Attaque au couteau à Villeurbanne : le mis en cause devrait être déclaré pénalement irresponsable

Attaque au couteau à Villeurbanne : le mis en cause devrait être déclaré pénalement irresponsable
LyonMag

La troisième expertise sera-t-elle la dernière ?

Fin août 2019, un homme originaire d’Afghanistan avait attaqué des passants avec un couteau à la station Laurent Bonnevay à Villeurbanne. Une personne avait été tuée et huit autres avaient été blessées.

Plus d'un an et demi après les faits, les résultats d'une troisième expertise psychiatrique de cet homme, mis en examen pour "assassinat et tentatives d'assassinats", était attendus. Les deux dernières expertises se contredisaient et ne permettaient pas à l'homme d'être jugé.

Mais, selon les derniers résultats, le mis en cause ne devrait pas être considéré comme responsable de ses actes. Il est considéré comme "malade mental".

C'est désormais à la chambre d'instruction de rendre ses conclusions. Elle devrait très certainement se prononcer sur l'irresponsabilité pénale de l'Afghan. 
 

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
hydrazine le 12/03/2021 à 08:21

.............çà va faire plaisir aux familles.........

Signaler Répondre

avatar
Bonnv le 08/03/2021 à 10:33

Et si l'acte était commis ds un instant de lucidité car c'était un acte fou mais pas des propos incohérents ?!!

Vouloir être le bras armé d'une cause cela peut être Dubaï une volonté, un conditionnement, mais la folie a bon dos.

En tout cas, je ne sais pas La France n'a pas en prendre en charge les soins psychiatriques de cette personne. S'il y a vraiment folie Ok.

Par contre, J'espere que tte l'aide nécessaire est apportée aux victimes traumatisées !!

Signaler Répondre

avatar
n'oublions jamais la jeune victime ! le 07/03/2021 à 20:13

Le pire c'est que ses avocats doivent être fiers d'eux....

Signaler Répondre

avatar
TG659O le 06/03/2021 à 18:15

Les groupuscules d'extrême gauche qui pullulent à Lyon doivent jubiler.

Signaler Répondre

avatar
A Peur ? le 06/03/2021 à 17:45
Les monstres parmi nous a écrit le 06/03/2021 à 14h05

Embrassez vos chers aimés avant de partir le matin. Des monstres évoluent parmi nous, notre sécurité ne peut jamais être garanti.

Pas d’angoisses. C’est pas l’envie qu’il leur manque de s’attaquer à la délinquance mais simplement le vrai COURAGE, mdr.

Signaler Répondre

avatar
Les monstres parmi nous le 06/03/2021 à 14:05

Embrassez vos chers aimés avant de partir le matin. Des monstres évoluent parmi nous, notre sécurité ne peut jamais être garanti.

Signaler Répondre

avatar
fandehouse le 06/03/2021 à 10:31
germain a écrit le 06/03/2021 à 09h52

Je confirme, "LyonMag" censure. Une presse qui censure, on marche sur la tête, mais ils nous enlèveront pas notre liberté de penser.

hélas très souvent

Signaler Répondre

avatar
A vomir le 06/03/2021 à 10:06

Bien joué les avocats, vous avez réussi votre coup.
J'espère juste que vous arrivez à vous regarder dans une glace le matin.

Signaler Répondre

avatar
germain le 06/03/2021 à 09:52
Censure a écrit le 06/03/2021 à 09h29

On ne peut plus dire ce que l'on pense, ni l'écrire mais on peut toujours penser, heureusement.

Je confirme, "LyonMag" censure. Une presse qui censure, on marche sur la tête, mais ils nous enlèveront pas notre liberté de penser.

Signaler Répondre

avatar
Florent Pagny le 06/03/2021 à 09:39
Censure a écrit le 06/03/2021 à 09h29

On ne peut plus dire ce que l'on pense, ni l'écrire mais on peut toujours penser, heureusement.

Exactement. Personne pour l’instant ne pourra nous enlever la seule liberté qui nous reste ´ celle de penser ,´.

Signaler Répondre

avatar
Censure le 06/03/2021 à 09:29

On ne peut plus dire ce que l'on pense, ni l'écrire mais on peut toujours penser, heureusement.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.