Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gérard Collomb devant le plan des autoroutes de la région lyonnaise - Photo Lyonmag.com

A45 : Collomb rappelle à l’ordre Sarkozy

Gérard Collomb devant le plan des autoroutes de la région lyonnaise - Photo Lyonmag.com

Après la décision du président de la République de lancer l’appel à concession, le maire de Lyon lui donne une leçon d’urbanisme à la lyonnaise.

C’est une annonce qu’attendaient les responsables ligériens et les entrepreneurs des régions lyonnaises et stéphanoises : avant sa visite en Isère et à Lyon, jeudi, le président Sarkozy a émis le souhait que soit lancé "sans délais" l’appel à concession pour l’A45, qui doit relier Lyon à Saint-Etienne et désengorger l’A47, vieillissante et saturée. Que l’autoroute se réalise, bien, pour Gérard Collomb, mais pas dans n’importe quelles conditions, s’insurge le sénateur-maire de Lyon. "La réalisation de l’A45 est lié à plusieurs choses : la réalisation du COL, le contournement ouest de Lyon et à un débouché qui soit cohérent avec la circulation de l’agglomération lyonnaise." Le tracé actuel mais pas définitif prévoit une arrivée à Pierre-Bénite, "trop près de Lyon" pour l’élu lyonnais, qui préconise de relier toutes les autoroutes (COL, A47, A45 et A46 Sud à Givors.) Et il compte bien lui en parler à Eurexpo, lors de ses vœux au monde économique, pour lui rappeler les enjeux du projet : "Je ne suis pas sûr que le président connaisse les problématiques de la circulation entre Lyon et Saint-Etienne. Il ne se fait pas livrer tous les jours l’état du trafic sur l’A47. Pour lui, il faut un équipement et il veut le livrer, c’est le sens de son annonce. Mais sur le détail et savoir ce que cela donne sur l’agglomération, si cela asphyxie totalement l’agglomération, à mon avis, il n’en a aucune conscience, et c’est pour ça qu’on va lui en faire part." Le maire de Lyon n’a également pas bougé d’un pouce concernant le financement : les collectivités locales ne mettront pas un sou tant que le tracé sera celui qui est prédéfini. Sur les 700 millions d’euros du projet, il manque donc toujours 350 millions, l’autre moitié devra être assurée par le futur concessionnaire de l’autoroute. Et Gérard Collomb prévient d'ors-et-déjà qu'il pourrait descendre à pied devant l'entrée du Tunnel de Fourvière et bloquer la circulation : "Si on fait débarquer l’A45 au centre de Lyon, on emploiera les grands moyens, on sortira l’artillerie lourde !"



Tags : a45 | Nicolas Sarkozy | Gérard Collomb | autoroute |

Commentaires 16

Déposé le 23/01/2012 à 20h52  
Par top 333 Citer

vous avez la memoire courte mr BARRE en 1978 pour bien se faire admettre pas nos bourgeois de l ouest a fait supprimer l inscription comme priorite le contournement ouest LYONNAIS de fait les reserves foncieres sur les communes concernees sont devenues en un eclaire constructibles c elles ci se sont depecher a faire batire et ainsis a disparue le contournement de l ouest LYONNAIS et mr BARRE fut depute a la place du pere de mrJOXE( ministre du general) qui arretait la politique et part la suite .....

Déposé le 19/01/2012 à 19h02  
Par Lucien. Citer

jm a écrit le 18/01/2012 à 20h20

Ceausescu donnait aussi des leçons d'économie et d'urbanisme... "Ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait."

Excellente analyse ! ptdr...

C'est vrai que, lorsque un certain niveau de connerie est franchie, il ne reste plus que l'humour pour décrire et contester des absurdités !

Déposé le 19/01/2012 à 14h49  
Par jm Citer

@psy. Gadget Belkicem alias Barbie Diversité va vous montrer que la bien-pensance totalisante en Régime Collomb aura raison du bon sens.

Déposé le 19/01/2012 à 14h29  
Par psy' Citer

Et maintenant il se voit ministre !!!! Et Gadget Vallaud secrétaire d' Etat.......

Déposé le 19/01/2012 à 09h52  
Par tenemelques Citer

@Romain : Mauvaise foi, quand tu nous tiens !
Les collectivités ne sont pas endettées parce qu'elles ont l'obligation de respecter la règle d'or d'équilibre des budgets, règle que les socialistes ont refusé de voter à l'Assemblée Nationale pour l'État. Heureusement d'ailleurs, car la hausse continue des dépenses locales socialistes depuis 2004 auraient conduit nos communes et nos régions à la ruine !
Par ailleurs, Bordeaux (A. Juppé) et Marseille (JC. Gaudin) seront heureuses d'apprendre qu'elles ne sont plus de grandes agglomérations !

Déposé le 19/01/2012 à 09h34  
Par jm Citer

@Romain. Puisque on est entre nous, donnez moi le nom du psychotrope dont vous abusez avec tant de délice, je crois que je vais m'y mettre.

Déposé le 19/01/2012 à 08h58  
Par Romain Citer

Notre Sarkounet après s'être fait remonter les bretelles à Lille par Martine, il vient à Lyon se faire sermonner par Gérard.
Il aurait mieux fait de choisir des agglomérations de droite, ah mais zut, il n'y en a plus... peut-être pour cela que les agglomérations ont mieux gérées que l'état.
CQFD !

Déposé le 19/01/2012 à 07h24  
Par Bien public Citer

C'est quand même dommage qu'il n'arrive pas à faire le même raisonnement concernant le grand stade .... à moins que ça soit plus rentable pour ses finances perso ?

Déposé le 19/01/2012 à 06h47  
Par TC Citer

Rantanplan , urbaniste en chef !

Déposé le 19/01/2012 à 00h26  
Par Vlad Citer

On l'aurait aimé aussi incisif sur les grèves du TER le gégé

Déposé le 18/01/2012 à 20h20  
Par jm Citer

Ceausescu donnait aussi des leçons d'économie et d'urbanisme... "Ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait."

Déposé le 18/01/2012 à 19h46  
Par gloups Citer

l'hopital qui se fout de la charité, notre baronnet n'en manque pas une seule - et surtout "faites comme je vous dis et pas comme je fais moi-même"

il veut faire prendre conscience lui qui est en totale inconscience de la réalité de ce que vivront les lyonnais avec un stade là où il l'a décidé en totale hyperacousie et aveuglement ....

Déposé le 18/01/2012 à 19h31  
Par Carton Rouge Sang Citer

Il émet beaucoup de réserves pour sa"chapelle" mais reste sourd à celles, pourtant manifestes, à propos du Grand Stade à 15 km de Lyon sans accès pour 60000 spectateurs.

Déposé le 18/01/2012 à 19h25  
Par tenemelques Citer

Dévie-t-on l'A7, l'A42, l'A6 ou l'A43 ? Toutes les autoroutes débouchent sur les villes. C'est une nécessité dans leur développement. Seulement les villes ont traditionnellement un périphérique bouclé, dont le rôle est précisément la régulation et la distribution du trafic extérieur. Aussi, M. Collomb aurait bien été inspiré d'accepter au plus tôt le tracé long du TOP, proposé par la Ville d'Oullins, qui envisage justement l'arrivée de l'A45 à Pierre-Bénite.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.