ceux-là même qui sont sujets et interlocuteurs de nos articles.

Jusqu’au 18 mars, nous recevions tout -nous en avions même des kilos dans les boîtes mail de la rédaction : des conférences de presse, des rendez-vous « sur le terrain », des invitations en pluie. Aucune difficulté rencontrée par les candidats pour joindre les journalistes de Rue89Lyon.

Puis voilà que, cette semaine, des articles paraissent chez les confrères qui indiquent des rencontres dont nous n’avons pas eu vent. Pas besoin d’être grand clerc pour comprendre que nous en avons été écartés ; d’autant que, par le même temps, nous n’obtenons plus de réponse ou alors de succincts textos de la part des équipes de campagne de Gérard Collomb et de François-Noël Buffet.

Un rendez-vous pris avec Yann Cucherat pour un entretien, fixé à ce lundi 15 juin, est annulé. Par le même temps, ce dernier, candidat à la Ville de Lyon, en campagne sous la houlette de Gérard Collomb, tweetait sa joie de participer à une entrevue donnée au Progrès, en compagnie d’Etienne Blanc.

https://www.rue89lyon.fr/2020/06/12/elections-2020-a-lyon-gerard-collomb-blackliste-des-medias/

La démocratie à la Collomb : sois tu es un hagiographe de sa seigneurie et tu joues les serpillière - comme les masques pitoyables - ou tu fais ton job en donnant des informations et tu es alors persona non grata... Pathétique est bien le terme approprié.

Signaler Répondre

avatar
C'est la moindre des choses, le reste n'est que littérature de propagande le 13/06/2020 à 13:38
lolilol a écrit le 12/06/2020 à 21h34

Il faut croire qu ils vous ont juste oublié... même pas un média local important..

C'est justement là le gros problème
Quelqu'un qui prétend vouloir défendre son peuple, ne doit pas être influencé par les lobbies, mais SE DOIT d''écouter et d'entendre tous les acteurs de la ville, quels qu'en soient leur importance et pouvoir médiatique ou financier

Signaler Répondre

avatar
on n'en veut plus de ces menteurs le 13/06/2020 à 13:05

La démocratie à la sauce COLON-BUFFET ça sent pas très très bon ! en tout cas, ça ne met pas en appétit :
en voici un échantillon :


Élections 2020 à Lyon : Gérard Collomb blackliste des médias
Comme une nouvelle preuve de son manque de sérénité dans cette campagne électorale lyonnaise, généreuse en rebondissements, Gérard Collomb a pris la brusque décision d’écarter de sa communication de campagne quelques médias, dont Rue89Lyon. D’une certaine façon, on tient à vous remercier pour ce grotesque parti pris, monsieur le maire, car cela nous permet de rappeler nos objectifs éditoriaux et notre façon de travailler.

Il est rassurant, lorsqu’on est journaliste de presse locale, de constater que le travail réalisé est d’une certaine façon craint ou empêché par des acteurs aux manettes sur le territoire -ceux-là même qui sont sujets et interlocuteurs de nos articles.

Jusqu’au 18 mars, nous recevions tout -nous en avions même des kilos dans les boîtes mail de la rédaction : des conférences de presse, des rendez-vous « sur le terrain », des invitations en pluie. Aucune difficulté rencontrée par les candidats pour joindre les journalistes de Rue89Lyon.

Puis voilà que, cette semaine, des articles paraissent chez les confrères qui indiquent des rencontres dont nous n’avons pas eu vent. Pas besoin d’être grand clerc pour comprendre que nous en avons été écartés ; d’autant que, par le même temps, nous n’obtenons plus de réponse ou alors de succincts textos de la part des équipes de campagne de Gérard Collomb et de François-Noël Buffet.

Un rendez-vous pris avec Yann Cucherat pour un entretien, fixé à ce lundi 15 juin, est annulé. Par le même temps, ce dernier, candidat à la Ville de Lyon, en campagne sous la houlette de Gérard Collomb, tweetait sa joie de participer à une entrevue donnée au Progrès, en compagnie d’Etienne Blanc.

https://www.rue89lyon.fr/2020/06/12/elections-2020-a-lyon-gerard-collomb-blackliste-des-medias/

Signaler Répondre

avatar
Dehors le baron le 12/06/2020 à 23:24
Cdf a écrit le 12/06/2020 à 23h06

Demandez lui si cela lui pose un problème de ne plus avoir de presse dans sa ville depuis 4 semaines. Et si il c'est rapproché des salariés de l'ex SAD pour soutenir le projet de reprise de l'activité sous forme de SCIC.

Vu qu'il s'en moque royalement...Sa seule préoccupation est de garder ses privilèges. Donc les sans-dents, rien à f...

Signaler Répondre

avatar
Cdf le 12/06/2020 à 23:06

Demandez lui si cela lui pose un problème de ne plus avoir de presse dans sa ville depuis 4 semaines. Et si il c'est rapproché des salariés de l'ex SAD pour soutenir le projet de reprise de l'activité sous forme de SCIC.

Signaler Répondre

avatar
lolilol le 12/06/2020 à 21:34

Il faut croire qu ils vous ont juste oublié... même pas un média local important..

Signaler Répondre

avatar
200% le 12/06/2020 à 15:55
MARTINE H a écrit le 12/06/2020 à 15h24

C'est exactement ce que ces gens là, sans aucun scrupules, nous donnent à voir, alors qu'ils devraient passer une bonne partie de leur temps à rendre des comptes sur les mandats que nous leur avons confiés, et dont ils servent comme un blanc seing pour toutes les dérives

Complètement d'accord avec vous.

Signaler Répondre

avatar
MARTINE H le 12/06/2020 à 15:24
Pathétique, voire DRAMATIQUE a écrit le 12/06/2020 à 15h16

Des plans. Des stratégies. Des coups de billards à trois ou quatre bandes...
Les politiques passent une grande partie de leur temps, une fois au pouvoir, à se demander comment ils vont s’y maintenir.
Ils mettent d’autant plus d’énergie à échafauder des plans compliqués, tortueux, impossibles, que leur situation, plombée par des bilans aux allures de cimetières aux promesses non tenues ou de jardin des trahisons, les acculent à d’improbables stratégies pour tenter de reconquérir leur électorat déçu.

C'est exactement ce que ces gens là, sans aucun scrupules, nous donnent à voir, alors qu'ils devraient passer une bonne partie de leur temps à rendre des comptes sur les mandats que nous leur avons confiés, et dont ils servent comme un blanc seing pour toutes les dérives

Signaler Répondre

avatar
Bien informée le 12/06/2020 à 15:24

Il se dit, dans certains milieux bien informés, que Buffet se prépare à tourner le dos à Collomb dès le 3ème tour...

Et que certains copains de Kimelfeld pourraient se ranger derrière une majorité dite "de centre-droit" ;)

Signaler Répondre

avatar
Capri, c'est fini le 12/06/2020 à 15:19
gros nul a écrit le 12/06/2020 à 13h22

Vous n'avez pas du lire le magazine. Ce n'est pas l'alliance qui est jugée "pathétique", mais la fin de mandat de Gérard Collomb, sa sortie quoi. Avant de donner de grandes leçons, renseignez vous crétin ! Et produisez les articles pro-kimelfeld aussi, ça évitera de vous faire passer pour un pilier de bar !

bien dit !
fermez le rang, c'est fini pour le baronnet, quelles que soient les gesticulations de ses acolytes

Signaler Répondre

avatar
Pathétique, voire DRAMATIQUE le 12/06/2020 à 15:16

Des plans. Des stratégies. Des coups de billards à trois ou quatre bandes...
Les politiques passent une grande partie de leur temps, une fois au pouvoir, à se demander comment ils vont s’y maintenir.
Ils mettent d’autant plus d’énergie à échafauder des plans compliqués, tortueux, impossibles, que leur situation, plombée par des bilans aux allures de cimetières aux promesses non tenues ou de jardin des trahisons, les acculent à d’improbables stratégies pour tenter de reconquérir leur électorat déçu.

Signaler Répondre

avatar
gros nul le 12/06/2020 à 13:22
Zola a écrit le 12/06/2020 à 12h48

En même temps LyonMag, en publiant un titre insultant et particulièrement virulent envers Collomb à 1 mois des élections, il ne fallait pas vous attendre à recevoir des roses.
Votre position de journalistes ne vous autorise pas à tirer des plombs sur les candidats, tout en vous abritant derrière votre statut en cas de représailles.
Durant toute la campagne, votre positionnement pro Kimelfled était outrancier. Et votre récente "une" s'assimilait plus à un brûlot politique qu'à un réel travail de fond journalistique.
Vous parlez d'une alliance pathétique entre Collomb et la droite, on ne vous a pas entendu commenter l'alliance des verts et de l'extrême gauche.
Je ne suis pas un suppot de Collomb. Je n'ai jamais voté une seule fois pour lui. Mais vos tentatives dérisoires d'influencer l'élection ne sont pas à la hauteur du rôle de VRAIS journalistes.

Vous n'avez pas du lire le magazine. Ce n'est pas l'alliance qui est jugée "pathétique", mais la fin de mandat de Gérard Collomb, sa sortie quoi. Avant de donner de grandes leçons, renseignez vous crétin ! Et produisez les articles pro-kimelfeld aussi, ça évitera de vous faire passer pour un pilier de bar !

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 12/06/2020 à 12:55
glandu a écrit le 12/06/2020 à 08h32

E n pleine gauche bien sûr les investgations

au moins ça te tient au courant des faits et gestes des magouilleurs colon et lr

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 12/06/2020 à 12:54
Calahann a écrit le 11/06/2020 à 21h38

Tout mon soutien à Lyon Mag ! Y a pas photo !
Si le Professeur Collomb et sa petite " braquette " bien remplit de " Buffet " à volontiers , offrent un repas nauséabond ou périmés , nous comprenons pourquoi nous crions famine !

on comprend rien frangin, t"as commencé de bonne heure, à te remplir

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 12/06/2020 à 12:52
Calahann a écrit le 12/06/2020 à 04h49

Tous sa pour si peu alors que tu peux le voir et engager ta responsabilité verbale. On le connaît bien le Professeur Collomb......

oula, tu as répondu à 4h 49 du matin, t'as pas dormi tellement t'étais bourré frangin, parce que vu la teneur de ton blabla, aucun doute, t'était plein;

Signaler Répondre

avatar
Zola le 12/06/2020 à 12:48

En même temps LyonMag, en publiant un titre insultant et particulièrement virulent envers Collomb à 1 mois des élections, il ne fallait pas vous attendre à recevoir des roses.
Votre position de journalistes ne vous autorise pas à tirer des plombs sur les candidats, tout en vous abritant derrière votre statut en cas de représailles.
Durant toute la campagne, votre positionnement pro Kimelfled était outrancier. Et votre récente "une" s'assimilait plus à un brûlot politique qu'à un réel travail de fond journalistique.
Vous parlez d'une alliance pathétique entre Collomb et la droite, on ne vous a pas entendu commenter l'alliance des verts et de l'extrême gauche.
Je ne suis pas un suppot de Collomb. Je n'ai jamais voté une seule fois pour lui. Mais vos tentatives dérisoires d'influencer l'élection ne sont pas à la hauteur du rôle de VRAIS journalistes.

Signaler Répondre

avatar
Quel courage le 12/06/2020 à 12:28

Encore un article non signé

Vous avez à ce point peur pour ne pas apposer votre nom en bas de votre "papier"

De plus en plus déçu pas votre comportement

Ayez au moins la décence et surtout l'honnêteté de dire clairement que vous êtes contre le maire de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Ptdr le 12/06/2020 à 11:51
Calahann a écrit le 12/06/2020 à 04h49

Tous sa pour si peu alors que tu peux le voir et engager ta responsabilité verbale. On le connaît bien le Professeur Collomb......

Il n’y a que vous qui compreniez ce que vous écrivez, Professeur Calahann. Vous parlez une langue inconnue avec des raisonnements tellement innovants que vous en êtes le seul locuteur.

Dans ces conditions, on comprend que les personnes qui s’expriment dans un langage articulé, avec des arguments clairs et rationnels, vous exaspèrent et soient l’objet de vous jugements cinglants !

Nous sommes éblouis par chacune de vos contributions au débat.

Signaler Répondre

avatar
Pas la peine de crier comme Gérard le 12/06/2020 à 11:39
NON ! a écrit le 12/06/2020 à 10h52

Lyon mérite ce pragmatisme.

Vous devez confondre pragmatisme et opportunisme amoral.

Ce qui ne laisse rien présager de bon en matière politique.

Signaler Répondre

avatar
ça sent pas bon le 12/06/2020 à 11:06
Grele a écrit le 12/06/2020 à 10h09

Syndrome du Colomb irritable.

Mort de rire

Comme quoi les mots ont ou plusieurs sens,
et ce n'est pas flatteur d'être repéré comme le bout du bout, juste avant l'évacuation

Signaler Répondre


avatar
NON ! le 12/06/2020 à 10:52
Lyon ne mérite pas ces magouilles a écrit le 12/06/2020 à 10h45

Le rayonnement de LYON, c'est cela ?

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Lyon-Collomb-abat-sa-derniere-carte-face-aux-ecolos-1689210

Confronté à ses amis historiques, le maire de Lyon a préféré passer un accord avec ses adversaires de toujours.

Voilà désormais vingt-cinq ans qu’ils s’affrontent: à la communauté urbaine d’abord, puis à la mairie de Lyon. «Je me suis présenté contre Gérard Collomb en 2001 et en 2014 », rappelle le sénateur LR François-Noël Buffet. Les deux fois, Collomb, alors socialiste, le bat à la faveur d’alliances et de «trahisons bien organisées», dixit Buffet dans un sourire.

Lyon mérite ce pragmatisme.

Signaler Répondre

avatar
Lyon ne mérite pas ces magouilles le 12/06/2020 à 10:45

Le rayonnement de LYON, c'est cela ?

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Lyon-Collomb-abat-sa-derniere-carte-face-aux-ecolos-1689210

Confronté à ses amis historiques, le maire de Lyon a préféré passer un accord avec ses adversaires de toujours.

Voilà désormais vingt-cinq ans qu’ils s’affrontent: à la communauté urbaine d’abord, puis à la mairie de Lyon. «Je me suis présenté contre Gérard Collomb en 2001 et en 2014 », rappelle le sénateur LR François-Noël Buffet. Les deux fois, Collomb, alors socialiste, le bat à la faveur d’alliances et de «trahisons bien organisées», dixit Buffet dans un sourire.

Signaler Répondre

avatar
Cool le 12/06/2020 à 10:33

Lyon mag la boycott ! Comme quoi la roue tourne !

Signaler Répondre

avatar
Bizzard le 12/06/2020 à 10:19

La presse se ligue contre Collomb.Pas tres objectif tout cela !

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 12/06/2020 à 10:10

Monsieur Collomb a, depuis longtemps, beaucoup de mal à supporter la contradiction.
J'espère qu'il goûtera enfin à la défaite ; mais malheureusement pour l'instant ceci est loin d'être certain.

Signaler Répondre

avatar
Grele le 12/06/2020 à 10:09

Syndrome du Colomb irritable.

Signaler Répondre

avatar
Aimemaville le 12/06/2020 à 09:45

Collomb , buffet and Co. l'image de personnages prétentieux, menteurs et manipulateurs... c'est d'une tristesse ces hommes politiques !!
Vivement de vrais personnages politiques en lien avec les citoyens.

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France le 12/06/2020 à 09:35

Je trouve cela tout à fait normal, étant donné la couverture du pathétique LyonMag, l’attitude du candidat est parfaitement normale.
Continuez Monsieur Collomb, bonne réélection !!!

Signaler Répondre

avatar
Lepapet le 12/06/2020 à 09:01

Savoir garder raison pour ce titre : Pathétique, on n'est quand même pas dans le "J'accuse" de Zola. Faut pas exagérer !
Evidemment, l'éviction du Patron ne va pas réjouir les "bétonneux lyonnais" qui ont toujours faim de grandes oeuvres architecturales. Ils devront, ces "bétonneux" se reconvertir un peu dans le Vert disons : teinté.
Il n'est pas certain que les Lyonnais et Les Métropolitains y gagnent forcément dans le Tout en Vert !
Le maroquin régalien (à contrat déterminé) lui aura quand même coûté beaucoup à l'ex ancien-maire. Enfin ! ce job manquait tellement à son C.V

Signaler Répondre

avatar
Tarba le 12/06/2020 à 08:43
glandu a écrit le 12/06/2020 à 08h32

E n pleine gauche bien sûr les investgations

Lyonmag tu l'aimes ou tu le quittes !!

Signaler Répondre

avatar
glandu le 12/06/2020 à 08:32
Merciiiiii - et bravo pour votre intégrité, peu courante sur la place a écrit le 11/06/2020 à 22h56

Merci LYONMAG
On n'aura jamais assez de reconnaissance pour vous, et votre souci d'INFORMER et d'INVESTIGUER

et non de reproduire, comme le font vos confrères, les propagandes rédigées pour tromper le peuple

moyennant open bar à la gamelle

E n pleine gauche bien sûr les investgations

Signaler Répondre

avatar
mouais... le 12/06/2020 à 08:14

Mouais.... D'un autre côté faut bien avouer que cette Une si nuancée était un peu racoleuse quand même....
GC est la seule personnalité connue sur Lyon et il a fallu mettre le paquet pour faire du chiffre avant que le filon se tarisse et qu'on ait plus à titrer que sur les vergers municipaux dans chaque arrondissement et les double-sens cyclable "grâce" au dispositif “Ville 30 km/h”, non ?

Signaler Répondre

avatar
Un peu de savoir vivre le 12/06/2020 à 07:45

Evidemment que Gérard ne vous invite pas, vous allez aussi lui parlé de son EX à 500 000 euros, c'est gênant tout de même

Signaler Répondre

avatar
mirou69 le 12/06/2020 à 07:07

Vous roulez pour Kim Jong Feld depuis le début, sans aucune impartialité, alors à quoi bon vous inviter

Signaler Répondre

avatar
il doit rendre l'argent le 12/06/2020 à 06:27

La cour des comptes a mis en evidence un dispositif d'indemnites lors du divorce de notre maire de Lyon. Il faut qu'il rembourse ces 500 000 euros. Je demande a Lyon Mag d'enqueter sur cette tenebreuse affaire . Je demande justice ....puis qui vole un oeuf vole un boeuf.... il y a certainement d'autres affaires !

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 12/06/2020 à 04:49
La décheterrie est ouverte, profitons en a écrit le 11/06/2020 à 22h52

Ca vous étonne ? ce mec est et est resté en place depuis tant d'années par ses qualités de manipulateur :
"c'est moi qui tiens le micro, et qui décide si je vous le donne" c'est la démocratie à la lyonnaise, ou plus précisément à la colomb, qui s'est cru le roi parce qu'on lui avait donné sa voix électorale par défaut à l'époque ...
et depuis, son souci premier n'est pas de gérer le peuple et le rendre heureux, c'est de s'enrichir lui même par des moyens que vous connaissez, et distribuer des subventions aux gens en contrepartie des voix qu'ils vont vous apporter - eux, sont redevables, mais pas lui !

C'est une honte ce type, et personnellement, j'ai découvert les dérives au moment de la réalisation de son stade privé (puisqu'il est finalement partie prenante personnellement - vacances au lichtentein, à st trop sur le yatch, etc...)

et que le BUFFET, écarté par les éleclteurs jusque là, s'encocquille avec un baron de petite vertu de ce genre, laisse entrevoir son impuissance à agir seul, pour des convictions d'opportunité ......

Vite que l'on change de décor, et que l'on passe à un plus de transparence, avec du sang neuf qui sera de toute façon plus amène pour rendre des comptes au peuple qui vont les élire

En tout cas, c'est le chant du cygne .... bien noir !
et c'est bien dommage pour la démocratie, alors qu'un maire devrait représenter, avec compétences (complètement obérées par ce type qui n'a pour seule préoccupation sa réélection, pour cacher les magouilles qui se font jour de jour en jour) et espoir (ce qui n'est pas le cas pour ce vieux crouton, collé à la cécotine sur son siège doré de l'hotel de ville)

Tous sa pour si peu alors que tu peux le voir et engager ta responsabilité verbale. On le connaît bien le Professeur Collomb......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.