Métropole de Lyon : un appel à projets pour la réduction des déchets lancé ce lundi

Métropole de Lyon : un appel à projets pour la réduction des déchets lancé ce lundi
Photo d'illustration - LyonMag

Et si les solutions locales donnaient de meilleurs résultats que les grosses machines nationales ?

Pour les écologistes, c’est souvent un credo, et donc un objectif à atteindre. C’est dans ce sens-là que la Métropole de Lyon lance ce lundi un appel à projets pour la réduction des déchets.

Du 15 février au 31 mars, les candidats devront envoyer leur dossier qui doivent permettre de lutter contre le gaspillage alimentaire, promouvoir des alternatives aux emballages et bouteilles jetables ainsi que la mutualisation de biens et les pratiques sur la seconde vie des produits.
La collectivité présidée par Bruno Bernard a fixé trois objectifs : "contribuer à l’émergence et au passage à l’acte des solutions locales", "consolider et développer des activités et services en proximité" et "favoriser le changement d’échelle, l’ampleur des solutions locales".

Les candidats invités à se faire connaître sur l’adresse prevention.dechets@grandlyon.com doivent répondre à certains critères : être une structure relevant prioritairement de l’Economie sociale et solidaire (ESS), être domicilié ou avoir son siège social dans la Métropole de Lyon et proposer des projets qui seront réalisés sur le territoire de l’agglomération.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
KontrECOLO le 16/02/2021 à 12:03

la mairie du 6è devrait concevoir de meilleurs cendriers de poche, car ceux qu'elle distribue actuellement sont Made in China, et ne sont pas pratiques. Une simple boite métallique suffirait.

Signaler Répondre

avatar
Oui le 15/02/2021 à 16:49
raslebol69 a écrit le 15/02/2021 à 11h07

Qu'ils commencent à revoir la question des encombrants: tout le monde n'a pas la possibilité de les porter en déchetterie ou même aux très rares bennes mises en place une fois par mois. Un ramassage sur le trottoir (une fois par mois comme il y a 20-30 ans) ou sur rendez-vous (comme à Paris) serait une bonne chose.
La question des vieux pneus pose aussi problème: les déchetteries ne les acceptent pas, il est peu sûr de croire que les commerçants acceptent ceux qui n'ont pas été achetés chez eux. Du coup on les voit "fleurir" sur les plots limitant les places de stationnement. C'est laid et ne résout rien.

Je suis d’accord avec vous. Perso, ces pseudos écolos ésotériques et donneurs de leçon me font marrer car je n’ai pas attendu les années 2000 pour me soucier de l’environnement et que je suis prête à prendre le pari que mon mode de vie pollue moins que le leur. Comme la plupart des gens dans mon entourage d’ailleurs, ne serait-ce que parce que les modestes polluent moins que les nantis fussent-ils estampillés eelv.
Bref, la collecte des encombrants est effectivement un vrai problème ! Une vraie galère pour une grande partie de la population, même quand la benne est dans le quartier : si on ne peut pas se rendre à la déchèterie, a priori, on ne peut pas non plus transporter les encombrants à 10 ou 20 mn de chez soi...
Le retour de la collecte sur les trottoirs, comme c’est le cas à Lille par exemple, est effectivement la seule solution véritablement satisfaisante pour tous. Ça n’empêche pas ceux qui le peuvent d’aller à la déchèterie quand ils le souhaitent.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 15/02/2021 à 13:42

Ceux qui n'ont plus rien à manger à cause de la crise sanitaire et sociale qui s'en suit actuellement ne vont pas faire de déchets, il n'ont rien donc pas d'emballages...
Il vaudrait mieux faire des annonces pour aider ces personnes "d'abord", on s'occupera des lubies écolos après.
Il faut qu'ils apprennent à prioriser les urgences !

Signaler Répondre

avatar
Gerard et Roland de Lyon le 15/02/2021 à 13:08

Couper un doigt a celui qui jette un detritus par terre

Signaler Répondre

avatar
raslebol69 le 15/02/2021 à 11:07

Qu'ils commencent à revoir la question des encombrants: tout le monde n'a pas la possibilité de les porter en déchetterie ou même aux très rares bennes mises en place une fois par mois. Un ramassage sur le trottoir (une fois par mois comme il y a 20-30 ans) ou sur rendez-vous (comme à Paris) serait une bonne chose.
La question des vieux pneus pose aussi problème: les déchetteries ne les acceptent pas, il est peu sûr de croire que les commerçants acceptent ceux qui n'ont pas été achetés chez eux. Du coup on les voit "fleurir" sur les plots limitant les places de stationnement. C'est laid et ne résout rien.

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 15/02/2021 à 10:35
Ecolos ? a écrit le 15/02/2021 à 08h21

Les écolos ne savent plus quoi faire ! A part s'endetter et que nous,honorables citoyens Rhône Alpins ,allons payer jusqu'en l'an 3000 et quelques !Regardez hidalgo sur Paris ;7 milliards de dettes pour des âneries

leur "credo",c est de lutter contre les....... ."crados"!!

Signaler Répondre

avatar
Ecolos ? le 15/02/2021 à 08:21

Les écolos ne savent plus quoi faire ! A part s'endetter et que nous,honorables citoyens Rhône Alpins ,allons payer jusqu'en l'an 3000 et quelques !Regardez hidalgo sur Paris ;7 milliards de dettes pour des âneries

Signaler Répondre

avatar
lugdunu22 le 15/02/2021 à 07:05

Du carton oui mais de l'Amazone !

Signaler Répondre

avatar
Priorité le 15/02/2021 à 03:37

Les pastèques se caricatures elles-meme !

Il manque quand même de l'inclusif, de l'holistique, voir une pointe de co-construction, pour le strike parfait.

La place du pont est une insulte permanente à la république et aux valeurs de droit.
Villeurbanne est à la dérive totale.
La duchere va sûrement exploser à terme.

Mais ils viennent nous saouler sur la non utilisation des bouteilles d'eau ?

Signaler Répondre

avatar
Bla bla bla.... le 14/02/2021 à 23:13

Et pendant ce temps-là, les pieds d'immeuble débordent de bric-à-brac parce qu'il n'y a pratiquement pas de déchetterie en ville. Que l'on commence par des choses élémentaires avant de grimper dans les hautes sphères !...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.