Ateliers de la Danse à Lyon : Georges Képénékian en veut à Nathalie Perrin-Gilbert

Ateliers de la Danse à Lyon : Georges Képénékian en veut à Nathalie Perrin-Gilbert
Georges Képénékian - LyonMag

Quand on promet énormément de choses, et notamment de jouer à fond la carte de la transparence, le moindre faux pas prend des proportions importantes.

Georges Képénékian, ancien maire de Lyon devenu cet été simple conseiller municipal d'opposition, s'est fendu d'un communiqué de presse dans lequel il fustige la position de la mairie écologiste concernant les Ateliers de la Danse. Alors que le projet devait voir le jour dans l'ancien musée Guimet dans le 6e arrondissement, Grégory Doucet et son adjointe à la Culture Nathalie Perrin-Gilbert ont indiqué que la facture serait trop salée (environ 40 millions d'euros) et qu'il vaudrait mieux privilégier le 8e arrondissement, où se trouve déjà la Maison de la Danse.


"Cette annonce du Maire de Lyon est faite sans aucune information aux élus municipaux et sans que l'on sache si toutes les parties prenantes ont été concertées. Ce sujet pourtant d'importance au vu du montant de l'investissement, n'a jamais été abordé par l'Adjointe en charge de la Culture, ni lors de la commission culture ni lors du dernier Conseil Municipal. Alors que l'actuelle majorité avait fait sa priorité d’une gouvernance plus démocratique, plus ouverte au dialogue, les faits traduisent malheureusement l'inverse", s'émeut dans un premier temps Georges Képénékian.

L'ancien adjoint à la Culture de Gérard Collomb s'en prend ensuite à celle qui occupe désormais ce siège. "L'abandon de ce projet sans qu'une solution alternative ne soit proposée dès à présent va occasionner un lourd retard pour le dynamisme de la danse dans notre métropole. En cette période de crise qui touche de plein fouet les acteurs culturels, cette décision envoie un mauvais signal pour la création, les artistes professionnels et les amateurs, premiers destinataires de ce projet. Elle marque également une rupture inquiétante avec l’ambition portée jusqu’à présent pour l'attractivité et le rayonnement culturel de notre territoire", tacle Georges Képénékian.

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le fric c est chic le 13/10/2020 à 13:22

Bla Bla Bla le George il avait surtout promis les clefs du chantier à quelqu'un de sa famille... 40M ça en fait des pattes graissées... Franchement vu la période, cet argent aura toute sa place ailleurs (aménagement des écoles, des cantines, des hôpitaux...)

Signaler Répondre

avatar
Punishme le 08/10/2020 à 08:49
Vivement2026 a écrit le 08/10/2020 à 08h21

Ca ne pouvait pas voir le jour. La mairie du 6eme n’est et ne sera jamais aux mains des gauchistes! Le 6eme arrondissement est puni de son vote républicain licain! Des pratiques qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire!

une punition qui nous fait une économie de 38 millions ....je veux être encore puni ...!!

Signaler Répondre

avatar
Vivement2026 le 08/10/2020 à 08:21

Ca ne pouvait pas voir le jour. La mairie du 6eme n’est et ne sera jamais aux mains des gauchistes! Le 6eme arrondissement est puni de son vote républicain licain! Des pratiques qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire!

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 07/10/2020 à 12:35
ciao a écrit le 06/10/2020 à 11h21

juste retour de bâton!

on peut nous rappeler qui a décidé de fermer ce musée? ( où j allais enfant)
on peut aussi connaitre les motifs?

cet ancienne équipe a fait un travail de sape des biens de la ville, du confort et de la sécurité des lyonnais!
et apres on s étonne que les lyonnais les aient foutu dehors!

un petit audit financier serait de bon ton

Tout simplement parce que le bâtiment partait en ruine.

2 min de survol sur internet vous donnerait toutes les informations nécessaires à un point de vue plus interessant.


"Construit en 1879 à la demande d'Emile Guimet, un industriel lyonnais, le muséum du boulevard des Belges (6e) avait déjà fermé en 1889, faute de visiteurs. Il avait été transformé en restaurant, en salle de sport puis en patinoire, avant de retrouver sa fonction initiale en 1914. Alors que le muséum accueillait jusqu'ici près de 80 000 visiteurs annuels, plus de 500 000 sont attendus au musée des Confluences. L'ancien bâtiment du musée Guimet ne pourra être ni démoli ni converti en immeuble d'habitations, car il est inscrit à l'inventaire des monuments historiques. La ville de Lyon, propriétaire des lieux, et le département du Rhône, qui gère le muséum, n'ont pas encore statué sur son avenir."
https://www.20minutes.fr/lyon/167939-20070702-museum-ferme-guimet

Signaler Répondre

avatar
Garderlesyeuxouverts le 07/10/2020 à 11:53

Sage décision car effectivement passer d'un budget de 5 à 40 millions ce n'est pas rien. Il ne devrait pas être difficile de trouver un lieu sur le 8ème proche de la Maison de la danse pour créer des ateliers...cela permettrait aussi de valoriser le 8ème.

Signaler Répondre

avatar
exocet le 06/10/2020 à 20:30

Les opportunistes ont encore frappé Doucet Perrin Gilbert l’incapacité à l’état pur dire que c’est pour 6 ans mais lueur d’espoir ils s’autodetruisent pour 2022

Signaler Répondre

avatar
opule le 06/10/2020 à 18:37

Plus de Tour de France, plus de sapin de noel, plus de c news, plus de danse et après c'est quoi ???

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 06/10/2020 à 17:54
HIHI a écrit le 06/10/2020 à 11h16

FALLAIT ALLER VOTER KEPENEKIAN UN POINT C EST TOUT!!!

Bien d’accord mais mr kapenekian a fait une campagne nulle sans consistance..dommage

Signaler Répondre

avatar
ouais bon ! le 06/10/2020 à 16:14
Précisions a écrit le 06/10/2020 à 15h18

Et si au musée Guimet on rapatriait tous ce qui est parti à Paris, et de refaire un "musée", avec toutes les bestioles et autres qu'il y avait, ce serait vraiment sympa pour tous.

C'était devenu des vieilles bestioles empaillées pleine de poussière !!! Et sans grand intérét !!

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 06/10/2020 à 15:18

Et si au musée Guimet on rapatriait tous ce qui est parti à Paris, et de refaire un "musée", avec toutes les bestioles et autres qu'il y avait, ce serait vraiment sympa pour tous.

Signaler Répondre

avatar
Josy le 06/10/2020 à 15:08

Suis pas étonné ... de cette décision venant de cette Elue... qui nous réserve certainement encore des surprises... et non des moindres... Elle n'est que critique... pour les autres!!
Faudrait peut être qu'Elle communique aussi la liste des artistes à qui Elle a (toute seule) décidé d'octroyer des indemnités financières et vérifier l'affectation de ces fonds par les artistes.

Signaler Répondre

avatar
Kekekim kardash le 06/10/2020 à 12:43

Ouf...un projet pour les bobos républicains et progressistes du 6eme.....il était ou le progrès quand ils étaient a la mairie et a la métropole...40 millions on peut autre chose de plus utile.....pour la danse on peut mutualiser avec la maison de la danse....ou d'autres musées : musée des tissus, confluence...etc....

Ou 40 millions c'est déjà ça de gagner...

Signaler Répondre

avatar
Patrimoine le 06/10/2020 à 12:06

La rénovation du musée Guimet ne concernait pas uniquement la maison de la danse il me semble... mais est-ce que les médias lyonnais connaissent seulement l'existence de la seconde structure qui devait également s'installer dans ce bâtiment? Allez je vous aide: c'est un service de la ville qui est en charge de la sauvegarde du patrimoine lors des aménagements du territoire, qui existe depuis plus de 80 ans et qui a grandement participé au rayonnement culturel de Lyon et à son classement au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Ce serait bien au moins de le citer, non? Même si c'est juste la maison de la danse qui vous intéresse...

Signaler Répondre

avatar
ciao le 06/10/2020 à 11:21

juste retour de bâton!

on peut nous rappeler qui a décidé de fermer ce musée? ( où j allais enfant)
on peut aussi connaitre les motifs?

cet ancienne équipe a fait un travail de sape des biens de la ville, du confort et de la sécurité des lyonnais!
et apres on s étonne que les lyonnais les aient foutu dehors!

un petit audit financier serait de bon ton

Signaler Répondre

avatar
Amish 2.0 le 06/10/2020 à 11:20
Valou a écrit le 06/10/2020 à 11h06

"Les risques techniques et financiers se sont avérés sous-évalués par le précédent exécutif, dont les estimations budgétaires ont glissé de 5 à 40 millions d’euros" merci d'avoir arrêté le massacre

Lyon a son EPR !

Signaler Répondre

avatar
HIHI le 06/10/2020 à 11:16

FALLAIT ALLER VOTER KEPENEKIAN UN POINT C EST TOUT!!!

Signaler Répondre

avatar
Personne? le 06/10/2020 à 11:14

Personne pour s'inquiéter du devenir du Musée Guimet, véritable joyaux culturel populaire fermé depuis 13 ans et trimballé de projet foireux en règlement de compte politique?

On se fiche de la transparence, on se moque de la danse, rendez au musée Guimet le lustre qui lui a été arraché par ces incapables à la vue courte!

Ou alors le plan est peut être de le laisser se dégrader assez pour pouvoir prétexter une vétusté trop importante, le démolir et construire des HLM à la place?

Signaler Répondre

avatar
Effectivement le 06/10/2020 à 11:09

Les pleureuses d'aujourd'hui sont les comploteuses d'hier .
KK ..Kepe et Kimel : Un peu responsables de ce bordel vert !
Nous n'avons pas la mémoire si courte

Signaler Répondre

avatar
Valou le 06/10/2020 à 11:06

"Les risques techniques et financiers se sont avérés sous-évalués par le précédent exécutif, dont les estimations budgétaires ont glissé de 5 à 40 millions d’euros" merci d'avoir arrêté le massacre

Signaler Répondre

avatar
que c'est bien dit le 06/10/2020 à 11:04
Hmur50 a écrit le 06/10/2020 à 10h50

Messieurs collomb, kimfeld, kepenekian nous allons payer cher vos divisions .
Les verts et l'extrême gauche sont au pouvoir .

Tout à fait exact !! A leur place , je baisserais la téte , je raserais les murs et je passerais à l'ombre ! Mais surtout je n'ouvrirais pas ma gueule !!

Signaler Répondre

avatar
BonSens le 06/10/2020 à 11:04

....Facture trop salée (environ 40 millions d'euros) ...merci .

Signaler Répondre

avatar
Hmur50 le 06/10/2020 à 10:50

Messieurs collomb, kimfeld, kepenekian nous allons payer cher vos divisions .
Les verts et l'extrême gauche sont au pouvoir .

Signaler Répondre

avatar
Képé.... le 06/10/2020 à 10:46

fallait réfléchir avant de foutre le bordel et favoriser la venue des verts, dont vous cherchiez l'alliance pour le 2ème tour, alors balayez devant votre porte, comme on dit..!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.