Lyon : importante opération de contrôle en Presqu'île pour faire respecter le port du masque

Lyon : importante opération de contrôle en Presqu'île pour faire respecter le port du masque
Un homme sans masque rappelé à l'ordre par la police - LyonMag

 Avec le retour de mesures sanitaires plus contraignantes, les contrôles de police sont renforcés actuellement dans l'agglomération lyonnaise.

Ce jeudi matin, la police nationale a mené une nouvelle opération de contrôle entre Rhône et Saône. Au cœur de la Presqu'île, une vingtaine de fonctionnaires ont déambulé pour vérifier que les restrictions sanitaires et les gestes barrières étaient bien respectés. Pour rappel, depuis près d'une semaine, le port du masque est de nouveau obligatoire à Lyon et Villeurbanne.

Une règle plutôt bien appliquée en cette matinée ensoleillée, mais avec un froid puissant qui ne prêtait pas à la balade. Les Lyonnais étaient peu de sortie, certaines places presque désertes. Les fonctionnaires, notamment de la compagnie départementale d'intervention (CDI), avaient enfilé leurs bonnets, le préfet du Rhône Pascal Mailhos avait opté pour le manteau long.

Selon le représentant de l'Etat dans le département, "de nombreuses opérations similaires se déroulent ces derniers jours, y compris dans les ERP ou les transports en commun. Une façon de rappeler à tous d'être prudents alors que le taux d'incidence s'élève actuellement à 1900 dans le Rhône". Mardi après-midi, la station de métro Gare de Vaise avait été ciblée avec à le clé un bilan honorable : neuf personnes verbalisées pour non-port du masque, une autre pour outrage sexiste à une policière. Deux individus avaient aussi été interpellés pour violences contre personne dépositaire de l'autorité publique et pour détention de stupéfiants.

Ce jeudi matin, rue de la République ou place des Jacobins, les passants ont été rappelés à l'ordre. Une gradée de la police, qui distribuait l'arrêté préfectoral en version papier, précise que les verbalisations sont dressées "seulement si la personne est récalcitrante à porter le masque". Un jeune homme a d'ailleurs écopé d'une amende de 135 euros pour ce motif, quand bien même les fonctionnaires lui proposaient de lui offrir un masque. Une boîte entière avait été prévue par les forces de l'ordre.

Le port du masque reste obligatoire, pour le moment, jusqu'au 21 janvier. "Plus les jours passeront, plus les rappels seront fermes", promet Pascal Mailhos.

J.D.

X
32 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
maitre capillaire,dit "charles le chauve" le 08/01/2022 à 18:09

c est le mec qui porte un C asque pour faire respecter le port du M asque

Signaler Répondre

avatar
Droit dans les yeux ! le 07/01/2022 à 09:47
prefet en carton a écrit le 07/01/2022 à 09h26

Encore un préfet en carton qui préfère aller contrôler les gens dans le cœur de Lyon et pas dans un quartier impossible à contrôler.
C'est sur que se pointer à 20 à la Guillotière avec une caméra et une boite de masques, ca va pas être la même ambiance.

Cette propension des politiques à se vanter d'avoir fait le job dans les situations les plus faciles est désespérante.
Comme ca, on ne peut rien leur objecter, rien leur reprocher.

On dirait des élèves de primaire à faire de la sorte.

Et dire que ses pleutres sont aux pouvoirs de la corruption européenne qui entretient justement les réseaux mafieux . Ils ont certainement beaucoup de retombées en nature et en espèces cachés dans les paradis fiscaux.

Signaler Répondre

avatar
prefet en carton le 07/01/2022 à 09:26

Encore un préfet en carton qui préfère aller contrôler les gens dans le cœur de Lyon et pas dans un quartier impossible à contrôler.
C'est sur que se pointer à 20 à la Guillotière avec une caméra et une boite de masques, ca va pas être la même ambiance.

Cette propension des politiques à se vanter d'avoir fait le job dans les situations les plus faciles est désespérante.
Comme ca, on ne peut rien leur objecter, rien leur reprocher.

On dirait des élèves de primaire à faire de la sorte.

Signaler Répondre

avatar
Pacman le 07/01/2022 à 06:56

Le but c'est "d'embêter" les français, et "jusqu'au bout". C'est ça la stratégie.

Je pense que le préfet veut une petite médaille de la part de Macron.

Le vent va finir par tourner...

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 06/01/2022 à 19:02

Statistiquement, l'action de la police dans les zones où elle intervient pour vérifier le port du masque fait-elle baisser le taux d'incidence des nouveaux cas positif au Covid ? Où sont les chiffres ?

Signaler Répondre

avatar
Corruption des hautes sphères. le 06/01/2022 à 18:30
ThierryAz a écrit le 06/01/2022 à 15h41

Mes chers policiers, vous voyez là où vous êtes là? Avancez jusqu'à la pharmacie puis tournez à gauche, avancez sur environ 200m vous trouverez un pont qui s'appelle Pont Lafayette, traversez le puis tournez à droite sur le quai, avancez jusqu'au prochain pont, puis... non, non n'allez pas à droite sur le pont! Allez plutôt à gauche et avancez 200m. Voilà, c'est là que vous avez du boulot, si vous avez envie de travailler bien sûr et d'être utiles.

La racaille et la délinquance n’est pas rentable pour la police . Certains même, touchent des commissions par le côté obscur qui paye très bien . Mais cela ne nous regarde pas !
Passons aux Cons de services , solvables et dociles qui EUX sont les VRAIS vaches à Lait ,mdr.

Signaler Répondre

avatar
ThierryAz le 06/01/2022 à 15:41

Mes chers policiers, vous voyez là où vous êtes là? Avancez jusqu'à la pharmacie puis tournez à gauche, avancez sur environ 200m vous trouverez un pont qui s'appelle Pont Lafayette, traversez le puis tournez à droite sur le quai, avancez jusqu'au prochain pont, puis... non, non n'allez pas à droite sur le pont! Allez plutôt à gauche et avancez 200m. Voilà, c'est là que vous avez du boulot, si vous avez envie de travailler bien sûr et d'être utiles.

Signaler Répondre

avatar
On suis par respect le 06/01/2022 à 14:59

Nous mettons le masque d'une part par obligation et respect des autres , un peu par mimétisme aussi . Mais la vérité c'est que le masque nous protège de rien du tout . Il nous faudrait des scaphandres en verre au minimum . Je dirais que c'est devenu un symbole qui est , malheureusement , porté trop longtemps , très dangereux pour la santé .

Signaler Répondre

avatar
Erreur le 06/01/2022 à 14:59
ThierryAz a écrit le 06/01/2022 à 14h53

Pour quoi obliger les personnes vaccinées à porter le masque? Le vaccin n'était pas sensé empêcher la contamination et la transmission du virus?

Le vaccin atténue le risque d'être gravement malade du covid, mais n'empêche pas la contamination/transmission (bien que le risque est moins élevé par rapport à un non vacciné - puisque souvent asymptomatiques) => Cela permet aux hôpitaux de supporter la charge en cas de vague.

Ce sont les gestes barrières qui atténuent vraiment la contamination/transmission.

Signaler Répondre

avatar
Traversez le pont le 06/01/2022 à 14:56

Allez faire votre representation a Guillotiere !
Il suffit de passer le pont ...et c'est tout de suite l aventure ...

C est de qui déja ? Morandini c'est ça ?

Signaler Répondre

avatar
C'est prévu! le 06/01/2022 à 14:55
ThierryAz a écrit le 06/01/2022 à 14h53

Pour quoi obliger les personnes vaccinées à porter le masque? Le vaccin n'était pas sensé empêcher la contamination et la transmission du virus?

Il sera au point en 2023, quand l'épidémie se sera éteinte d'elle-mème.

Signaler Répondre

avatar
ThierryAz le 06/01/2022 à 14:53

Pour quoi obliger les personnes vaccinées à porter le masque? Le vaccin n'était pas sensé empêcher la contamination et la transmission du virus?

Signaler Répondre

avatar
Bande de le 06/01/2022 à 14:51

Bande de taaaaaaarés !

Signaler Répondre

avatar
On se calme... le 06/01/2022 à 14:49
donald duck a écrit le 06/01/2022 à 12h29

Ils se trompent de cibles , ils emmerdent les vaccinés.
Moi je suis pour l'ouverture de la chasse dès le 1er février , pour tous les non vaccinés

...le canard à l'orange.

Signaler Répondre

avatar
HCC le 06/01/2022 à 14:44
didouda a écrit le 06/01/2022 à 14h39

Mon père s'est fait squatter son logement et s'est retrouvé à la rue du jour au lendemain.
L'Etat n'a rien fait pour lui, ce sont les jeunes du quartier qui sont intervenus et les ont fait sortir.
Alors oui, il faut se prendre en main car cela suffit

C'est honteux que les forces de l'ordre ne fassent rien contre les squatteurs, mais ça n'a rien à voir!
On parle de tirer sur des non-vaccinés ! Non mais...

Signaler Répondre

avatar
didouda le 06/01/2022 à 14:39
Honteux ce commentaire a écrit le 06/01/2022 à 14h31

Autant, ça m'énerve que les non-vaccinés n'aillent pas se faire vacciner,
Autant, ça m'énerve que les antivaxx (pas pareil) déblatèrent des conneries,

Ce commentaire est scandaleux et n'aurait jamais du être validé. Tu n'as donc rien appris en histoire, à l'école ?

Ce sont des hommes et des femmes, des humains ! Pas des cibles mouvantes, pas du gibier.
Alors oui, ils font chier, ils emmerdent, ils comprennent pas... mais là tu comprends pas non plus !

Les débats doivent être fait intelligemment. Pas menacer de mort. Pas les obliger à porter un signe distinctif ! Vous êtes fou.

Mon père s'est fait squatter son logement et s'est retrouvé à la rue du jour au lendemain.
L'Etat n'a rien fait pour lui, ce sont les jeunes du quartier qui sont intervenus et les ont fait sortir.
Alors oui, il faut se prendre en main car cela suffit

Signaler Répondre

avatar
Honteux ce commentaire le 06/01/2022 à 14:31

Autant, ça m'énerve que les non-vaccinés n'aillent pas se faire vacciner,
Autant, ça m'énerve que les antivaxx (pas pareil) déblatèrent des conneries,

Ce commentaire est scandaleux et n'aurait jamais du être validé. Tu n'as donc rien appris en histoire, à l'école ?

Ce sont des hommes et des femmes, des humains ! Pas des cibles mouvantes, pas du gibier.
Alors oui, ils font chier, ils emmerdent, ils comprennent pas... mais là tu comprends pas non plus !

Les débats doivent être fait intelligemment. Pas menacer de mort. Pas les obliger à porter un signe distinctif ! Vous êtes fou.

Signaler Répondre

avatar
Mddrr le 06/01/2022 à 14:24
A6T a écrit le 06/01/2022 à 13h50

Un contrôle du même genre aux Minguettes ! Jcrois pas non ! Pas en vie .....

C'est la bleusaille , faut pas déconner

Signaler Répondre

avatar
raslebol69 le 06/01/2022 à 14:14

Importante opération... et seulement 9 verbalisations on se fiche de nous dans une pure opération publicitaire.

Signaler Répondre

avatar
pasbien le 06/01/2022 à 14:00

Vous avez raison, on a laissé trop faire et l'état ne fait rien pour les honnêtes gens

Signaler Répondre

avatar
A6T le 06/01/2022 à 13:50

Un contrôle du même genre aux Minguettes ! Jcrois pas non ! Pas en vie .....

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 06/01/2022 à 13:45

Ben voyons, vous allez faire quoi ? Les exécuter ? Je suis triplement vaccinée je trouve scandaleux qu’on désigne les anti pass qu’on fait passer pour des anti vax. Vous êtes devenu tous de tels abrutis que vous vous jetez comme des charognes sur l’os que vous jette Macron, pour désigner des coupables et détourner sa propre responsabilité ! Ils divisent et il créé des polémiques comme Trump le faisait, si il continue à nous diviser sur tout les sujets ça va finir en guerre civile ces conneries ! Punaise ouvrez les yeux sur les manipulations de ce taré megalo, vous êtes prêts à créer une milice espèce de bas de plafond, vous vous rendez compte de la gravité de la violence de la bêtise de vos propos ?

Signaler Répondre

avatar
Arretez Les le 06/01/2022 à 13:40
donald duck a écrit le 06/01/2022 à 12h29

Ils se trompent de cibles , ils emmerdent les vaccinés.
Moi je suis pour l'ouverture de la chasse dès le 1er février , pour tous les non vaccinés

Qu’est ce que tu vas faire avec ta G.Bouche et tes petits bras ??
Tu incites la guerre civile ??? tu es près à tirer sur des français ??
C'est un délit

Signaler Répondre

avatar
robi le 06/01/2022 à 13:40

vous avez raison. il faut se débarrasser de toute cette racaille , le karcher ne suffira pas

Signaler Répondre

avatar
Untel69 le 06/01/2022 à 13:35
donald duck a écrit le 06/01/2022 à 12h29

Ils se trompent de cibles , ils emmerdent les vaccinés.
Moi je suis pour l'ouverture de la chasse dès le 1er février , pour tous les non vaccinés

Parce que tu t'imagines que des gens qui ont les genoux qui tremblent devant une grippe et trouvent intolérable de vivre sans "yeslife" ont une chance de l'emporter ?
Moi je parie sur les non-vaccinés sans hésiter.

Signaler Répondre

avatar
le grand n'importe quoi le 06/01/2022 à 13:32

autant l'obligation est compréhensible quand les rues sont bondées, autant, porter un masque dans une rue déserte n'a strictement aucun sens.

Signaler Répondre

avatar
PinoSimpleC. le 06/01/2022 à 13:25

Mdr !! là c'est marrant

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 06/01/2022 à 13:11

L’ironie de la situation, nous allons être contrôlés et verbalisés par un policier potentiellement non vaccinés (puisque non obligatoire pour eux) pour non respect d’une consigne dont eux mêmes sont exonérés 🥳

Signaler Répondre

avatar
lol le 06/01/2022 à 13:05

quel monde de tares! et l’autre mongole qui veut tirer sur les non vaccines…

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 06/01/2022 à 12:44

On aimerai mieux des descentes pour s'occuper de certains qui nous pourrissent la vie quotidiennement à trainer, casser, voler, dealer, faire des rodéos, agresser, etc...
D'autant plus qu'à l'allure où va ce variant on l'attrapera tous, vaccinés ou non. Finalement on va y arriver à l'immunité collective, mais il y aura immanquablement de la casse chez les non vaccinés.

Signaler Répondre

avatar
donald duck le 06/01/2022 à 12:29

Ils se trompent de cibles , ils emmerdent les vaccinés.
Moi je suis pour l'ouverture de la chasse dès le 1er février , pour tous les non vaccinés

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 06/01/2022 à 12:28

Le préfet est donc celui de Lyon et Villeurbanne et non du Rhône ! Le variant Macron (hihihi) n'officie donc que dans ces deux villes de la métropole.. ils est donc un variant écolo....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.