Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

TCL : des bus, des bureaux et des logements dans le nouveau dépôt de Perrache

Le projet sera présenté lors du prochain comité syndical du SYTRAL mais on en connaît déjà les grandes lignes. Le nouveau bâtiment, qui sera livré en 2014, se trouvera sur le site de l’actuelle gendarmerie, derrière le Cours Charlemagne. Et en plus de sa fonction principale, le SYTRAL souhaite construire une superstructure qui puisse accueillir des bureaux et plus de 200 logements. Explications et descriptions avec Bernard Rivalta, le président du SYTRAL.

Lyon Mag.com : Comment va s’articuler le projet de ce nouveau dépôt de Perrache ?
Bernard Rivalta : On va construire sur le site de l’ancienne caserne de gendarmerie un bâtiment à plusieurs étages. Deux sous-sols seront réservés pour les parkings de bus. Le rez-de-chaussée accueillera aussi des bus et quelques autres services de réception. Autolib’ devrait également s’installer à ce niveau. Des bureaux occuperont les premiers étages supérieurs et la suite de la structure se composera de logements sociaux.

Mais c’est le SYTRAL qui va construire ces logements ?
Nos techniciens étaient partants pour le faire, mais nous ne sommes pas qualifiés pour nous lancer dans des opérations de promotions immobilières. Je cherche en fait à attribuer le marché à un promoteur-constructeur unique, qui réalisera le parking et l’immeuble. On restera propriétaire du parking mais on ne s’occupera en aucun cas de ce qui se passera au-dessus. Il faut tout de même qu’on allie qualité architecturale et coûts. Mais pour nous, c’est une nouvelle façon de construire des dépôts.

Selon vous, il faut garder ces dépôts de bus en centre-ville…
Si on construit des dépôts à l’extérieur de Lyon, il faut ensuite faire venir les bus en centre-ville. Ca fait donc des milliers de kilomètres qui coutent cher. Je veux garder mes dépôts en centre-ville mais je comprends aussi le besoin de réutiliser ces espaces de façon plus intelligente, à la fois à l’intérieur du dépôt et à la fois par rapport à l’environnement.

A noter : Le coût de ce nouveau dépôt est de 55 millions d’euros. 8 millions d’euros devraient être payés avec la vente de l’ancien dépôt de Perrache. Là-aussi, des immeubles de logements (environ 200 appartements) devraient voir le jour, dans le cadre de la deuxième phase du projet Lyon-Confluence.



Tags : rivalta | sytral | TCL |

Commentaires 1

Déposé le 05/03/2010 à 08h51  
Par nonmaiscepaspourdire Citer

Bizarrement on a pas les résultats de l'enquête sur l'incendie de ce dépôt, incendie qui a mis fin à la grève des tcl.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.