Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Canicule : Collomb prend le frais avec les seniors lyonnais

Pour sa rentrée municipale, le maire de Lyon accompagné de son adjoint aux personnes âgées Pierre Hémon a visité lundi en début d’après-midi le foyer-résidence Marc Bloch (7e) pour personnes âgées.

« Et bien il fait bon ici. » Il est 14h45 quand, tout sourire, arrive le maire de Lyon dans la pièce rafraîchie de la résidence Marc Bloch. A l’intérieur, une vingtaine de personnes. Des résidents, mais aussi des habitants du quartier, qui viennent profiter de l’équipement mis à disposition par la Ville. Car dehors, le thermomètre affiche près de 37°.
Depuis jeudi, la ville a mis en place une vigilance spéciale accompagnant le plan canicule de la préfecture. Les centres d’action communale et sociale sont sur le qui-vive. La mise en place par le CCAS d’une liste de seniors de plus de 65 ans à contacter en cas de vague de chaleur a mobilisé les personnels tout le week-end. « Les 900 inscrits sur les listes ont tous été joint téléphoniquement, un par un, précise Mme Rey, directrice du foyer Marc Bloch. Les policiers municipaux sont allés sonné aux foyers de sept inscrits qui ne répondaient pas dimanche. » Rien de grave, des départs en vacances pour la plupart, mus par l’envie de fuir les températures excessives de Lyon.

Coinche, scrabble et dominos au programme

Dans la pièce dédiée du foyer, la chaleur est certes tempérée, mais l’impression de rafraichissement tarde à se faire sentir. « C’est normal, nous maintenons cette pièce aux alentours de 25°, continue Mme Rey. Nous ne descendons pas plus bas pour éviter les chaud-froid. » Ce qui ne semble pas déranger les résidents. Au contraire, tous s’affairent à se distraire. Une huitaine de coincheurs divisés en deux postes par ici, une partie de Scrabble enfiévrée par là, et pour les plus adroits un billard américain au fond de la salle. Entre les « belote, re- et dix de der » qui montent des tables de cartes, et les cliquetis des lettres que l’on vient repiocher dans le baluchon du Scrabble, on se rafraîchit en maintenant le lien social.
Collomb joue le jeu, évoquant tour à tour avec les résidents ses vacances en Turquie, son goût pour la coinche, et évidemment - sujet préempteur depuis jeudi - les températures caniculaires en ville. D’autant qu’une de ses opposantes à la Ville, la secrétaire d’Etat à la Santé Nora Berra, est elle allé visiter samedi les anciens de l’hôpital des Charpennes.
Tournant également de tables en tables, Pierre Hémon  rappelle que « l’aspect collectif de ces maisons de retraite municipales est très important. »

Le foyer-résidence Marc Bloch rénové en 2012

Auto-estampillée « ville amie des aînés », Lyon et son exécutif continuent la rénovation des résidences pour personnes âgées. Elles sont au nombre de dix-huit. Quatre résidences rénovées (Cuvier, Danton, Pradel et Charcot) devraient être livrées à la rentrée. Marc Bloch fait partie de la nouvelle tranche. Prévus pendant dix-huit mois, les travaux devraient débuter courant 2012.
Sur la phase de travaux initiale des quatre premières résidences, les inconvénients liés à la rénovation d’une structure maintenant ses résidents à l’intérieur avaient fait un peu de bruit en ville. Particulièrement en ce qui concerne Cuvier, situé sur une arrondissement (6e) d’opposition. « Nous avons tiré les conséquences de la lourdeur de ce type de travaux avec des résidents sur site, précise Pierre Hémon. Et nous faisons tout pour réduire les nuisances. Par exemple, les marteaux-piqueurs seront remplacés par des scies à eau. »

Les seniors vigilants sur la politique de la Ville

Une dame interpelle pourtant l’adjoint aux personnes âgées. Sur un tout autre sujet. « Pourquoi avez-vous fermé mon foyer-restaurant de la place des Terreaux », interroge-t-elle l’élu. Quatre foyers, gérés par l’UGFRL ont en effet du fermer, faute de subventions de la municipalité, mais également par manque de personnel bénévole. « Il était en déficit ? », continue l’interlocutrice de l’élu. La chaleur n’a visiblement pas amoindri sa sagacité. « Il était en difficulté », se justifie Pierre Hémon, assurant que des solutions de remplacement ont été trouvées, comme des espaces réservés dans d'autres restaurants du quartier ou la prise en charge des repas par d'autres associations. Le départ des deux élus, aux alentours de 15h30, ne marque pas pour autant la fin de l’activité des résidents. Les divertissements continuent. A la table de billard deux anciens se disputent la belle, bon pied bon oeil. Il y a fort à parier que celui qui perdra la manche paiera sa tournée à la fontaine d’eau fraîche.



Tags : collomb | canicule |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.