Covid-19 : la Région Auvergne-Rhône-Alpes présente son comité scientifique pour la campagne de dépistage massive

Covid-19 : la Région Auvergne-Rhône-Alpes présente son comité scientifique pour la campagne de dépistage massive
Bruno Lina, Yannick Neuder et Laurent Wauquiez - LyonMag

Ce vendredi après-midi, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a présenté son comité scientifique pour la campagne de dépistage massive prévue avant les fêtes de fin d'année.

A sa tête, le très réputé professeur Bruno Lina, directeur du laboratoire de virologie Est des Hospices Civils de Lyon. Laurent Wauquiez, président de la Région, n'a cessé de le répéter : "il faut avoir un temps d'avance sur le virus". Pour ça, il veut proposer "une organisation assez neuve, dans laquelle on essaye d'associer tous les acteurs qui peuvent y contribuer. C'est une campagne de sensibilisation et de prévention pour nos habitants", a-t-il expliqué.

Parmi les autres scientifiques, on retrouve Pr Élisabeth Botelho-Nevers, infectiologue à Saint-Etienne ; Pr Jean Beyrouth, infectiologue au CHU de Clermont-Ferrand ; Docteur Olivier Épaulard, infectiologue au CHU de Grenoble et Phillipe Vanhems, professeur d'épidémiologie et de santé publique aux Hospices civils de Lyon.

"Sur la base de réflexions qui datent de plusieurs mois, il semblait intéressant de décliner localement un certain nombre d'actions.  On a tous le même objectif, tirer vers le bas cette épidémie. Il faut accompagner les initiatives qui peuvent être prises localement. Il faudra aussi cibler nos actions", a analysé ce jeudi le Bruno Lina.

En effet, au-delà des 1000 centres de dépistages grand public qui seront déployés du 14 au 23 décembre dans la Région, ce nouveau comité scientifique veut viser des publics bien particuliers pour essayer d'isoler les cas positifs. Laurent Wauquiez a notamment évoqué les lycées, ou encore les entreprises. Les tests antigéniques seront utilisés, mais pas seulement. Ils seront accompagnés d'autres solutions comme les tests PCR, pour "s'adapter à l'évolution de l'épidémie".

Le président de la Région et Bruno Lina "invitent tout le monde dans cette démarche collective", malgré les critiques de certains, comme Grégory Doucet. D'ici la semaine prochaine, la Région détaillera précisément son plan d'action précis, pour cette campagne de dépistage massive prévue du 16 au 23 décembre.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lina54 le 06/12/2020 à 23:19

La ville de Lyon ne fait rien pour aider dans la crise du Covid. Un malheureux centre de test a Gerland et c'est tout. Quand on voit ce que d'autres grandes villes ont mis en place c'est à se demander quel jeu ils jouent . Donc oui aux initiatives de quelques bords qu'elles viennent,,

Signaler Répondre

avatar
Synipam le 06/12/2020 à 13:00

Bravo Mr Wauquiez et Pr Lina car MR Doucet est totalement nul

Signaler Répondre

avatar
SOS soins médicaux en détresses le 05/12/2020 à 04:43

Voué à l'échec .....

Signaler Répondre

avatar
La France débilibérale le 04/12/2020 à 20:14
PerouAtLC a écrit le 04/12/2020 à 19h11

Déjà que c'est contradiction à tous les étages en National, alors avec une couche régionale, cela va être une belle cacophonie ! Les theories du complot et les Covidiots vont se multiplier !
C'est dingue comme les politiciens de ce pays ne s'empêcher d'avoir leur petit comité de ceci cela, leur petite administration, etc etc
Alors pourquoi pas la même chose au niveau municipal, puis de quartiers,....

B. Lina fait partie du Comité scientifique national. C’est donc l’assurance d’une certaine cohérence... enfin, j’espère ! Nous avons bien besoin d’un contrepoids aux inepties de G. Doucet et B. Bernard dans cette crise sanitaire.

La Métropole et la municipalité, fidèles à elles-mêmes depuis 5 mois, freinent toutes les démarches de santé publique venant de l’Etat. D’abord par une résistance passive, hypocrite, durant tout l’été (période critique), puis par une propagande active. Arrivée au niveau de l’ARS, la politique de santé publique s’est ensuite confrontée à la résistance politicarde — ou véritablement idéologique de type darwinienne — des maillons locaux (locos en l’occurrence).

Ce sont les plus vulnérables, physiquement ou socialement, qui en ont payé le prix... Et l’hiver ne fait que commencer !

Que Wauquiez en fasse son beurre ne me réjouis guère, mais les deux compères lui ont fait la courte échelle. Bref, que les politocards poursuivent leurs sinistres manœuvres, tant que leurs dérives sont contenues par l’expertise et la déontologie de scientifiques à qui l’on donne un rôle officiel, ça limite les dégâts.

Signaler Répondre

avatar
blablablaaa le 04/12/2020 à 19:12

RIDICULUS.... On peut choper le covid 5 mn après s’être fait dépister. On ne va tout de même pas se faire dépister tous les jours!

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 04/12/2020 à 19:11

Déjà que c'est contradiction à tous les étages en National, alors avec une couche régionale, cela va être une belle cacophonie ! Les theories du complot et les Covidiots vont se multiplier !
C'est dingue comme les politiciens de ce pays ne s'empêcher d'avoir leur petit comité de ceci cela, leur petite administration, etc etc
Alors pourquoi pas la même chose au niveau municipal, puis de quartiers,....

Signaler Répondre

avatar
L OL le 04/12/2020 à 17:57

Test moins cher avec les résultats immédiats : un bon gros prout
Tu sens l'odeur = t'as pas le Covid

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.