Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon : les actions contre la réforme des retraites se multiplient

Alors que François Fillon a répété mardi qu'il ne reculerait pas sur la question des retraites, les fédérations appellent déjà à une nouvelle journée de mobilisation samedi.

La raffinerie de Feyzin est à l’arrêt depuis mardi matin. Les salariés du site ont voté à 70% la poursuite de la grève. C’est le cas aussi à Rhodia et à Arkema où les employés sont appelés à débrayer temporairement chaque jour. Dans l’éducation nationale, la grève a de nouveau été votée au collège Henri Barbusse à Vaulx-en-Velin, et au lycée Marc Seguin de Vénissieux. A la Poste, les salariés des centres de tris sont appelés à débrayer à chaque prise de service. A la SNCF, les transports restent perturbés. Une nouvelle assemblée générale a lieu à midi au dépôt de Perrache. Mercredi, 198 des 220 cheminots ont voté pour la poursuite de la grève. Et selon Gilles Bompard, délégué CGT des Cheminots de Perrache, tous les secteurs ont compris que l’union fait la force : « évidemment, nous essayons de fédérer la où il y a des salariés qui essaient de se battre, d’avoir un rapport de force avec le gouvernement, sur une question idéologique qui est celle des retraites pour tous. Cela va concerner les 23 millions de salariés de ce pays, ou la régression sociale sera énorme. Face à cela, nous unissons l’ensemble des salariés, nous nous battons ensemble, et on va essayer d’aller chercher d’autres secteurs. On espère que ça va marcher. Si ça ne marche pas, ce sera un coup d’essai. On sait que l’explosion sociale va arriver. Cheminots et salariés sommes convaincus que les gens en ont marre de ce gouvernement qui n’exprime que de la haine. »
D’autres secteurs doivent aussi se réunir en Assemblée Générale d’ici la fin de la semaine pour décider des suites à donner à leur mouvement, comme à Sanofi Aventis, à France Télécom, à l’ENS Lyon, au Pôle Emploi, ou encore au centre Hospitalier du Vinatier.



Tags : sytral | manifestation | CGT | retraite | manifestations | retraités | thibault |

Commentaires 3

Déposé le 14/10/2010 à 20h56  
Par la bete du gevaudan Citer

Et oui tout notre pognon est partis graisser les banques qui souffraient de la crise....et maintenant le peuple est a sec.....et le pays bientot a sac, et ont nous dit que ce sont les français qui se trompent....citoyen sortont la guillotine et debarrassons nous une bonne fois pour toute, du petit roi et de ses sujet qui nous font vomir.

Déposé le 14/10/2010 à 08h48  
Par BLACK OUT Citer

Nos comptes sociaux sont déficitaires de 20 Milliards d'euros par an et notre dette publique représente 1500 milliards d'euros et absorbe 45 milliards d'euros par an de recettes fiscales sur le budget de l'état. Si nous ne réformons pas nos régimes sociaux nous ne pourrons pas assumer à court terme les prestations vieillesse et maladie et celles-ci baisseront par la force des choses. Mieux vaut une réforme (timide d'ailleurs) que d'aller droit dans le mur et je ne vois pas pourquoi certains ne comprennent pas celà en croyant que nous avons encore les moyens de financer tous ces déficits ! Arrêtez de croire ceux qui promettent de raser gratis celà fait 20 ans que nous vivons au dessus de nos moyens ! (mais rien n'est perdu nous avons beaucoup d'économies à réaliser...)

Déposé le 13/10/2010 à 21h18  
Par Jacquot Citer

Le mouvement de grève va tuer toutes les petites PME et les micro-entreprises qui viennent juste de sortir la tête de l'eau. Merci aux nantis qui ne peuvent que faire grève au lieu de chercher une solution alternative. JJO

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.