Plus de 30kg de drogues saisis à Villeurbanne

Plus de 30kg de drogues saisis à Villeurbanne
Photo d'illustration- LyonMag

Les interpellations ont eu lieu ce mardi à Villeurbanne.

Deux individus ont été arrêtés dans le cadre d'une affaire de trafic de stupéfiants ce mardi rue de Longchamps par un équipage du Groupe de Lutte contre les Stupéfiants. Un dispositif de surveillance a permis de repérer un jeune homme qui rejoignait un Villeurbannais d'une quarantaine d'années dans une voiture. Le premier remettait alors 5000 euros en espèces au second.

Les perquisitions des domiciles ont permis de découvrir 12,5 kg d'héroïne non coupée, 20 kg de produit de coupe, 5 kg de résine de cannabis, 60 g de cocaïne, une arme de poing avec 16 munitions et un peu plus de 22 000 euros en espèces.

Les deux suspects ont été placés en garde à vue. Le premier, le plus jeune, a reconnu être "la nourrice" (celui qui stocke la drogue, ndlr) depuis plusieurs mois. Le Villeurbannais a lui nié les faits.

Le premier a été présenté au parquet ce vendredi, en revanche le second a été laissé libre avec une convocation ultérieure.
 

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sentenza Senpai le 01/02/2021 à 15:29
Aboukam a écrit le 30/01/2021 à 12h31

Le problème ce n’est pas les dealers mais les consommateurs. Et ceux-là n’habitent pas la Guillotière, Vénissieux ou Vaulx.
Les dealers répondent à une demande, et en profitent pour gagner leur vie.

El famoso "consommateurs de la bourgeoisie". J'ai grandis en cité Marseillaise, j'en suis sorti par les études et le travail et je fréquente aujourd'hui au boulot la fameuse "bourgeoisie" (quelle soit de Marseille, Paris ou Lyon, trois villes ou j'ai vécu), je bosse à deux pas du Tonkin avec une vue direct sur un point de deal (vous savez, le 4 rue Jacques Brel. Un google street view vous en fournira la preuve immédiate), la clientèle est locale et clairement pas bourgeoise, au mieux smicarde. Pour votre gouverne et mettre fin à cette légende urbaine des pauvres petits dealers qui tombent dans la drogue pour fournir en drogues les méchants enfants de bourgeois (qui consomment c'est un fait avéré, mais pas de ces réseaux désolé).

Autrement pouvons-nous parler des familles et des habitants des quartier qui profitent de cette manne financière illégale en fermant allégrement les yeux? Voir qui cautionnent et poussent les "jeunes" à devenir des dealers? Je prends toujours un malin plaisir de constater les tenues, smartphones et voitures/motos que possèdent les gens en HLM... c'est toujours en contradiction avec le niveau de vie qui devrait être le leur.

Sinon pour revenir sur le sujet, il serait temps de légaliser certaines drogues, le cannabis par exemple. Il y a beaucoup d'argent et d'emploi à créer autour de cela, sans parler de la qualité des produits qui pourrait faire beaucoup moins de mal qu'aujourd'hui. Pour le reste des drogues dites dures, aucune excuse, tout commerce doit être sévèrement puni. Mais ce n'est que mon avis...

Signaler Répondre

avatar
brol le 31/01/2021 à 20:59

Cannabis, cocaïne, héroïne….des dealers, non des assassins !

Signaler Répondre

avatar
normal le 30/01/2021 à 20:58

un jour à Villeurbanne.....

c'est normal.

merci le vivre ensemble de Bret

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 30/01/2021 à 12:31
Polo69 a écrit le 29/01/2021 à 17h54

Impressionnant autant de drogue dure sur Villeurbanne, drogue dealée même devant des maternelles du privé... . Merci à ceux qui luttent contre ce poison pour cette grosse prise. Par contre je ne comprends pas comment il est possible de laisser libre le second suspect : la loi est mal faite.

Le problème ce n’est pas les dealers mais les consommateurs. Et ceux-là n’habitent pas la Guillotière, Vénissieux ou Vaulx.
Les dealers répondent à une demande, et en profitent pour gagner leur vie.

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 29/01/2021 à 21:20
Polo69 a écrit le 29/01/2021 à 17h54

Impressionnant autant de drogue dure sur Villeurbanne, drogue dealée même devant des maternelles du privé... . Merci à ceux qui luttent contre ce poison pour cette grosse prise. Par contre je ne comprends pas comment il est possible de laisser libre le second suspect : la loi est mal faite.

Oui, surprenant..il suffit de nier et hop relâché....la justice est tres laxiste avec ce genre de racailles.

Signaler Répondre

avatar
peyrelon le 29/01/2021 à 20:21

la drogue fait des ravages on devrait les condamné à perpétuité

Signaler Répondre

avatar
Yfoyaka le 29/01/2021 à 18:18

Après l'endormissement sur de nombreuses années ,,on à l'impression que la chasse au trafic est ouverte vu les annonces de tous les jours par les médias.Ce qui veut dire que la drogue rentre en France avec facilité.Y a encore du boulot car j'en vois qui deal depuis plus d'un an sans se cacher.Leur petite entreprise ne connaît pas la crise.Et ils ont une clientèle fidélisée.

Signaler Répondre

avatar
Polo69 le 29/01/2021 à 17:54

Impressionnant autant de drogue dure sur Villeurbanne, drogue dealée même devant des maternelles du privé... . Merci à ceux qui luttent contre ce poison pour cette grosse prise. Par contre je ne comprends pas comment il est possible de laisser libre le second suspect : la loi est mal faite.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.