Sytral : le superprésident Bruno Bernard prêt à gérer aussi les TCL ce lundi

Sytral : le superprésident Bruno Bernard prêt à gérer aussi les TCL ce lundi
Bruno Bernard - LyonMag

Il s'était bien gardé de l'annoncer durant la campagne.

Et ce fut donc la surprise, après son élection comme président de la Métropole de Lyon, lorsque Bruno Bernard annonça qu'il allait également briguer la présidence du Sytral. Pour un rôle inédit de superprésident que n'aurait pas renié Gérard Collomb.

C'est ce lundi après-midi que le nouveau comité syndical du Sytral, en charge des transports en commun lyonnais, sera installé. Fouziya Bouzerda, qui n'est pourtant plus élue à la Métropole de Lyon depuis le second tour des élections fin juin, a fait l'intérim en conservant sa présidence cet été.

Le Sytral comptera 31 élus : 23 de la Métropole, 4 de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et 4 pour des communautés de communes ou d'agglomération du département du Rhône.

Covid-19 oblige, la salle exigüe du Sytral à la Part-Dieu ne permettra pas d'accueillir autant de monde. D'autant que les élus devront se déplacer pour voter et désigner leur président.
C'est donc à l'Hôtel de la Métropole de Lyon que la séance se déroulera.

A noter que Bruno Bernard est déjà assuré de sa propre victoire, puisqu'il a inscrit à son agenda une rencontre de travail ce jeudi après-midi avec les équipes du Sytral. Il pourra alors avancer ses pions sur les dossiers prioritaires en termes de transports : pistes cyclables, téléphériques, avenir du métro E...

22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Véloci Raptor le 07/09/2020 à 13:42
MARIE HELENE a écrit le 07/09/2020 à 13h08

qui dit indemnisé dit remboursé, et remboursé veut dire prise en compte de débours

Vous êtes bourrés ou quoi ?

Une indemnité ne consiste pas forcément en un simple défraiement au sens de remboursement des frais engagés.

Signaler Répondre

avatar
Lepapet le 07/09/2020 à 13:14

Je cumule, tu cumules, il cumule, nous cumulons...
Les "remboursements d'indemnités" en matière de déplacements en bicyclette, ça va chercher dans les combiens ?.
Le brème fiscal est muet sur le sujet. Une loi, vite une loi, car je pressens des recours au Conseil d'Etat ces prochaines années...

Signaler Répondre

avatar
MARIE HELENE le 07/09/2020 à 13:08
il eat quand meme paye a écrit le 07/09/2020 à 11h16

Pas de salaire mais indemnité, donc pas de déclaration d’impôt. Donc du net. Et je sais de quoi je parle. Alors tout net dans la poche. Donc faites ce que je dis et pas ce que je fais Merci les écologistes

qui dit indemnisé dit remboursé, et remboursé veut dire prise en compte de débours

Vous êtes bourrés ou quoi ?

Signaler Répondre

avatar
lugdunum le 07/09/2020 à 12:37

Super écolo, ou super cacique en marche !

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 07/09/2020 à 12:14

Je me marre en pensant à tous les gogos qui ont voté pour lui et croyant à ses promesses de campagnes !

Signaler Répondre

avatar
josy le 07/09/2020 à 11:57

Ils sont pire que les autres...
Pas rémunéré! !... On joue sur les mots..
Que des avantages non fiscalisés...!
Jetons de présence, remboursement des frais, indemnités Kilométriques etc... etc...

Un nouveau SYTRAL. .. avec les mêmes. ... et les mêmes avantages..

Signaler Répondre

avatar
Arrêtez re râler le 07/09/2020 à 11:51
les mêmes a écrit le 07/09/2020 à 11h48

Ils rouspétaient sur Gerard et eux ne font pas mieux : cumulard, autocratique . Limite despote .

Toutefois, cette situation pourrait être temporaire. En effet, en vertu de la loi LOM (Loi d’Orientation des Mobilités), un « nouveau » Sytral doit émerger avant le 1er janvier 2021. Il deviendra un établissement public local, avec un nouveau périmètre (Région, Métropole et toutes les communautés de communes et d’agglomération du Rhône) et une nouvelle gouvernance.

Signaler Répondre

avatar
les mêmes le 07/09/2020 à 11:48

Ils rouspétaient sur Gerard et eux ne font pas mieux : cumulard, autocratique . Limite despote .

Signaler Répondre

avatar
capitaledesgueules le 07/09/2020 à 11:41

Ces idéologues verts sont vraiment dangereux pour notre belle ville !

Signaler Répondre

avatar
et on ne va pas s'en plaindre le 07/09/2020 à 11:33
ainsi soit il a écrit le 07/09/2020 à 10h38

Le Président du SYTRAL n'est pas rémunéré, mais "indemnisé", il est Président au titre de sa représentation d'une collectivité publique de laquelle il titre une rémunération par ailleurs, il est seulement "indemnisé" pour ses frais engagés et jetons de présence aux assemblées
Seul, RIVALTA, alors Président de l'époque administrateur au titre de la Métropole, puis du Département, et puis même de rien du tout (puisqu'il n'était même plus élu et disposait d'une dérogation du Préfet) s'était autorisé à prendre une rémunération qu'il a d'ailleurs été obligé de rembourser ((et d'ailleurs où en est on de ce remboursement ?) puisque les Verts avait, et à juste titre, engagé un recours devant la justice administrative, et avait obtenu gain de cause malgré tous les appels qu'avait organisés ce profiteur de l'époque jusque devant le Conseil d'Etat
Pour mémoire :
http://www.lyonmag.com/article/33501/conseil-d-etat-rivalta-et-barriol-rembourseront-leur-trop-percu-d-indemnites

Ça c'était sous le regne du COLON qui avait main mise sur 25 mandats cumulés dont plusieurs rémunérés ... et faisait ainsi la pluie et le beau temps sur l'agglo, sans aucune concertation, et de façon pas tout à fait irréprochable (pour mémoire, l'enquête préliminaire en cours le concernant sur de présumés emplois fictifs de tout-proches)

Le pouvoir rend fou (alors els excès de pouvoirs ... imginez ..) et fort heureusement, comme le voleur qui perd son passeport dans sa fuite, lui, il a débordé sur les limites, et en bouquet final de ses oeuvres, il a trahi ses électeurs pour sauver sa peau, ce qui lui a valu un confinement à jamais hors de la politique.

Signaler Répondre

avatar
il eat quand meme paye le 07/09/2020 à 11:16

Pas de salaire mais indemnité, donc pas de déclaration d’impôt. Donc du net. Et je sais de quoi je parle. Alors tout net dans la poche. Donc faites ce que je dis et pas ce que je fais Merci les écologistes

Signaler Répondre

avatar
Muslim le 07/09/2020 à 11:04

Moi je vote plus sinon rn.

Signaler Répondre

avatar
Pauvre Lyon le 07/09/2020 à 11:00
manège a écrit le 07/09/2020 à 10h47

Quelle honte ce parti !!!! Faut vite trouver un moyen de virer tout ces " despotes Verts " .

Vous n'aviez qu'à aller voter ou ne pas voter pour eux !

Vous n'avez que ce que vous méritez.

Ils vont détruire notre belle ville pendant les 6 ans à venir.

Les Khmers verts sont des idéologues dangereux.

On vous avait prévenu.

Signaler Répondre

avatar
manège le 07/09/2020 à 10:47

Quelle honte ce parti !!!! Faut vite trouver un moyen de virer tout ces " despotes Verts " .

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 07/09/2020 à 10:41

Qu aviez vous cru les lyonnais ?

Signaler Répondre

avatar
ainsi soit il le 07/09/2020 à 10:38
Josy a écrit le 07/09/2020 à 10h23

C'est "honteux" ... Pire que "Poutine"...
Ça lui monte à la tête. ..
Aucun respect des règles de la séparation des fonctions...
Juste intéressé par le cumul des mandats et surtout par le niveau élevé des rémunérations... En plus il le porte sur son visage!.. et dans son
"sourire" à faire peur...!

Le Président du SYTRAL n'est pas rémunéré, mais "indemnisé", il est Président au titre de sa représentation d'une collectivité publique de laquelle il titre une rémunération par ailleurs, il est seulement "indemnisé" pour ses frais engagés et jetons de présence aux assemblées
Seul, RIVALTA, alors Président de l'époque administrateur au titre de la Métropole, puis du Département, et puis même de rien du tout (puisqu'il n'était même plus élu et disposait d'une dérogation du Préfet) s'était autorisé à prendre une rémunération qu'il a d'ailleurs été obligé de rembourser ((et d'ailleurs où en est on de ce remboursement ?) puisque les Verts avait, et à juste titre, engagé un recours devant la justice administrative, et avait obtenu gain de cause malgré tous les appels qu'avait organisés ce profiteur de l'époque jusque devant le Conseil d'Etat
Pour mémoire :
http://www.lyonmag.com/article/33501/conseil-d-etat-rivalta-et-barriol-rembourseront-leur-trop-percu-d-indemnites

Signaler Répondre

avatar
Dignes successeurs le 07/09/2020 à 10:34
Bob a écrit le 07/09/2020 à 09h48

On va rigoler en ressortant les déclarations des verts sur le partage démocratique, la collégialité, le cumul des mandats et des fonctions...

De deux maux, les lyonnais ont pensé choisir le moindre : EELV versus le libéralisme échevelé allié à la droite xénophobe et réactionnaire... Le tout aidé par la Covid19 et l'abstention.
A présent, les masques tombent et l'on voit ce qu'est la réelle culture de ce parti. Je ne parle pas "végétalisation" mais bien de culture !
Les politicards, quoi...

Signaler Répondre

avatar
josy le 07/09/2020 à 10:27

Mais c'est quoi cette "mafia"...
Son Oncle promu "Président du Grand Lyon"...
Honte à ceux qui ont élu ce personnage et le Maire avec....!!

Signaler Répondre

avatar
PierreLyon le 07/09/2020 à 10:25

Le vert, c'est juste pour empoisonner le quotidien des citoyens.
Pour le reste, ce sont toujours les mêmes méthodes politiques tous bords confondus.

Signaler Répondre

avatar
Josy le 07/09/2020 à 10:23

C'est "honteux" ... Pire que "Poutine"...
Ça lui monte à la tête. ..
Aucun respect des règles de la séparation des fonctions...
Juste intéressé par le cumul des mandats et surtout par le niveau élevé des rémunérations... En plus il le porte sur son visage!.. et dans son
"sourire" à faire peur...!

Signaler Répondre

avatar
johann le 07/09/2020 à 10:20

et ca serai bien de prolonger le metro A a decines et grand stade et le metro B jusqu'a la a450

Signaler Répondre

avatar
Bob le 07/09/2020 à 09:48

On va rigoler en ressortant les déclarations des verts sur le partage démocratique, la collégialité, le cumul des mandats et des fonctions...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.